218 pages
Français

L'oeuvre pour la jeunesse d'Hector Malot

-

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Hector Malot est un auteur de la seconde moitié du XIXe siècle dont les oeuvres pour la jeunesse et surtout Sans famille ont été traduites dans de nombreuses langues (allemand, tamoul, persan, japonais...). Le présent ouvrage propose l'analyse des dix chercheurs venant de France, de Roumanie et du Vietnam sur l'oeuvre de H. Malot et sur son impact aujourd'hui.

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 01 septembre 2009
Nombre de lectures 517
EAN13 9782296236981
Langue Français
Poids de l'ouvrage 1 Mo

Informations légales : prix de location à la page 0,0005€. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

SOMMAIRE

Introduction…………………………………………..
Jean Foucault
(CRTF, université de Cergy, France)

Première partie :
En famille

11

Plan et documents pourEn famille: une approche génétique
du roman d'Hector Malot…………………………..... 19
Anne-Marie Cojez
(Université duLittoral, Côte d’Opale, France)

Environnement et industrialisation dansEn famille …
Ba Dinh Trinh
(Institutde littérature duVietnam, Hanoï)

Seconde partie
Sans famille

Sansfamilleen roumain…………………………......
MugurasConstantinescu
(Université « Stefan cel Mare » de Suceava, Roumanie)

Sansfamille,du roman des musiciens ambulants à la
comédie musicale de l’Opéra de Nice………………..
Andrée Mansau
(Université de ToulouseII- Le Mirail, France)

39

57

71

Troisième partie
Réception deSans familleau Vietnam

Sansfamillechamp d’inspiration pour le roman
L’amertume de lavie …………………………........
Th!Phong TuyetLe
(Institutde littérature duVietnam, Hanoï)

Annexes de la communication sur
L’amertume de la vie…………………………........

87

105

La structure du récit dansSansfamilleet sa réception au
Vietnam…………………………......……………… 109
Ng"c Kiên Phùng
(Institutde littérature duVietnam, Hanoï)

Quatrième partie
Hector Malot et l’image de l’enfant

L'enfance malheureuse : un thème transversal dans la
production romanesque de Malot……………….…
Daniel Aranda
(LabÉCD -université de Nantes, France)

Le motif de l’enfant trouvé et la structure du conte
merveilleuxdansSansfamilleetOliverTwist….…
Th!An Trn
(Institutde littérature duVietnam, Hanoï)

Cinquième
Regards sur

partie
l’autre

129

147

L’image de l’étranger àtravers quelques romans d’Hector
Malot………………………………….…………… 169
Jean Foucault
(CRTF,université de Cergy, France)

8

La compassion dansRomain Kalbris, d’Hector
Malot…………………………………………….… 185
Nguyen Can Le
(Université de l’Éducation pédagogique, Hanoï, Vietnam)

Bio-bibliographie des auteurs…………………..…

Résumés des communications…………..…..…….

•••

9

201

209

Introduction

Jean Foucault

CRTF,université de Cergy(France)

—————————————————————

L’ensemble descontributions que nousproposons
aujourd’hui a donné lieuà plusieursétapes, certains
chercheurspressentisn’ayantpu s’yconsacrerdansla
pérode impartie,tandis que d’autresaucontraire, letemps
passant,sesont trouvésdisponiblespourêtre desnôtres.
C’estdire entoutcas s’ilya encore de la «réserve »
dansles travauxconcernantlesœuvresd’HectorMalot.
Lescontributionsprésentéesicisontd’un grand intérêt,
abordantdesaspects qui n’avaientjamaisétésoulevés
autourde cette œuvre, oumarginalement, comme l’analyse
d’un dossierde genèse d’un ouvrage(En famille) oules
rapportsentre l’œuvre etla musique, à partirde l’opératout
particulièrement.Enfin danslescommunications qui nous
permettentd’appréhenderl’accueil de cette œuvre au
Vietnam.
Concernantl’enfance malheureuse il n’est quetemps
aussi devoirplusprécisémentla nature du regard d’Hector
Malot surcesujet (comme ilseraitintéressantpourla
recherche d’approfondir« l’économie »de la famille dans
l’œuvre).

