//img.uscri.be/pth/11e342d55ab8255f4e6c7419ccbd76a756092ed6
Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

Poèmenons-nous

De
68 pages
Après "Un poème, la palette d’évocations", Alain Bontemps place son nouveau recueil sous le signe, multiple, foisonnant, de la couleur. Œuvre iridescente, luxuriante, faite de jaune-soleil et de rouge-coquelicot, de noir et de lumière, d’ombre et de gloire, d’azur et d’herbe, "Poèmenons-nous" éclate, exubérant, chaleureux, chatoyant, en une myriade de nuances qui célèbrent, à leur manière, vie, nature, humanité et enfance. Resserrés ou amples, les poèmes d’Alain Bontemps recèlent en eux un épanouissement et une joie d’être au monde. Même si cela signifie, par moments, endurer perte, destruction, déferlantes intimes, grisailles intérieures. Des ténèbres qui sont d’ailleurs, pour l’auteur, moins des limitations au bonheur que des obstacles à déjouer et vaincre. Et ce recueil de s’emplir alors jusqu’au débordement, jusqu’à nous atteindre, d’une espérance folle, invincible.
Voir plus Voir moins
Poèm
enons-nous
Alain Bontemps Poèmenons-nous
Publibook
Retrouvez notre catalogue sur le site des Éditions Publibook : http://www.publibook.com
Ce texte publié par les Éditions Publibook est protégé par les lois et traités internationaux relatifs aux droits dauteur. Son impression sur papier est strictement réservée à lacquéreur et limitée à son usage personnel. Toute autre reproduction ou copie, par quelque procédé que ce soit, constituerait une contrefaçon et serait passible des sanctions prévues par les textes susvisés et notamment le Code français de la propriété intellectuelle et les conventions internationales en vigueur sur la protection des droits dauteur. Éditions Publibook 14, rue des Volontaires 75015 PARIS  France Tél. : +33 (0)1 53 69 65 55
IDDN.FR.010.0114136.000.R.P.2009.030.40000
Cet ouvrage a fait lobjet dune première publication aux Éditions Publibook en 2009
Des mots, des mots, des poèmes pas pour en faire toute une histoire mais beaucoup de petites histoires qui racontent ce qui touche, émeut et ouvre les portes de limaginaire. Entrez-donc !
Il y a toujours une ombre Il y a toujours une ombre Au temps qui passe : le temps que lon ne rattrape plus, à lamour : celle de ne pas aimer, à larchet : le violon disparu, à ladret : lubac, à la mer : lépave qui séchoue, aux arbres en fleurs : la gelée, aux roses : le sécateur, au fer : la rouille et à faire : défaire, au sang : la sécheresse, à leau : la glace, à lhorizon : le rideau tiré et en soi : la tristesse, aux prisons : les cachots, à loubli : labandon, à vivre : le mal, à mourir : dêtre définitif, au futur : linconnu, au présent : limparfait, à lécho : le vide, au cri : la peur, à la caresse : le corps qui se refuse, à la folie : de ne jamais avoir raison, aux chiens ; la laisse et à la liberté : quon ne la laisse pas, à lillusion : perlimpimpin, à la vérité : de blesser,
9
à la ligne : limprévu, au chemin buisonnier : lheure qui presse, à la face : ce qui lefface et à linvisible : le visage absent, à lherbe : la faux et à ce quil faut lintrouvable. Il y a toujours une ombre. Lombre est le fond : il faut y peindre une scène, lui apporter une touche de lumière pour quapparaisse le clair-obscur de la vie.
10