//img.uscri.be/pth/e03583a514dee9a786751027becf60fcc518c6af
Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 1,49 € Lire un extrait

Téléchargement

Format(s) : PDF - MOBI - EPUB

sans DRM

Pensées fleuries

De
50 pages

À travers l'ouvrage Pensées fleuries, l'auteur exprime le besoin d'extérioriser librement, par écrit, ses sentiments et sa vision du monde, en ayant à cœur de voir les choses positivement sans chercher à accabler les autres.


Voir plus Voir moins

Vous aimerez aussi

Couverture

Image couverture

Copyright

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Cet ouvrage a été composé par Edilivre

175, boulevard Anatole France – 93200 Saint-Denis

Tél. : 01 41 62 14 40 – Fax : 01 41 62 14 50

Mail : client@edilivre.com

www.edilivre.com

 

Tous droits de reproduction, d’adaptation et de traduction,

intégrale ou partielle réservés pour tous pays.

 

ISBN numérique : 978-2-334-17469-5

 

© Edilivre, 2016

Pensées fleuries

Laissons-nous séduire par les belles images,

Par l’odeur d’une pensée de la fleur fleurie,

Ce serait pouvoir se faire l’hommage,

Devant les choses bien qui nous sourient.

Imaginer comment le soleil rend heureux,

Un jardin de fleurs qui donnent la joie,

S’enivrer de la quiétude tant qu’on le peut,

Faire des folies qui nous laissent sans voix.

Laisser les idées noires voleter au firmament,

Faire le choix de s’éclater largement,

Avoir le courage de ne pas se décourager,

Rester au contraire, pour la vie, bien engagé.

L’échec n’est pas notre ennemi,

Il nous pousse à aller de l’avant,

À refaire ce qu’on n’a pas compris.

Belle sera la vie avec toutes les épines

Qui n’ont pu bloquer l’éclosion de la fleur,

Qui lui donnera l’aura la plus fine,

Si on ne l’encombre pas de douleur.

Profitez-en sans restriction,

Aimez-vous avec conviction,

En laissant fleurir les belles pensées,

Pour dire adieu à ce qui vous a offensé.

Pensées amères, tristes pensées

On a plusieurs millions de douleurs,

Je suis malheureux dit le peuple,

Des souffrances piétinent nos valeurs,

Ne peut-on pas faire aussi simple ?

On ne vit que des cauchemars,

Sans trouver une bonne amarre,

Dans une grande indifférence,

Où règne sous nos têtes la violence.

On a des regrets ou des remords ?

Quand le chaos mesquin s’installe,

S’ouvre une grande porte vers la mort,

Des souffrances à multiples échelles.

Des cadavres au bout des pelles,

Pensées amères, sombres pensées,

On est tous les jours des offensés,

Vaincus et incapables de se défendre,

On vit le mal-être sans se détendre.

Peut-on avoir l’espoir dans le silence ?

Quand on est submergé des influences,

Quand on a les poings et les bras liés,

Même quand on ne veut pas se plier.

On a mal dans nos têtes sans avenir,

On ne porte que de mauvais souvenirs.

Quatre millions d’âmes en douleurs,

Quatre millions d’âmes en pleurs,

Dont les larmes arrosent les fleurs,

Qui jamais ne pourront se sécher,

Tant les cœurs seront tel un rocher.

Maudite est la vie sans une avancée de lueurs,

Quand plusieurs vies sont soumises à la fureur,

Qui nous empêche de jouir de bonnes choses,

On ne voit qu’une hécatombe de souffrances,

Les gens n’ont pour partage que la méfiance,

Serait-il vrai que la voie du bonheur soit close ?

Faire des projets, on n’en a plus envie,

Pour le moment, on n’a qu’une seule priorité,

Qui est celle de bien résister pour être en vie,

On n’a plus en soi une once de supériorité.

Pensées amères, tristes pensées,

Que faire pour sortir de ce mauvais pas ?

On ne peut combattre avec des vieilles idées,

Alors on fait juste attention où on met nos pas.

Imagine

À tes mains, il faut que tu t’accroches,

Imagine qu’elles ont la valeur de la roche,

Avec qui, toujours tu seras aussi proche,

Comme la chemise a besoin d’une poche.

Soit fort et tiens-toi à de bonnes pensées,

Même si un jour tu te fais offenser,

Sur ce que perçoivent les mieux pensants,

Chaque perception n’est qu’un feu d’écran.

Imagine-toi au milieu de l’astre solaire,

Dont l’éclat scintillant saura te plaire.

Il ouvrira tout grand ton chemin,

Pour que ne t’atteigne l’obstacle malsain,

Qui viendra entraver le cours de ta vie,

Les plus grands devins seront de ton avis,

Ainsi est faite la pensée qui...