//img.uscri.be/pth/09a84c8a96e4b3e0db6eb9ac27615978828f0dea
Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 11,99 € Lire un extrait

Téléchargement

Format(s) : EPUB

avec DRM

Contes et récits de l'île de Beauté

De
272 pages
« À cette époque-là, les morts parlaient, et ils disaient toujours la vérité, me confia un jour d'été le vieux berger Natale.
Comme d'habitude, aux heures chaudes de la journée où nos troupeaux se reposaient à l'ombre des oliviers de mon enfance, je me trouvais en compagnie de Natale et, bouche bée, je l'écoutais raconter les faits saillants de notre petit monde pastoral et des histoires tellement fabuleuses que j'avais peine à croire à leur authenticité... »


Récits d'une Corse éternelle, contes et chroniques villageoises qui ont pour cadre fêtes et veillées de Noël ou de la Saint-Jean, ou bien l'heure de la pause méridienne pour les bergers, tous sont le fruit de cette mémoire collective qui témoigne d'une mentalité et de coutumes toujours vivaces.
Pierre Soavi, en conteur amoureux de son île, sait en rendre à merveille le climat tout à la fois rude et hospitalier, comme exalter avec simplicité la magie d'un paysage à la splendeur inégalée.
Voir plus Voir moins
« À cette époque-là, les morts parlaient, et ils disaient toujours la vérité, me confia un jour d'été le vieux berger Natale.
Comme d'habitude, aux heures chaudes de la journée où nos troupeaux se reposaient à l'ombre des oliviers de mon enfance, je me trouvais en compagnie de Natale et, bouche bée, je l'écoutais raconter les faits saillants de notre petit monde pastoral et des histoires tellement fabuleuses que j'avais peine à croire à leur authenticité... »


Récits d'une Corse éternelle, contes et chroniques villageoises qui ont pour cadre fêtes et veillées de Noël ou de la Saint-Jean, ou bien l'heure de la pause méridienne pour les bergers, tous sont le fruit de cette mémoire collective qui témoigne d'une mentalité et de coutumes toujours vivaces.

Pierre Soavi, en conteur amoureux de son île, sait en rendre à merveille le climat tout à la fois rude et hospitalier, comme exalter avec simplicité la magie d'un paysage à la splendeur inégalée.