Animal

Animal

-

Français
324 pages

Description

Martine épinglait les photos de cinq fillettes sur le tableau de liège, cinq fillettes âgées de huit et dix ans dont leurs disparitions restaient inexpliquées. Un mystère total. Pourtant, le premier cas remontait déjà un peu moins que cinq ans. Elle regardait ces cinq visages enfantins et elle ne savait pas par qui ou par où commencer. Elle avait beau relire les rapports d’enquête de ces prédécesseurs, elle n’avait aucune piste. Dans ces temps-là, il n’y a qu’une option. Il faut tout recommencer à zéro. La sergent-détective savait que recommencer à zéro signifiait rencontrer les familles et ressasser des souvenirs difficiles. Des rencontres éprouvantes en vue. Certaines familles ont fait leur deuil, d’autres espèrent encore que leur enfant soit vivante, d’autres oscillent entre le deuil et la certitude de revoir leur enfant. Avec le temps, l’espoir s’effrite et les sentiments sont d’autant plus douloureux. Bien que le désir le plus profond de Martine soit de trouver ce kidnappeur ou ce meurtrier, elle
ne se sentait pas la force nécessaire de les confronter et d’entendre leurs sanglots. Enceinte de quelques mois, elle avait la larme plus facile. Pourtant, une hantise l’obsédait. Cet être ignoble était peut-être sur le point de récidiver. Cette possibilité était plus que probable, cette possibilité était réelle et imminente, elle le pressentait. Martine n’avait pas le choix: maîtriser ses émotions, foncer et rechercher ce monstre, cet animal. Arrivera-t-elle à temps pour contrecarrer son plan machiavélique, avant qu’une sixième fillette ne tombe entre ses sales mains ?

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 27 septembre 2013
Nombre de lectures 17
EAN13 9782897330484
Licence : Tous droits réservés
Langue Français
Poids de l'ouvrage 21 Mo

