La chambre Neptune

La chambre Neptune

-

Livres
234 pages

Description

La chambre Neptune déplie un univers agonique : la longue agonie d’une civilisation et celle, courte, d’une jeune fille de onze ans. Se trace la relation clairvoyante entre Sandrine et son/sa médecin traitant/e, Tirésias. Par la grande maîtrise de son art, Bertrand Laverdure aborde avec humanisme tout ce qui entoure la mort prématurée d’un enfant, les émotions finales, la douleur qui nous invente et nos deuils perpétuels. Ce roman poétique invite à voir et à entendre les notes de la mélodie temporelle, la vie comme une partition.
La chambre Neptune explore les arcanes de l’identité, ses rapports au pouvoir et la mélancolie qui en résulte. C’est en fait un ample puncto reflexionis, l’image d’un ultime sas avant une incontournable transition.

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 15 mars 2016
Nombre de lectures 5
EAN13 9782924519233
Licence : Tous droits réservés
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème
LA CHAMBRE NEPTUNE
éditions la peuplade 45, ûÉ RàçÉ Eŝ — ûÉàû 20 Cçôûm (QûÉç) Cààà G7H 1S8 www.àÉûàÉ.çôm
distribution pour le canada Dfûŝô DmÉà
distribution pour l’europe àÉ û QûÉç À Pàŝ (DNM)
dépôts légaux BôèqûÉ É AçÉŝ àôàÉŝ û QûÉç, 206 BôèqûÉ É AçÉŝ Cààà, 206
îsbn 9-2-92459-6-5 © bertrand averdure, 206 © édîtîons a peupade, 206
Éŝ Èôŝ à PÉûàÉ ÉçôàŝŝÉ ’àÉ IàçèÉ û gôûÉÉmÉ û Cààà, à ’ÉÉmŝÉ û Fôŝ û É û Cààà, ôû ŝÉŝ àçŝ ’ô É ÉmÉçÉ É CôŝÉ Éŝ àŝ û Cààà, à Sôç É ÉôÉmÉ Éŝ ÉÉŝÉŝ çûûÉÉŝ û QûÉç (SODEC) É É gôûÉÉmÉ û QûÉç, à ’ÉÉmŝÉ û PôgàmmÉ É ç ’mÔ ôû ’ô É Éŝ û QûÉç (gÉŝô SODEC), û ŝôûÉ àççô À ŝô ôgàmmÉ É ûçàô.
LA CHAMBRE NEPTUNE Bertrand Laverdure
LA PEUPLADEROMAN
Pour Aimée Lévesque
La vie est e moyen que chacun trouve pour traverser a soitude.  caros îscano
Reaity is that which, when you stop beieving in it, doesn’t go away.  phîîp k. dîck
Sandrine, i n’y a pas de Dieu, i n’y a pas d’âme. Nous cachons tous mie pantes, cent mie tiges qui naissent, se fanent et meurent. Les abeies miitantes du moi se perdent dans a cohue de notre jardin. Certaines oubient de po-iniser eur choix. Notre coin de terre retourne à ’humus avec une détermination qui nous échappe toujours. Tu es mie miiards de ceues qui cherchent a umière, une coonie d’êtres organiques qui s’essoulent, vivent, s’étioent dans es champs et se recroquevient déjà sous a pression de ’usure.