Amours, délices et orgues

Amours, délices et orgues

-

Livres
146 pages

Description

Extrait :
Pour lui payer les 17 fr. 50, frais de notre match, je lui donnai un louis et, comme elle se disposait à me rendre la monnaie, je lui offris gracieusement (car elle me plaît beaucoup, cette petite) : « Gardez le tout, mademoiselle, ce sera pour votre dot. » – Et vous avez prononcé dot, sans faire sonner le t ? – Dame, oui, comme vous m’avez indiqué pour flot, pot, etc. – Alors, je m’explique tout ! La petite aura compris que vous lui donniez de l’argent pour son dos. – C’est moi qui ne comprends plus. – Dos est le terme argotique et bien parisien par lequel on désigne les gentlemen qui se font de détestables revenus avec l’inconduite de leurs compagnes. – Horrible ! Horrible ! Qu’est-ce que cette fillette va penser de moi ? Et Bott tint à revenir tout de suite au tir, porter ses excuses à la petite Charlotte et lui offrir une jolie bague, pour laquelle la petite citoyenne du dix-huitième arrondissement lui sauta au cou et l’embrassa de grand cœur.

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 06 avril 2017
Nombre de visites sur la page 1
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page  €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème

ORGUES
AMOURS, DÉLICES ET

E Ad lpmho nsed
Allais CHARDAmours, délices et orgues Chapitre IV
n
13CHAP I T RE V
Cupides mé dicastr es
   fort durs, en ce moment, pour le corps
médical.C MM. les médecins de Paris, au dire des folliculaires, auraient
décidé la création d’un Livre noir, où seraient inscrits les noms de tous les
malades mauvais payeurs, et se seraient mutuellement engagés à ne plus
les soigner avant le règlement des notes préalables.
Et les gazetes de crier à l’inhumanité et d’appeler sur les médecins
les foudres vengeresses du tollé général.
La situation très délicate que me crée, dans le gouvernement, le
dernier vote du Sénat, m’interdit de prendre parti pour ou contre, en cete
question.
Néanmoins, je dois reconnaître que certains praticiens ne brillent pas
par une excessive sensibilité et qu’ils suppriment volontiers les saucisses
dans le système d’atache de leurs fidèles toutous.
Il s’en rencontre même dont le mémoire ne concorde jamais avec celle
14