Informations légales : prix de location à la page €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème
3
3
L’âme d’une détective AnimAL
AnimAL
dAnieLLe dumAis
3
L’âme d’une détective
AnimAL
3
L’âme d’une détective AnimAL
Danielle Dumais
AVERTISSEMENT : Les personnages et les situations de ce roman sont purement îctifs. Toute ressemblance avec des faits connus ou des personnes existantes serait entièrement fortuite et indépendante de la volonté de l’auteure. Les lieux ne respectent pas l’exactitude histo-rique ou actuelle concernant l’adresse, le type de commerce ou tout autre détail des bâtiments. Pour des îns littéraires, les procédures policières et d’enquêtes ne reètent pas la réalité. Ceci est une œuvre de îction, et non un documentaire.
Copyright © 2013 Danielle Dumais Copyright © 2013 Éditions AdA Inc. Tous droits réservés. Aucune partie de ce livre ne peut être reproduite sous quelque forme que ce soit sans la permission écrite de l’éditeur, sauf dans le cas d’une critique littéraire.
Éditeur : François Doucet Révision linguistique : Féminin pluriel Correction d’épreuves : Nancy Coulombe, Katherine Lacombe Conception de la couverture : Paulo Salgueiro Photo de la couverture : © Thinkstock Mise en pages : Matthieu Fortin, Sébastien Michaud ISBN papier 978-2-89733-046-0 ISBN PDF numérique 978-2-89733-047-7 ISBN ePub 978-2-89733-048-4 Première impression : 2013 Dépôt légal : 2013 Bibliothèque et Archives nationales du Québec Bibliothèque Nationale du Canada
Éditions AdA Inc. 1385, boul. Lionel-Boulet Varennes, Québec, Canada, J3X 1P7 Téléphone : 450-929-0296 Télécopieur : 450-929-0220 www.ada-inc.com info@ada-inc.com
Diffusion Canada : France : Suisse : Belgique :
Éditions AdA Inc. D.G. Diffusion Z.I. des Bogues 31750 Escalquens — France Téléphone : 05.61.00.09.99 Transat — 23.42.77.40 D.G. Diffusion — 05.61.00.09.99
Imprimé au Canada
Participation de la SODEC. Nous reconnaissons l’aide înancière du gouvernement du Canada par l’entremise du Fonds du livre du Canada (FLC)pour nos activités d’édition. Gouvernement du Québec — Programme de crédit d’impôt pour l’édition de livres — Gestion SODEC.
Catalogage avant publication de Bibliothèque et Archives nationales du Québec et Bibliothèque et Archives Canada
Dumais, Danielle, 1952- L’âme d’une détective  Sommaire : 3. Animal.  ISBN 978-2-89733-046-0 (v. 3)  I. Titre. II. Titre : Animal. PS8607.U441A83 2013 C843’.6 PS9607.U441A83 2013
C2012-942360-2
À chaque mouvement de l’horloge, un proche vous ment.
Le tic-tac du mensonge.
Une oscillation entre le vrai et le Faux.
Une horloge d’hypocrisie tournant autour de vous, toujours et à jamais, dans un mouvement sans ïn.
Pourquoi vous mentent-ils ? me demandez-vous.
Par peur d’être jugé, par peur de révéler leur inïdélité, par peur d’être abandonné par leurs amis, par peur de décevoir une personne chère, par peur pour leur vie.
Alors, me direz-vous, pourquoi ne pas dire la vérité et en ïnir avec cette peur ?
Parce que, tout simplement, mentir est une drogue excitante et dangereuse !
Que dire de la vérité, sinon qu’elle est parFois plus risquée que le mensonge ?
1
nOstALGie
En ce premier samedi soir de mars, Martine, emplie d’une nostalgie étrange, murmurait une magniFique chanson pleine de douceur que Fredonnait sa mère de temps à autre. Elle la revoyait chanter en lavant la vaisselle, seule en des moments heureux et lointains, perdue dans ses souvenirs, probablement au bras de son Michel, décédé quelques jours avant leur douzième anniversaire de mariage. Dans ces moments, Martine savait qu’elle ne devait pas la déranger.
Ce soir, j’ai l’âme à la tendresse. Tendre tendre, douce douce.
Pliée en deux, Martine tirait une lourde boîte d’un placard situé à l’entrée. Elle cessa abruptement son Fredonnement ainsi que ses eFForts à extirper la boîte de ce lieu étriqué lorsque deux manteaux et leur cintre lui tombèrent sur la tête. Grognant et reprenant son soufe, elle replaça les
L’ĀME D’UNE DÉTECTIVE
manteaux et poursuivit l’extraction de la boîte placée dans cet étroit appendice mal conçu et inaccessible latéralement. Elle tira encore à deux reprises, puis la traîna jusqu’à la table de la salle à manger. Elle ïxa son regard sur le dessus poussiéreux aux rebords écornés. Elle l’avait rangée au Fond de ce long placard le jour de son emménagement, qui remontait à un peu plus de six ans. Tout ce temps, la boîte aux souvenirs oubliés était restée bien tranquille dans cet abîme. SatisFaite, elle s’assit et l’ouvrit. « Une boîte de livres », pensa-t-elle en raison de son poids. Elle reprit sa mélodie.
Ce soir, j’ai l’âme à la tendresse. Tendre tendre, douce douce.
Martine reconnut au premier coup d’œil un mélange de livres d’école et de ses romans préFérés. Elle soulevaK… comme Killingde Jude Smith. — Ah ! s’exclama-t-elle, cessant à nouveau de chanter, ouin, la détective Maria Bond, une détective mariée brièvement à deux reprises, si je me souviens bien. Ce Fait l’attrista davantage. N’est-ce pas le sort des Femmes détectives ? Et aussi des hommes ? Dans sa section, seul le lieutenant Rousseau était encore marié. Était-ce sa première Femme ? Elle nepourrait le jurer ; elle ne le lui avait jamais demandé. Bernard était nouvellement divorcé, et les autres, de ce qu’elle en savait, vivaient de courtes relations amoureuses après un mariage désastreux. Sur un ton plus nostalgique, elle chantonna la suite de la chanson. N’était-elle pas, comme Maria, portée sur la
2