La bête écarlate

La bête écarlate

-

Livres
236 pages

Description

Rolland, facteur de son état, ne trompe pas Dorothée, il l'ignore, il la nie, jusqu'à lui interdire d'enfanter. C'est qu'il lui préfère sa voiture. Une belle voiture rouge. Une "bête écarlate". Que peut un corps de femme fatigué contre une carrosserie rutilante ? Le miroir brisé d'un amour évanoui contre le miroir étincelant du machisme ? A tout le moins, la concurrence est déloyale. Mais au pays de Rolland et Dorothée, le nôtre, le vôtre, la justice n'existe guère. La "bête écarlate", c'est le meurtre de l'homme par la machine, c'est la folie du monde déguisée en élégance de vie. Tantôt baroque jusqu'au délire, tantôt clinique jusqu'à la chirurgie mentale, Daniel Depland est le peintre impitoyable de cette nouvelle forme d'esclavage : la passion des choses, qui renvoie aux temps préhistoriques l'amour des êtres. La "bête écarlate" règne en maîtresse sur un univers d'animaux en costumes trois-pièces. Daniel Depland, lui, ne sait pas conduire.

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 01 avril 2014
Nombre de lectures 29
EAN13 9782246385790
Licence : Tous droits réservés
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème
Rolland, facteur de son état, ne trompe pas Dorothée, il l'ignore, il la nie, jusqu'à lui interdire d'enfanter. C'est qu'il lui préfère sa voiture. Une belle voiture rouge. Une "bête écarlate". Que peut un corps de femme fatigué contre une carrosserie rutilante ? Le miroir brisé d'un amour évanoui contre le miroir étincelant du machisme ? A tout le moins, la concurrence est déloyale. Mais au pays de Rolland et Dorothée, le nôtre, le vôtre, la justice n'existe guère. La "bête écarlate", c'est le meurtre de l'homme par la machine, c'est la folie du monde déguisée en élégance de vie. Tantôt baroque jusqu'au délire, tantôt clinique jusqu'à la chirurgie mentale, Daniel Depland est le peintre impitoyable de cette nouvelle forme d'esclavage : la passion des choses, qui renvoie aux temps préhistoriques l'amour des êtres. La "bête écarlate" règne en maîtresse sur un univers d'animaux en costumes trois-pièces. Daniel Depland, lui, ne sait pas conduire.