La femme du diable. Roman

-

Français
167 pages
Lire un extrait
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Dans la culture africaine, la fertilité des hommes est rarement remise en cause. Par contre, une épouse qui ne peut pas donner naissance à des héritiers est souvent décriée par ses beaux-parents et la société en général. Les "spécialistes" de la conjuration du mauvais sort ont prospéré dans les villes. C'est l'histoire de Coumba : mariée à Samba depuis deux ans, elle n'enfante pas. Le couple rentre alors dans la bourrasque des charlatans qui leur font croire à l'existence d'un mari djinn dont Coumba doit se séparer pour guérir de sa stérilité.

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 02 juillet 2015
Nombre de lectures 100
EAN13 9782336385747
Langue Français
Poids de l'ouvrage 7 Mo

Informations légales : prix de location à la page 0,0090€. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème

e
m
d
i
a
b
e
m
titre 4 de couv Mamour Ba
Dans la culture africaine, la fertilité des hommes est
rarement remise en cause. Par contre, une épouse qui ne peut
pas donner naissance à des héritiers est souvent décriée par
ses beaux-parents et la société en général. Elle est perçue
comme étant coupable de cette situation. C’est pourquoi les «
spécialistes » dans la traque des démons et de la conjuration
du mauvais sort ont prospéré dans les villes avec la complicité
des médias.
C’est le cas de Coumba. Mariée à Samba depuis deux ans, elle
n’enfante pas. Le couple rentre alors dans la bourrasque des
charlatans qui leur font croire à l’existence d’un mari djinn
dont Coumba doit se séparer pour guérir de sa stérilité. Ainsi
commence une guerre perdue d’avance contre un ennemi
invisible. Roman
Samba s’exile à Lyon, s’y remarie et change de vie. Il meurt
d’une overdose dans un Airbus et est inhumé à Dinguiraye,
son village natal, au moment où Coumba met au monde son
premier enfant.
Ex-sous-ofcier de carrière dans la gendarmerie sénégalaise,
Mamour Ba a reçu la médaille de l’Union africaine pour le
maintien de la paix au Darfour. Né à Nioro du Rip en 1958, il
s’est retiré à Saint-Louis où il fréquente le Cercle des écrivains
et poètes. Pour sa réinsertion, il compte s’adonner désormais à
sa passion d’écrire, en homme libre.
Illustration de couverture : © Dmitrii Kotin -
Jalka Studio / Thinkstock
ISBN : 978-2-343-06528-1 9 782343 065281
16,50 €
La fe u d L
Mamour Ban
m
o
r
E
L
B
A
I
D
a

D

E
M
M
E
F

A
U
L
r
u
o
m
a
M
n
a
m

o
E
L
B
A
I
D

U
D
r
E
B
n
m
o
r
E
L
B
A
I
D
A

D

E
M
M
E
F

A
U
L
M
I

U
D

E
M
M
E
F
D

L
A
B

r
u
o
m
a
A
M
A
M
E
F

A
L
A
B

r
u
o
m
a
M
n
a
m
o
r
E
L
a
B
a
o
o
.
f
r
h
a
rm
d
a
t
a
n
1
@
w
a
n
t
d
n
8
i
f
f
u
s
i
o
n
.
h
a
rm
a
t
t
a
n
@
w
a
a
o
d
8
1
E
A
N
:

9
7
8
2
3
4
3
0
6
5
2
2
1
5
o
.
f
r
I
S
B
N
:

9
7
8
-
2
-
3
4
3
6
0
m

u
e

d
e

l


r
�c
l
e
P
o
l
y
te
o
h
,

L

H
A
R
M
A
T
T
A
N
,

2
0
1
5
5
c
7
n
o
w
w
.
l
i
b
ra
i
ri
e
h
a
rm
a
t
t
a
n
.
w
c
/
i
q
u
e
;
7
5
0
0
5