L’article d’Anne-Marie Cojez,Plan et documents pour
EnFamille :une approche génétique du roman d'Hector
Malot, permetdesaisirHectorMalotdans son laboratoire
d’écriture, de distinguercequirendsa démarche à la fois
proche desescontemporains (du réalisme notamment), mais
en mêmetemps toute autre.Elle montre bien commentla
place estlaissée notammentà l’imaginaire.L’imbrication
desenquêtesdeterrain en dernière phase, parallèlementà la
rédaction, montre bien commentl’observation estau service
d’une création en coursd’achèvement, etnon le moteurde
celle-ci.
Dans: Sansfamille,duroman des musiciens ambulants à
la comédie musicale de l’Opéra de Nice, Andrée Mansau
abordeun aspectpeu traité danslesétudeslittéraires,qui est
larelation de ceroman à la musique.La création d’une
comédie musicale à l’Opéra de Nice en2007lui en donna
l’occasion.Onydécouvrira desaspectsignorésmême des
spécialistes, etl’ony verra lavitalité d’une œuvrequi inspire
e
donc auXXIsiècleune comédie musicale.
Atraversla communicationL'enfance malheureuse :un
thèmetransversal dans la production romanesque de Malot,
Daniel Aranda nouspermetde faire le lien entre l’œuvre
pourla jeunesse etles romansde littérature générale
d’HectorMalot.L’ensemble faitapparaîtreune constante
dansla mise en œuvre de lasituation desenfants, la défense
de l’enfance exploitéesous toutes sesformes.Elle montre
une continuité d’inspiration etpermetde percevoir s’il en
étaitbesoin commentlesœuvresditespourla jeunesse
proviennentd’une démarchesoutenue.
Ma communication, consacrée àL’image de l’étranger à
travers quelques romans d’Hector Malot,proposequelques
éclairages sur un aspect qu’il mesemble aujourd’hui
essentiel de considérer: la place de l’Autre et tout
particulièrementde l’étrangerdanscette œuvre.Unevision
des rapportshumains qui est un desélémentsde la
modernité de l’œuvre etdonne plaisirà la lire aujourd’hui.

12

Œuvrantdansle cadre d’échangesinternationaux, nous
sommesheureuxde pouvoiraccueillirletravail detouteune
équipe de Hanoïqui avaitorganiséune journée d’étudesur
cetauteuren2007auVietnam, etpublié alorsdivers travaux
en languevietnamienne danslaRevue des Littératures
étrangères(Van Hoc Nuoc Ngoai, Hanoï, n° 5-2007).
A cesujetnous remercions vivementMme Th!Phong
TuyetLequi a eulaténacité de faire le lien entre notre
réseauetl’équipe derecherche de Hanoï, afin d’établirla
version définitive descommunicationsen langue française.
La lecture de cescommunicationspermettra de percevoir
l’intérêt, l’enjeudetelséchanges.Onydécouvrira l’attrait
e
duVietnam pourl’œuvre d’HectorMalotauXXIsiècle
encore.
Sansfamillechamp d’inspiration pour le roman
L’amertume de lavie, de Th!Phong TuyetLe, établit une
comparaison entre l’œuvre d’HectorMalotetcelle d’un
écrivainvietnamienqui atransposéune aventure ayantdes
liensétroitsavec celle de Malot.Ainsi dèslesannées1920
HectorMalotinspire la créationvietnamienne.Au-delà du
récitcadre, Th!Phong TuyetLe insistesurdeuxaspects
majeursapportésparl’apparition de cetouvrage :
l’évolution dumonde du récit,qui n’estpluscelui du roman
« à la chinoise », etla place du« je ».
La structure durécitdansSansfamilleetsa réception au
Vietnam, communication de Ng"c Kiên Phùng, nousaide à
découvrirles questionsdetraduction àtraversdeux
exemplescaractéristiquesprischezdeuxgrands traducteurs,
danslesannées1960, au tempsde la partition, l’unqui
œuvraitauNord duVietnam, etl’autre à Saïgon.
Larelation des romanspourenfantsauxcontesde fées, et
toutparticulièrementSans famillepourMalotetOliver Twist
pourDickensestabordée dansla communication deTh!An
Trn,Le motif de l’enfant trouvé etla structure duconte
merveilleuxdansSansfamilleetOliverTwist.

