E-Zone

E-Zone

-

Livres
199 pages

Description

Un portrait cinglant et musical de la nouvelle zone.

Sujets

Informations

Publié par
Ajouté le 20 juin 2011
Nombre de lectures 41
EAN13 9782748118407
Langue Français
Signaler un abus
E-Zone
Alain Le Grand
E-Zone
ROMAN
© manuscrit.com, 2001 ISBN: 2-7481-1841-3 (pour le fichier numérique) ISBN: 2-7481-1840-5 (pour le livre imprimé)
Avertissement de léditeur
Découvert par notre réseau de Grands Lecteurs (libraires, revues, critiques littéraires et de chercheurs), ce manuscrit est imprimé tel un livre. Déventuelles fautes demeurent possibles ; manuscrit.com, respectueuse de la mise en forme adoptée par chacun de ses auteurs, conserve, à ce stade du traitement de louvrage, le texte en létat. Nous remercions le lecteur de tenir compte de ce contexte.
manuscrit.com 5bis, rue de lAsile Popincourt 75011 Paris Téléphone : 01 48 07 50 00 Télécopie : 01 48 07 50 10 www.manuscrit.com contact@manuscrit.com
PREMIÈRE PARTIE
CHAPITRE I
Il sest réveillé avec le jour.
Il ne sest jamais décidé à poser des rideaux dans la chambre. Il ny a pas de volets aux deux fenêtres du deux-pièces mansardé. Mais il ny a pas non plus de vis-à-vis, sinon la mer dardoise des toits de Paris, alors
Et même si quelque voisin pouvait plonger le re-gard dans sa vie privée, il sen moque. Cest un homme jeune, vingt-cinq ans, de taille moyenne, trapu, au visage bien dessiné, ovale et lisse. Il porte les cheveux longs. Qui est-ce ? Il ne sappelle pas. On raconte lhistoire dune ombre. Lodeur de son corps la chassé du lit. Il sest toujours demandé pourquoi on puait, le matin. On attendrait le contraire. On devrait sortir du sommeil frais et parfumé, nouveau-né purifié, le corps alerte et la bouche en fleur. On sen extrait charogne empâtée, lesprit châtré, les articulations au chômage technique. En ruines. Le jeune homme se passe de leau sur le visage, cest déjà beaucoup.
9
E-Zone
Il va dans la cuisine. Il branche la bouilloire élec-trique et lordinateur. De lamoncellement de vaisselle, il extrait une chope marquée « I love Las Vegas ». Il y est allé, à Las Vegas. Avec ses parents. Il venait de réussir son bac, brillamment, avec mention, bon garçon. Ils ont traversé le Nevada et lIdaho en camping-car. Cétait ennuyeux. Il na pas de nom, mais il se souvient davoir des parents.
Le tas de verres, dassiettes et dustensiles sest un peu effondré après le retrait de la chope. Quelques composants sont tombés par terre sur le linoleum gondolé, genre mikado. Il se souvient de parties interminables, de doigts tremblants, mais un tas de vaisselle sale cest plus délicat à manier que des ai-guilles annelées ! Ca risque leffondrement, la casse, le grand désordre ! On a peur. On frôle le stress de lartificier démineur.
Il a rincé la chope à leau chaude, versé le café en poudre et a observé sa métamorphose de poudre en sédiment boueux. Il a ajouté leau brûlante de la bouilloire, sest assis à la table en bois et a allumé une cigarette en enclenchant son navigateur. On est en Avril. Le portail propose des promo-tions loisirs. Planète Voyages ! Un catalogue de croisières, pourquoi pas ? Clique sur lhypertexte. Cherche, moteur ! Bientôt éclatent en pauvres pixels sans nuances les transparences dun lagon turquoise. Il boit une gorgée de café. Clique,Seychelles Phuket Kho Samui Grenadines Saint - Barthélémy Hawai Maurice Tahiti Bali. Clique,Seychelles, le temps dune deuxième gor-gée.
10