Rappeler Roland

Rappeler Roland

-

Livres
397 pages

Description

Le thème de la bataille et de ses représentations dans notre culture est au cœur de la proposition de Frédéric Boyer.Il s’est intéressé à l’écriture de cette épopée, la Chanson de Roland, la première en langue française, le premier grand texte français qui s’éprend de la défaite pour chanter la gloire d’un empire fantasmé (celui de Charlemagne), 350 ans après les faits, et au moment où l’Europe médiévale se lance dans les croisades. Frédéric Boyer va jusqu’à interroger la lente déformation de la légende médiévale dans l’Europe de la Renaissance. Le fantôme de Roland est partout présent. Il semble gêner jusqu’au merveilleux Don Quichotte qui en fait un de ses modèles certes, mais avec difficulté devant la folie, la fureur qu’on lui prête alors.Quelles blessures, quel trauma cherche-t-on à exorciser avec une telle création ?Raconter la bataille (ou la représenter), au-delà de ses fonctions politiques, religieuses, idéologiques, a d’autres effets et sans doute d’autres origines.Rappeler Roland est un triptyque composé d’un texte original, « Rappeler Roland », monologue écrit pour la scène dont la création se fera en deux temps, à l’auditorium du musée du Louvre le 19 janvier 2012 et à la Comédie de Reims en mars 2013 ; d’une nouvelle traduction intégrale de la Chanson de Roland (version du manuscrit d’Oxford qui date du XIIe siècle) qui tente d’offrir en français contemporain une version en décasyllabes avec respect de la césure épique (4 + 6) ; et d’un essai, « Cahier Roland » (se battre est une fête), consacré au thème de la bataille et du combat dans notre culture, à partir de l’histoire mystérieuse de la Chanson de Roland.Aujourd’hui Frédéric Boyer veut rappeler Roland... Dans les mots et dans les défaites contemporaines. Dans les guerres que nous n’avons pas connues et les batailles que d’autres livrent pour nous aux confins d’un monde déchiré.

Sujets

Informations

Publié par
Ajouté le 03 janvier 2013
Nombre de lectures 28
EAN13 9782818017449
Licence : Tous droits réservés
Langue Français
Signaler un abus
Extrait de la publication
Extrait de la publication
Rappeler Roland
Extrait de la publication
DUMÊMEAUTEUR
Chez le même éditeur
LACONSOLATION, roman, 1991
ENPRISON, roman, 1992
DESCHOSESIDIOTESETDOUCES, roman, Prix du Livre Inter, 1993
COMPRENDREETCOMPATIR, essai, 1993 COMMEDESANGES, roman, 1994 ESTCEQUETUMAIMES?, roman, 1995
LEDIEUQUIÉTAITMORTSIJEUNE, 1995
L’ENNEMIDAMOUR, 1995
LESINNOCENTS, roman, 1995
ARRIÈRE,FANTÔMES!, 1996
DIEU,LESEXEETNOUS, 1996
NOTREFAUTE, roman, 1997
LEVERTIGEDESBLONDES, roman, 1998
LEGOÛTDUSUICIDELENT, poèmes, 1999
PASAIMÉE, roman, 1999
UNEFÉE, roman, 2000
Les autres livres de Frédéric Boyer sont répertoriés en fin de volume.
Frédéric Boyer
Rappeler Roland
Rappeler Roland Chanson de Roland(nouvelle traduction)Cahier Roland
P.O.L e 33, rue SaintAndrédesArts, Paris 6
Extrait de la publication
© P.O.L éditeur, 2013 ISBN : 9782818017432 www.polediteur.fr
J’ai écrit ces trois textes simultanément. Ils forment une tentative de triptyque : un poème contemporain conçu comme un monologuevision, une nouvelle traduction du texte médiéval, un essai sur le rappel et l’écho contem porains de laChanson de Roland. Ce sont trois voies par lesquelles je veux récupérer, réinventer, rejouer notre mémoire du combat, des guerres et de l’honneur.
J’ai voulu ainsi rappeler Roland aujourd’hui parmi nous. J’interprète ce travail littéraire multiple comme l’activité d’unmedicine mansioux qui partait à la recherche d’une vision (en siouxhanblecheya) pour non seulement faire revenir une force, un être, une présence, mais aussi pour les posséder, les habiter, les honorer.
Pour la traduction de laChanson de Roland, j’ai suivi le manuscrit dit d’Oxford, le plus ancien et le plus complet
8
RAPPELERROLAND
en notre possession, en le respectant du mieux possible sans bouleverser l’ordre des laisses ou des vers quand le sens narratif pourrait le suggérer. Ma traduction tente de resti tuer en français contemporain le rythme singulier, violent, mystérieux du français primitif et de transposer le déca syllabe épique et son rythme particulier dans notre langue.
Je tiens à remercier Ludovic Lagarde qui m’a encouragé à poursuivre dès les premières versions de ce travail, en m’invitant à la Comédie de Reims en novembre 2011, sous une magnifique tempête de neige, à lire une toute première ébauche de mon monologue :Rappeler Roland. Ainsi que Pierre Baux, comédien, qui lui aussi, dès les débuts, a été l’interlocuteur et le lecteur privilégié de ce travail. Ainsi que JeanMarc Terrasse, directeur de l’Auditorium du musée du Louvre, pour sa complicité et son invitation. Ainsi que Nathalie Koble, de l’École normale supérieure, dont la relecture savante de l’ensemble ainsi que les tra vaux et les recherches sur la littérature médiévale et la lit térature contemporaine m’ont notablement inspiré. Et enfin Françoise Davoine et JeanMax Gandillère dont les livres (notamment le magnifiqueHistoire et trauma, la folie des guerres, Stock, 2006) et nos discussions ami cales ont singulièrement éclairé mon entreprise.
RAPPELERROLAND
monologue  vision
Extrait de la publication
Extrait de la publication