P
a
r
i
s
h
t
t
p
/
:
r
o
s
s
e

l
e
v
u
o
n

n
u

d
n
e
r
p

i
a
d
s
d
n
a
h
c
r
a
m
s
e
L

.
l
a
g

n

S
u

u
i

t
n
e
v
u
o
s

t
n
o
s

s
e
l
l
e

,
v
n
c
q

,
e
m
s
i
n
a
t
a

l
a
h
c
u
d

s
e
m
i
r
t

o

s
u
l
p

n
e

s
u
l
p

e
d

e
d
n
a
f
s
r
.
o
r
r
a
s

d

n
e
m

e
t
p
e
d
a

d

e
s
t
e
t

t
n
e
h
c
i
f
f
a

s

s
n
o
i
s
u
l
l
e
i

a
l



e
c
a
f

t
d
n
s
s
i
h
c
i
r
n
e

e
s
o
e
i
u
q

s
r
u
e
l
l
i
a

d
t
e

e
u
q
i
t
l
n
i
a
m

e
l

r
e
t
n
r
o
r
u
s

e
d

t
n
e
m
t
f
v
l

e
c

e
i
d

d

e
J
E
C
A
C
I
D

D
i
7
r

d

s
e
m
m
e
f

s
A
e

s
e
t
u
o
t


c
e
.
r
u
e
h
l
a
m

e
d
t
e

s
n
o
i
t
a
i
l
s

E
i
t
u
l
o
s

s
e
d

i
t
a
h
c
r
e
h
c
e
r

n
n
m
i

t
s

a
l
e
n
n
o
i
s
a
c
c
o

u
q
e
r
r
t
l
h

d

e
g

t
r
o
c
u

o
s

c
e
v
a
,

t
n
i

t
e

s
t
n
a
f
n
e

s
e
m

r

m
e
s



p
u
s
e
s
,

o

t

o
u
t
e
n
u
s
d
n
s

l
a

a


o
u
s
c
e
u
x
t

u
i

m

o
q
n

m
t

u
d

n
e
i
d
r
a
g

e
d
s
e
r

d
a
n
s
e

e
s

r

l
s
e
p
e
J
e

r
e
n
.
d

h
o
m
m
a
s
g
p
l
e

d
e

N
i
i
r
o

d
u

o
R
a
i
m

s
e
l

t
n
a
i
f
i
r
c
a
s
n



l

i
e
s
l
e
m
e
n
t
o
,
l
t

v
i
e

e
a
n
f
a
m
i
l
l

.
l
l
e
u
r
s

m

o
e
n
t
s

d
m
e
i
u
.
D
u
r
a
n
e
t
e

l
o
n
g
d
e
r
l
i
s
a
t
i
o
v
n
d
e
c
e

l

i
e
s
v
e
n
t


u
t

c
o
n
t
r

a
o

p

r
i
o
d
s
e
,

j

a
i
s

t
e
u
o
s

e
n
n
o
s

r

x
i
o
v
s
e

t
i
m
b
v
r

d
e

s
a
e

n
l
l
l
e

l
e
e

u
t

d
e

f
o

t

e
n

m
o
u
i

t
e
l
l
e
,
q


s
u
e
i
p

e

s
n
e
p

e
n
u
9
H
O
M
M
A
G
e
E

a
i

e
u
J

p
t
j
i

A
d
a
d
m
B
A
,

d
o
a
n
a
o
u
r

m
o
n
H


r
e

E
l
p

n


a
e
r

r
f

n
o
m

A
B

h

r
o
f
e
s
s
n
e
r

C
h
e
i
u
k

p

e
f
f
o
r
n
t
p
o
u
r

r

e
u
q
u
i

n

a
c
m
n
a
g


a

u
u

s
o
n

a
n
i
c
s
t
r
a
l
e
e
s
a

v
i
v
a
n
t
m

a
n
s

l
a
d

d
e
r
e
n
d
s


h
m
m
a
g
e

o
a
e
M
a
b
a

D
i
J
a
h
o
u

B
A
k
.
d

t
n
me
e
t
i
a
r
t

u
a
e
l
i
e
u
l
c
a
c

e
Un

.

