D'Eros à Agapè

-

Livres
268 pages
Lire un extrait
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

La mélancolie de madame du Deffand est légendaire. Son salon, fréquenté par des intellectuels, des gens de lettres et des aristocrates issus des plus brillantes Cours européennes, et sa plume, qu'elle n'hésite pas à tremper dans le fiel, le sont également. Jean-Jacques Rousseau et les Encyclopédistes en font régulièrement les frais. Mais le plus surprenant est l'"amour romanesque" que Mme du Deffand, à l'âge de soixante-dix ans, voue à un aristocrate anglais de vingt ans son aîné. S'établit dès leur première rencontre en 1765 une correspondance éblouissante, passionnée, combative.

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 01 janvier 2012
Nombre de lectures 80
EAN13 9782296477179
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page 0,0005€. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème
D’Éros à Agapè ou La correspondance de Mme du Deffand avec Horace Walpole
Histoires et Idées des Arts Collection dirigée par Giovanni Joppolo Cette collection accueille des essais chronologiques, des monographies et des traités d'historiens, critiques et artistes d'hier et d'aujourd'hui. À la croisée de l'histoire et de l'esthétique, elle se propose de répondre à l’attente d’un public qui veut en savoir plus sur les multiples courants, tendances, mouvements, groupes, sensibilités et personnalités qui construisent le grand récit de l'histoire de l'art, là où les moyens et les choix expressifs adoptés se conjuguent avec les concepts et les options philosophiques qui depuis toujours nourrissent l'art en profondeur. Déjà parus Jean-Claude CHIROLLET,La question du détail et l’art fractal (à bâtons rompus avec Carlos Ginzburg), 2011. RIBON Michel,L’art, miroir de vies et créateur de mondes, Essai sur la peinture, 2010. Sonia DELEUSSE-LE GUILLOU,Eugène Ionesco, de l'écrituere à la peinture,2010. Océane DELLEAUX,Le multiple d'artiste. Histoire d'une mutation artistique. Europe-Amérique du Nord, de 1985 à nos jours, 2010. Olivier DESHAYES,Le désir féminin ou l’impensable de la création, 2009. Isabelle DOLEVICZENI-LE PAPE,L’esthétique du deuil dans l’art allemand contemporain. Du rite à l’épreuve, 2009. Dominique DEMARTINI,Le processus de création picturale. Analyse phénoménologique, 2009. Aline DALLIER-POPPER,Art, féminisme, post-féminisme. Un parcours de critique d’art, 2009. Nathalie PADILLA,L’esthétique du sublime dans les peintures shakespeariennes d’Henry Füssli (1741-1825), 2009. Jean-Claude CHIROLLET,Heinrich Wölfflin. Comment photographier les sculptures 1896, 1897, 1915, Présentation, traduction et notes suivies du fac-similé des textes en allemand de Heinrich Wölfflin, 2008. Mathilde ROMAN,Art vidéo et mise en scène de soi, 2008. Jean-Marc LEVY,Médecins et malades dans la peinture européenne du e XVII siècle(Tomes I et II), 2007. Stéphane LAURENT,Le rayonnement de Gustave COURBET, 2007. Catherine GARCIA,Remedios Varo, peintre surréaliste, 2007. Frank POPPER,Écrire sur l’art : de l’art optique à l’art virtuel, 2007.
Olivier DESHAYES D’Éros à Agapè ou La correspondance de Mme du Deffand avec Horace Walpole
Du même auteur Aux Editions L’Harmattan Le désir féminin ou l’impensable de la création,2010. e Le corps déchu dans la peinture française du XIX siècle,2004. © L’HARMATTAN, 2011 5-7, rue de l’École-Polytechnique ; 75005 Paris http://www.librairieharmattan.com diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr ISBN : 978-2-296-55363-7 EAN : 9782296553637
Fac-similé d’un billet autographe de la marquise du Deffand, aveugle, adressé à Horace Walpole, rédigé à l’aide d’une écritoire. AVERTISSEMENT Ce type d’ouvrage oblige à prendre des partis nécessairement discutables quant à la sélection des lettres. Trois critèresmajeursété retenus. Le premier est la relation ont mi-amoureuse mi-amicale entre la marquise du Deffand et Horace Walpole, qui forme l’essentiel de cette correspondance. Le deuxième est l’intérêt des missives des points de vue politique, social, intellectuel et culturel du Siècle des lumières qui servent de toile de fond à cet échange épistolaire. Le troisième est l’équilibre du nombre de lettres suivant les quinze années présentées ici, de 1766 à 1780. Nous avons procédé à quelques corrections orthographiques et parfois modernisé l’orthographe uniquement lorsque celle-ci pouvait nuire à la compréhension du texte. Mais, dans le dessein de préserver l’esprit de cette correspondance, nous avons gardé la ponctuation, certaines majuscules, les tournures et les expressions si caractéristiques du style de l’épistolière. Enfin, nous avons limité l’appareil des notes en bas de page afin de conserver la fluidité de la lecture.
7
PRÉFACE LETTRES CHOISIES,ETABLIES ET ANNOTEESPAR OLIVIER DESHAYES