//img.uscri.be/pth/7df68c5c8b92a5a284a8e18db669547340214b19
Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 7,99 € Lire un extrait

Téléchargement

Format(s) : EPUB

avec DRM

La femme quittée

De
170 pages
Voici le journal post-rupture tenu par une jeune femme qui est aussi mère d'un petit garçon : 145 textes très courts, titrés et numérotés, à lire dans l'ordre, comme un roman. Peu de larmes, pas de complaisance dans le deuil, mais plutôt une ironie douce pour se sortir de l'image de la « quittée » et un optimisme farouche qui se prend quelques claques. Dans un état d'hypersensibilité lié à ce déséquilibre, elle examine le retentissement en elle des détails du quotidien : le regard d'un vigile, le ton d'une infirmière, l'odeur d'un inconnu - tout lui fait signe. C'est aussi l'histoire d'une démarche active pour contrer ce croche-pied du destin : petites annonces ou rencontres fortuites, des hommes passent, elle relève la tête, en profite pour se réapproprier sa vie de façon plus générale. En filigrane, le petit garçon resurgit régulièrement, et du coup la question : mère elle restera, toute quittée soit-elle, mais qu'en est-il de la femme ?
Voir plus Voir moins
Voici le journal post-rupture tenu par une jeune femme qui est aussi mère d'un petit garçon : 145 textes très courts, titrés et numérotés, à lire dans l'ordre, comme un roman. Peu de larmes, pas de complaisance dans le deuil, mais plutôt une ironie douce pour se sortir de l'image de la « quittée » et un optimisme farouche qui se prend quelques claques. Dans un état d'hypersensibilité lié à ce déséquilibre, elle examine le retentissement en elle des détails du quotidien : le regard d'un vigile, le ton d'une infirmière, l'odeur d'un inconnu - tout lui fait signe. C'est aussi l'histoire d'une démarche active pour contrer ce croche-pied du destin : petites annonces ou rencontres fortuites, des hommes passent, elle relève la tête, en profite pour se réapproprier sa vie de façon plus générale. En filigrane, le petit garçon resurgit régulièrement, et du coup la question : mère elle restera, toute quittée soit-elle, mais qu'en est-il de la femme ?