c
t
l
i
t
r
e
f
n
i
i

a
p
t
n
a
r
b
i
v

n
u



e
r
d
a

ge
l
s

c
c
a

l

r
f
u
p

r
e
y
o
d
i
o
a
se
n

,
i
c
i

r
e
t
e
u
q
i
t


d
e


.
a
r
v
u
o

t
e

c
d

e
d
u
l

r
e
p
t

e
j

e
l
l
e
u
q
a
l



e
st
u
me
j
r
a
l
p

me

l
i

i
u

t
e

e
i
l
l
q
a

e
,
e
d
u
t


d
n
i
a
c
i
r
f
a

d
a

e
c
i
l
p
p
A

d
r
t

e
h
c
r
e
h
c
e
Re
e
me
r
s
e
M
S
T
N
E
M
E
I
C
R
E
M
E
R
e
11
r
n
I

e
p
u
o
r
G
t

u
a
s
t
n
me
e
i

c
t
st
s

i
u
q

l
a
n
o
i
t
a
n
r
e
t
e
i

d

i
v
r
se
a

r
n
a
a
D



u
n
e
k
t
i
(

t
i
l
i
t
r
Fe

a
l

r
u
s

n

o
G

gr
n
o
c

4e

e
s
l
t
n
o
d
)
F
RA
E

I�
l
l
E

.
s
p
m
e
t

s
e
d

n
i
f
a
l

e
o

n
c

e
l

r
i
t
n
e
s
s
e
r
p

t
i
a
s
i
f
a

u
s
a
r
b
m
e

e
i
t

h
p
o
r
p

e
n
u
t
s

a
q
s
u
j

s
e
l
c

i
s

s
e
l

s
u
o
t

n
t
f
l
e
p
p
a

s
e
n
i
a
m
u
h

s
e
c
a
r
s
e
l


.
e
r
r
e
t

a
l

r
u
s

e
r
v
i
v



e
s
s
e
q
e
l

s
n
a
d

e
l
b
a
d
i
m
r
o
f
t
i
u
l
l
e
t
u
o
t

s
e

g
a
i
g
e

t
n
e
i
a
r
e
s
n

a
t

a
s

t
e


t
i
r

t
s
o
p
a
t

e
r
p
a
o
s
r
c


t

i
c
e
l
l
e
c

:

