//img.uscri.be/pth/4e424b3d551e29ec01984ba551ee9b82a0e8293f
Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 30,99 € Lire un extrait

Téléchargement

Format(s) : PDF

sans DRM

Relation du voyage du Port Royal de l’Acadie suivi de Poésies diverses

De
601 pages
Rien, mieux que les énigmes qu'il se plut à publier dans le Mercure galant, ne caractérise peut-être Diéreville et son œuvre. De l'homme, on ne savait presque rien : on ignorait la date de sa naissance, celle de sa mort, et jusqu'à son nom véritable. De l'œuvre, on ne connaissait en pratique que la Relation du Voyage du Port Royal (1708), dont l'ambiguïté semble avoir découragé la recherche.
Si l'énigme reste en partie indéchiffrable, à jamais sans doute, la Bibliothèque du Nouveau Monde permet aujourd'hui de l'éclaicir et d'offrir une édition qui renouvelle entièrement la lecture. On y publie pour la première fois l'ensemble d'une œuvre dont la Relation, si elle occupe toujours la première place, représente à peine la moitié. De Diéreville lui-même, chirurgien, naturaliste, poète, chargé de mission en Nouvelle-France, on précise les principales dates de sa vie, en s'appuyant sur des documents inédits, et on tente de cerner le milieu littéraire — où l'on rencontre certains des noms les plus prestigieux du XVIIe siècle — auquel il appartenait.
Outre des études sur la littérature française, Normand Doiron, professeur à l'Université McGill, a publié récemment L'Art de voyager: le déplacement à l'époque classique.
Voir plus Voir moins
Extrait de la publication
Extrait de la publication
Extrait de la publication
Extrait de la publication
Extrait de la publication
Extrait de la publication
Extrait de la publication