//img.uscri.be/pth/7516f8f6fa521239ea58d7279272bc2ffd1c6a4c
Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 1,99 € Lire un extrait

Téléchargement

Format(s) : EPUB - PDF - MOBI

sans DRM

Une flamme, une vie, une âme

De
74 pages

Mame Famew Camara nous revient dans son second recueil avec différents thèmes engagés mais aussi des sujets qui incitent à la délectation du beau. En effet dans ce recueil de poèmes le réel côtoie l'évasion. C'est le cas lorsqu'elle chante la beauté de l'art, des mains, de la femme, la douceur de la nuit, la sensualité, la saison des fleurs, l'amour, le temps qui passent. Outre cela, elle évoque des thèmes qui relèvent de l'engagement comme l'espoir, les relations humaines, l'homme, la vie et ses écueils, les mémoires, l'amitié, la femme, l'amour de la vie, la cécité de certains peuples. Mi-figue mi-raisin, l'auteur nous offre ce chef-d'œuvre en usant du calembour, des métaphores comme elle a l'habitude de le faire.


Voir plus Voir moins

Vous aimerez aussi

Couverture

Cover

Copyright

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Cet ouvrage a été composé par Edilivre

175, boulevard Anatole France – 93200 Saint-Denis

Tél. : 01 41 62 14 40 – Fax : 01 41 62 14 50

Mail : client@edilivre.com

www.edilivre.com

 

Tous droits de reproduction, d’adaptation et de traduction,

intégrale ou partielle réservés pour tous pays.

 

ISBN numérique : 978-2-332-76665-6

 

© Edilivre, 2014

Dédicace

 

 

Je dédie le livre à ma très chère mère Aminata Fall.

Préface

Mame Famew Camara, un nom prédestiné et poétique à la fois.

Après avoir publié un premier recueil de poésie, elle nous revient avec, cette fois-ci, un cri, un long chant bercé par la magie des mots et la frénésie des solos messagers.

En effet, Une flamme, une âme, une vie est le 2e recueil de poésie de cette fée ourlée de talent dont les appels et les lamentations vespérales sont loin de baliser le fleuve de la mélodie incrustée dans la carapace des tortues, le ballet immortel des mots qui dansent, des mots qui parlent, des mots qui fredonnent quand le silence envahit le rythme des goélands.

Mame Famew est une lyre flamboyante, jeune comme une tige matinale, mais elle est surtout une plume alerte, maniée par des phalanges digitales au pouvoir divin.

Des poèmes tels que « Des frères de cœur », « Les reins », « La force du temps », « Du bon sens pour un bon champ », « Force de l’esprit », montrent la jeunesse mais également la maturité de l’auteur.

Ces poèmes, parmi tant d’autres contenus dans ce recueil, reflètent la richesse des thèmes, mais aussi l’anxiété de l’auteur face aux exigences et aux aléas de la vie.

Mame Famew est une poétesse totale, avec une écriture sobre, dénudée de tout cliché, mais surtout animée par une fine création, résistant sans cesse aux chutes de frisson et au tarissement du verbe.

Elle termine ses poèmes comme elle les a commencés, avec une chaleur humaine et un esprit de réconciliation vivant dans les sursauts frénétiques primordiaux.

Une flamme, une âme, une vie est un recueil qui s’installe définitivement dans l’album littéraire des veilleurs de crépuscules, ceux-là même qui, dans le rebondissement des cyclones, comme dans l’antre des orgies de lumières, interpellent, dans les bustes de la nuit, les parenthèses de l’oubli, mais aussi les fragiles hésitations de l’aurore frileuse, à l’appel des nuits de rêve.

Merci à Famew, de m’avoir permis de participer à la vie de ce recueil qui, j’en suis sûr, résistera à la furie des temps et permettra aux adolescents, comme à la jeunesse sénégalaise, sans oublier les patriarches aux mains de salpêtre, de s’abreuver à la source...