t
i
r

s
t
n
e
i
s
o
m
i
n
a

l

i
a
r
t
t
e
m

e
J

t
13


,
e
m
m
e
f

a
l

t
e

i
o
t

e
r
t
n

e
e
e
r
t
n
o
c
e

c
n
o
n
o
r
p
e
n
i
v
i
d

e
c
S

m
a
d
A

d
e
t
u
h
c
a
l
e
d
s
r
o
l
n
a
a
t
n
e
b

i
u
l

u
t
t
e

,
e
t

t

a
l

a
l
r
s
e
t
n
e
s

a
L

.
n
t
o
a
t

e
l

s
a
r
e
l
ss


o

s
e
r
u
i
d
o

d

s
a
t

r
r
l
a
a
Y

.
n
a
l
c
s

e

t
n
e
v
i
v
n

e
l
n
r
u
s

s
e
c
a
r
f

s
e
l

,
n
o
i
t

n
e
i
b
t
n
e
t
u
i
r
t

s
e
l
l
e
a
r

e
e
r
u
j
n
o
c

r
r
o
p

x
i
o
h
c
u
c


l
i
t
n
a
f
n
i
l

t
i
l
a
t
r
o
m

a

n
o
b

e
d

c
n
n
o
t
i
a
v
a

l
a
d
D
e
t
i
a
f

r
i
o
v
a

d
s
n
o
s
i
a
r

o
s
t
n
u
n

s
d
e
i
p
s

r
u
e
l



t
s
e

e

m

e
j

,
i
e
o

.
s
e
l
a
s

M
t
i

e

t
a
l
o
c
o
t
h

e
d

s
e
t
t
c
a
a
a
b
m
o
t
s
e
l
l
i
e
v
r
e
m

s
e
r
t
a
u
p
u
.
m
o
n

n
o
s
S

d
n
a
m
e
d

i
a
l
e
i
d
a
r
t

e
l
l
l
i
i
v

e
n
u

n
e
o


e
r
u
d
r
O

h

t
l
a
b
M

e
l
l
i
e
,
n
o

d
n
a
u
q
e
l
l
e
t
i
d
n
o
p

p
r
q
i
r

n
o
s

s
n

a

t
n
e
i
a
t
s
d
s
l
e
e

d

n
u

l
e

r
u
o
j

n
U

,
.
s

e
d

t
e
r
c
e
s
s
u
d

r
u
e
t
n

e
s
a

l

s
e
g
a
s
s
i
o
r
T

.
s
e
n
g
u
i
x
u
e
t
n
a
l
p

a

l
s
n
a
d

s

p

o
d
.
b
m
u
o
C

e
d
u

i
o
r
d

d
e
i
t
p
r
s
l

t
n
e
m
e
u
e
g
o
l
a
v
r
e
s
b
n
o

g

s
r
i
o
n

s
t
n
i
o
p

s
t
i
t
e

p
t
n
p

e
r
t
a
u
q
r

e
s


r
r
e
t
s
e
e


s
a
b



s
m
t
a
f
n
e

s
r
e
n
i


l

s
n
a
d

t
a
i
s
s
i
v

s

i
a
u
r
j

d

t
i
a
v
a

e
l
l
E

.
n
o
i
g


g
d
h
p

n
e
r
e
i
o
c
o
s

e
c

e
r
r
n
t
d

l
u
e
s

e
l
o

i
a
t


l
I

t
.
e

n
i
v
e
d
e
l

.
t
a
t


a
f
a
F
i
.
P
r
p

t
i
a
v
u
o
p

e
n

e
n
n
o
s
r
e
e
l
e
m
l
a
c

e
l

e
t
a
l
b
u
o
r
t

i

d
h
,
e
r
u
c
s
b
o
e
e
b
m
a
h
c

a
l
r

n

e
d
n
o
m

e
l
i

i
a
v
u
o
r
t

t
s
r
n
e
i
R

.
s
e
g
r
n
s

s
e
d

l
e
o

o
l
s
u
l
p

t
i
a

d
e
t
n
e

n
e
l
n
e
l
C
s
e
r
t
s
e
r
r
e
e

s
e
s
o
h
c

t
s


t
n
e
m
e
l
f
n
.
o

n
o
s

s
i
m
r
r
E
,
s
p
m
e
t

e
l

t
n
a
t
n
o
m
e
r

e
n

,
t
u
o
t

t
i
a
e
t

a
b
m
u
o
C


e

.

t
i
a
v
i
v

p
e
l
E

.
e
t
i
t
l
e
v
R
L
E
N
R
E
T



L
E
R
T
I
P
A
H
C
I
15


r

n
o
s

s
n
a
D
A
B
M
U
O
C
E
D
E

V
D
N

i
r
r
e
D

.
r
a
o
K
o
l
o
k
o
i
b

e
s
e
s
o
l
c

s
e

r
i
p
u
a
p

s
e

s
c
B
e
g
a
l
l
i
v


n

,
i
d
d
a
T
u
r
a
r
a
p
u
d

n
i
o
l

n
o
n

,
a
r
a
b
e
m
o
t
i
o
v
a
s

e
d
r
x
e
oy
j
t
u
o
t

u
n

,
i
a
r
i
t
t
a

q
i
s
u
a

x
u
e

s
u
e
a
h
p
a
r
g
o
t
o
i
h
s
e
l

s
l
i

p
b
i
i
a
t


s
t
n
a
f
n
e

s
e
L

.
t
n
e
e
n
r
a
s

s
e
D

.
c
s
i
t
n
e
i
a
i
l
c
h
a
t

s
e
d

,
s
e
n
b
n
o
b
e
d

s
o
t

a
d
a
C

:

s
b
e
a
u
o
T


s
e
l
b

u
r
u
e
l


u
a
e
d
a
c

,
u
a
e
d
a
c
t
,
s
b

t
n
e
i
a
n
e
a
v
i
u
q
s
c
n
a
l


d
t
l

,
s
e
f
a
r
m
i

s
e
l

r
e
r
g
i
s
,
d
d
a
T

r
e
D
i

i
a
oy
v

a
b
m
t
u

e
t
s
i
r
u
o
t

x
u
e
r
b
m
o
n

s
e
e
l
s
a
s
a
c

s
e
d

e
s
r
p

t
n
a
s
s

p
s
n
a
f
n
e
s
e
l


t
e
i
a
u
o
j


n
o

t
d
r
a
p
o

l

s
s
l

,
s
e
g
n
i
e
s
a
n
E

.
s
n
o
i
l

s
e
l

t
e

s

h

c

Avertissement

En entrant sur cette page, vous certifiez :

  • 1. avoir atteint l'âge légal de majorité de votre pays de résidence.
  • 2. avoir pris connaissance du caractère érotique de ce document.
  • 4. vous engager à ne pas diffuser le contenu de ce document.
  • 4. vous engager à ne pas diffuser le contenu de ce document.
  • 5. consulter ce document à titre purement personnel en n'impliquant aucune société ou organisme d'État.
  • 6. vous engager à mettre en oeuvre tous les moyens existants à ce jour pour empêcher n'importe quel mineur d'accéder à ce document.
  • 7. déclarer n'être choqué(e) par aucun type de sexualité.

Nous nous dégageons de toute responsabilité en cas de non-respect des points précédemment énumérés.