//img.uscri.be/pth/a63e29436c37b22f73d35284aca2255381c54781
Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 7,99 € Lire un extrait

Téléchargement

Format(s) : EPUB

avec DRM

Ce n'est pas mon dernier mot !

De
304 pages


« L'élixir de longue vie télévisuelle, j'avoue que je n'en connais pas la formule. Certes, au fil des années, je suis resté dans l'air du temps, certes, de L'Académie des 9 à Qui veut gagner des millions, en passant par Sacrée Soirée et Les Années tubes, je me suis adapté à des divertissements de conceptions très différentes, mais sans pour autant chercher à coller à tout prix à l'actualité, à la mode du moment. La recette de cette longévité ? Aucune idée. Peut-être la constance, la fidélité. Et puis, j'ai toujours été heureux d'aller travailler ! Quatre décennies plus tard, je m'enchante toujours de la chance qui m'a été donnée. Des souvenirs ? En bon Marseillais, je dirai que j'en ai plus que si j'avais cent ans de télé ! Et pourtant, c'est la vérité, ma mémoire fourmille d'anecdotes drôles, insolites, émouvantes et même pénibles. Oui, de formidables souvenirs, mais point de nostalgie. Dans quelques années, peut-être. Aujourd'hui, quand j'entre sur un plateau, quand je m'apprête à parler dans un micro, miracle : j'ai toujours dix-huit ans ! »

Jean-Pierre Foucault.

Voir plus Voir moins


« L'élixir de longue vie télévisuelle, j'avoue que je n'en connais pas la formule. Certes, au fil des années, je suis resté dans l'air du temps, certes, de L'Académie des 9 à Qui veut gagner des millions, en passant par Sacrée Soirée et Les Années tubes
, je me suis adapté à des divertissements de conceptions très différentes, mais sans pour autant chercher à coller à tout prix à l'actualité, à la mode du moment. La recette de cette longévité ? Aucune idée. Peut-être la constance, la fidélité. Et puis, j'ai toujours été heureux d'aller travailler ! Quatre décennies plus tard, je m'enchante toujours de la chance qui m'a été donnée. Des souvenirs ? En bon Marseillais, je dirai que j'en ai plus que si j'avais cent ans de télé ! Et pourtant, c'est la vérité, ma mémoire fourmille d'anecdotes drôles, insolites, émouvantes et même pénibles. Oui, de formidables souvenirs, mais point de nostalgie. Dans quelques années, peut-être. Aujourd'hui, quand j'entre sur un plateau, quand je m'apprête à parler dans un micro, miracle : j'ai toujours dix-huit ans ! »
Jean-Pierre Foucault.