13

La compassion dansRomain Kalbrisest une
communicationqui permetà Nguyen Can Le d’aborder une analyse
sous un anglerarementprisen compte en France,qui est
celucompai de la «sspeion »,rmettantd’établirdesliens
avec laréflexion de Jean-JacquesRousseau.Lathématique
de l’attenteyestaussirelevée, cequi estégalementassez
peufréquent. Attente avec un but chez Hector Malot, attente
sans but, métaphysique, chez les personnages d’En attendant
GodotdeSamuel Beckett.Etcela biensûrchangetout.
Il està noter queRomain Kalbrisest une œuvretoujours
lue auVietnam(la dernièreversion date de2005). Il est vrai
que cette œuvre manifesteune grande créativité de l’auteur
etcettereconnaissance luirend justice.
On aura compris que noscollègues vietnamiensapportent
dansleurscommunicationsdesélémentsde connaissance
ainsiqu’une orientation derecherche propre à leurpays,qui
n’estpas si éloignée de nosattentesetmetà jourdespoints
devue méritant un partageuniversel.
Pourla Roumanie MugurasConstantinescu, de
l’université de Suceava, a fait untravailremarquable nous
permettantdesuivre le parcoursde latraduction de l’œuvre
surplusd’unsiècle.

On auraitaimé avoir unevision aussi dense de la
réception de l’œuvre en d’autrespays, maisc’estlàque les
contraintesliéesau tempsn’ontpaspermisà certainsde
nousapporterdescontributions qui auraientété, n’en
doutonspas,trèspertinentes (pourl’Italie, le Brésil, la
Turquie, l’Iran parexemple). Ce n’est sansdouteque partie
remise, lesactivitésde l’ACLEJ ne pouvant que faciliterces
rapprochements.

N’oublionspasdanscetourd’horizon le Japon.Les
JaponaisontdécouverteuxaussiSans famille, puisEn
famille, à partirde 1920 (communication antérieure de Mme

14

1
Himiko ) et vontcréerdesdessinsanimés surcesœuvres,
quiserontprésentésen France.Enretourcelles-civont
influencerdescréateursfrançais, notammenten bande
dessinée(Yann Degruel àqui l’on doitla bellesérie deSans
familleparue auxéditionsDelcourtcesdernièresannées).
Que cette introductionserve donc aussi d’appel aux
bonnes volontésd’autrespays… auxJaponais, auxRusseset
autreschercheursdespays slaves… maisje nevaisplusciter
de paysde peurd’oublierdumonde, l’œuvre pourla
jeunesse d’HectorMalotayantététant traduite !
Onvoitdonc l’intérêtd’unréseauinternational de
recherchequi doità la foisélargirnoschamps
d’investigations, etnous stimuler quantauxformes que
prennentnoscritiques.
Maisil est tempsdevouslaisserdécouvrirces
communications.

1
Himiko IDESUEMATSUUn, «siècle de lecture deSans familleau
Japon »,dansDiversité d’HectorMalot, CahiersRobinson,université
d’Artois, Arras,2001.
15

Première partie

En famille

Plans et documents pourEn famille:
une approche génétique
du roman d'Hector Malot

Anne-Marie Cojez

Université duLittoral, Côte d’Opale (France)

—————————————————————

Si l'on excepteLe Mousse, édité bien aprèsla mortdu
1
romancier, en 1997,En familleestle dernier roman de
littérature de jeunesseque publia HectorMalot.Il constitue
d'ailleurs une desesdernièresœuvres, puisque, paruen
1893, il ne futguèresuivique parAmours de Jeuneet
Amour de Vieux, deux recueilsde nouvelleséditésen 1894,
etparLe Roman de mes Romans,une historiographie de
l'ensemble deson œuvre parue en 1896.
Orce dernier roman nousindique dequelle façon
procédaitl'écrivain en matière d'invention etde composition.
Demeure en effet un document qu'il intitula «Plan et
2
Documentspour»En Famille.S'il est, à notre
connaissance, leseul dossierpréparatoire de facture aussi
complète,retrouvé danslesarchivesde l'écrivain, ils'avère

