J

J'irai jusqu'à la mer

-

Français
264 pages

Description

Laurent Hasse part un matin de novembre traverser la France à pied. Sac au dos, il va parcourir, de la frontière espagnole à la mer du Nord, 1 500 km en 82 jours. À l’origine de ce voyage, une nécessité : se sentir pleinement vivant et retrouver le sens de son existence après avoir été victime d’un accident de la circulation qui a failli lui coûter la vie. Partir à pied, les mains vides, c’est aussi partir à la rencontre des autres. De l’aïeule pyrénéenne au gamin des cités, chacun lui ouvre sa porte, le temps d’une soirée, d’une nuit ou d’un café. Chacun lui fait part de ses propres questionnements, convictions émotions. Des inconnus qui en lui laissant voir un peu de leur vie vont éclairer la sienne. Une quête personnelle et une philosophie du bonheur selon les Français.


Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 25 mars 2015
Nombre de lectures 8
EAN13 9782228913195
Licence : Tous droits réservés
Langue Français
Poids de l'ouvrage 6 Mo

Informations légales : prix de location à la page €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème
« Marcher permet de lever le regard sur la beauté du monde et le visage de l’autre. Un jour, Laurent Hasse s’est élancé » (Kathleen Evin,L’Humeur vagabonde, France Inter). Pour se relever d’un grave accident, Laurent Hasse entreprend une traversée de la France à pied. En plein hiver, du sud vers le nord, il va parcourir 1 500 km à la rencontre de lui-même et des autres. Des inconnus lui ouvrent leur porte et se racontent le temps d’un café, d’une nuit ou de quelques jours. Lucette, la vieille dame dans les montagnes pyrénéennes, André, un boulanger dans le Cantal, Laurent et Izia, un couple d’éleveurs dans la Creuse, Eriola, jeune en banlieue parisienne ou encore Bernard, instituteur en Picardie… À tous, il pose alors une même question : « C’est quoi le bonheur pour vous ? » Voici, à travers le regard décalé d’un anti-héros, une France inattendue, ni pessimiste ni naïve. Une France intime et réelle. Loin des clichés, voici le bonheur selon les Français. Laurent Hasse a 45 ans. Il vit en région parisienne et travaille comme réalisateur pour la télévision et le cinéma. De ce voyage à travers la France, il a également tiré, en 2012, un documentaire,Le Bonheur, terre promise, sélectionné dans de nombreux festivals internationaux et plusieurs fois récompensé.
J’irai jusqu’à la mer
Laurent Hasse
J’irai jusqu’à la mer
PAYOT
Retrouvez l’ensemble des parutions des Éditions Payot & Rivages sur
payotrivages.fr
Avec le de Julia
conseil éditorial Pavlowitch-Beck
© Payot & Rivages, 2015 106, boulevard SaintGermain, 75006 Paris. Avec le conseil éditor ial de Julia Pavlowitch- Beck Conception graphique : Éric Doxat -Photo couverture © Béatrice Treilland. ISBN : 978-2-228-91320-1 Cette œuvre est protégée par le droit d'auteur et strictement réservée à l'usage privé du client. Toute reproduction ou diffusion au profit de tiers, à titre gracieux ou onéreux, de tout ou partie de cette œuvre, est strictement interdite et constitue une contrefaçon prévue par les articles L 335-2 et suivants du Code de la Propriété Intellectuelle. L'éditeur se réserve le droit de poursuivre toute atteinte à ses droits de propriété intellectuelle devant les juridictions civiles ou pénales.
La traversée de la France a été effectuée de novembre 2007 à février 2008. Toutes les personnes et les propos évoqués dans le livre sont réels. Parce que la situation des uns et des autres a pu évoluer depuis, et par souci de res pecter la vie privée de chacun, les prénoms ont été modifiés.
Dunkerque
PASDECALAIS
Amiens
Aubervilliers Paris SainteGenevièvedesBois
SullysurLoire CENTRE Bourges
NORDPASDECALAIS
NORD SOMME PICARDIE OISE SEINESAINTDENIS ÎLEDEFRANCE ESSONNE
LOIRET
CHER
Vesdun ALLIER CREUSE LIMOUSIN NeuvicAUVERGNE CORRÈZE CANTAL Aurillac Conques AVEYRON MIDIPYRÉNÉES TARN Castres AUDE Carcassone ARIÈGELANGUEDOCROUSSILLON PYRÉNÉESORIENTALES BourgMadame (France) Puigcerdà (Espagne)
PROLOGUE
La montagne est partout. Je me sens minuscule, par couru de frissons à l’idée de m’y retrouver seul. La veille, le train de nuit avait quitté la gare d’Auster litz, il m’éloignait de Paris pour de longs mois. Sans obligation professionnelle mais pas sans attache, j’appré hendais l’instant. Pourtant, il fallait faire bonne figure aux yeux de celle qui avait tenu à m’accompagner sur le quai. Notre histoire était récente, mais tout était allé très vite, trop peutêtre. Et ce soir, elle semblait aussi émue que moi à l’idée de la séparation. Combien de temps ? Pour quelles retrouvailles ? Auratelle la patience ? Autant de questions en suspens et déjà le train démarrait. Comme pour oublier, je m’étais rapidement plongé dans le sommeil, voiture 15, compartiment couchette en compagnie de trois inconnus qui le resteraient. J’aurais voulu dormir jusqu’à destination mais, en pleine nuit, un agent de la SNCF est venu nous avertir que nous arri vions en gare de Toulouse et que le train n’irait pas plus loin. Le reste du trajet se ferait en TER dans lequel il
10jusqu’à la mer/ J’irai
convient d’user d’un peu plus de patience et de contor sion pour se rendormir.
Au réveil, embrumé, nous filions toujours dans l’obs curité totale… Jusqu’à la sortie du tunnel qui m’avait fait croire à la nuit. Telle la lampe braquée par l’inspecteur pour faire avouer le coupable, j’ai pris le paysage rosé du matin en pleine figure. Ça y est, nous y étions, au cœur des Pyrénées. Point de départ d’une longue route. C’est en France que je vis, là aussi que j’avais failli mourir, c’est ce pays que je veux traverser, seul, à pied, en suivant une ligne droite qui remonte plein nord de la frontière espagnole jusqu’aux plages de Dunkerque. Quel que soit le temps nécessaire. Entreprise déraisonnable ? Qu’importe, il y a des envies qui vous traversent l’esprit, comme le hérisson traverse la route. La mienne commence ici, au milieu des montagnes enneigées ce matin de novembre.