La faute de personne
249 pages
Français
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

La faute de personne

-

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
249 pages
Français

Description

Ce roman est l'histoire d'un crime singulier mais n'est pas un polar. Nous sommes au pays des Grands Causses, dans un village où les ruines sont plus nombreuses que les maisons habitées. Tite, la naine, Antoinette, l'hystérique, Léonce, l'enragée, disent comment les rancoeurs et le désespoir l'emportent sur le désir pathétique de trouver un sens à leur vie. Et voici que le beau Morgant, l'homme-oiseau, Morgane, la jeune femme pour qui tout est sérieux, acceptent de parier sur l'amour et le bonheur. Il en faut beaucoup moins pour que germent les drames.

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 01 juin 2010
Nombre de lectures 43
EAN13 9782296261020
Langue Français
Poids de l'ouvrage 1 Mo

Informations légales : prix de location à la page 0,0112€. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Exrait

à Ivan
Avertissement au lecteur
Ce roman est essentiellement le fruit de l'invention de l'auteur. Même s'il a pris telle ou telle anecdote, tel ou tel détail à la réalité, les lieux et les personnages sont toujours recomposés, déformés, transposés ; les traits sont tantôt grossis, tantôt atténués, reliés à d'autres, de sorte que toute assimilation à des situations de la vraie vie ou à des personnages vivants reposerait sur une grave erreur de compréhension et de perspective. Le romancier n'a pas voulu reconstituer des tranches du réel. Et chercher Montclar sur une carte est aussi vain que vouloir rencontrer Tite, Antoinette ou Léonce : elles n'existent pas. Pas plus dans leur manière d'être que dans leur manière de penser... En nous parlant, ces trois femmes imaginaires disent d'abord ce dont l'humanité est capable pour résister au non-sens de l'existence et se donner des raisons de vivre. Dans cet effort pathétique, chacune d'elles est donc, à sa manière, héroïque.