1
HectorMALOT,Le Mousse, Monaco, ÉditionsduRocher, 1997.
2
Souligné parHectorMalot.

représentatif d'une démarchequi fut sansdoute celle
qu'adopta d'HectorMalotpour une grande partie deson
œuvre.Il corrobore en effetlesconclusions que l'examen du
texte malotien permetd'établir, en mêmetemps qu'il
confirme lesdéclarationsauxquellesl'auteur s'estlivré dans
Le Roman de mes Romans.HectorMalotest unromancier
réaliste et seréclametel.Parle choixdes sujets,son
attachementaufait vrai,sespersonnagesinspirésdu réel, il
tend à faire deses romans un miroirde l'époque.Soucieux
de justesse, il enquêtesurleslieuxetlesmilieux,se
documentesurles techniquesetprofessions qu'il meten
scène.Il n'en demeure pasmoins que chezlui, le conteur
veille et que la documentationsertlavraisemblance plus que
l'invention.Loin de chercher, comme le fitGustave Flaubert
parexemple, à gommerla dimension narrative du roman, il
l'assume aucontraire, n'hésitantpasàquelque fantaisie.La
réalité, nousdit-il, n'estpasexempte de faitsextraordinaires
etla dimensionromanesque estinhérente augenre.

Support matériel et composition

Le dossierpréparatoire du romanEn familleestdetaille
relativement restreinte :quatre-vingt-treize documents que
l'auteura groupésensixdossiers.L'ensemble est serré dans
une page de papier un peufort, faisantoffice de couverture.
Chaquesous-dossierestlui-mêmeserré dans une feuille de
papierordinaire.La formequerevêtle dossier, en même
temps que la mentionque l'auteura portéesurla couverture,
laissentà penser qu'il a été constitué etclassé pendant,voire
en fin derédaction.On peutlire en effet:
Plan etDocuments
pourEn Famille
(A joindre aumanuscritd'En Famille)
Le plan estdeJanvier 1892 ;
L'exécution de Juillet92a[sic]Mars 93 ;
Voyage dans la Somme en juillet92
Pour lesusines etles entailles.

20

Ces précisions témoignentd'un acte d'archivagequi
induisitpeut-être la forme finale.
Lesdocuments rassemblés sontdesnotesde lecture et
d'enquête, deslettres, desarticlesde journauxainsique des
ébauches rédactionnelles.L'un des sous-dossiersest
composé du scénario général.Il constitue ceque l'auteur
appelle «plan ».Peut-être ceterme désigne-t-il également
lesnotationsconcernantlespersonnages, etles scénarios
partiels qui figurentdanslesautres sous-dossiers, ceux-ci
sontmêlésà ceque l'auteurappelle les« documents»?
La constitution des sous-dossierscorrespond àun
classementparpersonnage.Nousne pouvonsgarantir que
l'ordre danslequel nouslesavons trouvésestceluiqui fut
éluparl'écrivain.Il estpossiblequ'ilsaientété déplacés: la
preuve en estde deuxnotes surlesneveux qui étaient situées
horsde la chemisequi leurétait réservée.
Le premierdossierestconsacré à Vulfran Paindavoine, le
grand-père de Perrine.C'estde loin le paquetle plus
conséquentde l'ensemble.Il contient trente et un feuillets.
Lesecond dossierestconstitué du scénario du roman.Il
contient vingt-huitdemi-feuillesde papierblanc attachées
par une cordelette.Letroisième dossierestenserré dans une
feuillesurlaquelle estportée la ment«ion :Divers».Il fait
partie avec le paquetintitulé «Lesneveux» ainsiqu'avec
l'autre paquet« Divers» placé en dernière position, des
paquetslesplusminces.Il contient septfeuillets.Le
quatrième dossiercontientonze feuillets.Il estconsacré à
Perrine.Le cinquième dossierestconsacré auxneveuxde
Vulfran Paindavoine, Théodore etCasimir.Lesixième
dossierest, comme letroisième dossier, intituDilé «vers».
Il contient sixfeuillets.Il estconsacré auxpersonnages
secondairesde Maraucourt: Bendit, Talouel, Melle
Belhomme.
Leromancierécrit surdesfeuilles qu'il a coupéesdansle
sensde la largeur, probablementpourdes raisonspratiques.

21