La légende de Garc

La légende de Garc

-

Livres
266 pages

Description

Partir à la découverte d’une planète où la vie commence tout juste à se développer : tel est le défi que relèvent Georges Blatone, Directeur du Centre d’Exploration Spatiale, et Lucy, la reine du tumultueux Royaume. A travers l’observation de la planète E, ces explorateurs caressent le rêve démesuré de voir ses habitants évoluer et fonder une humanité pacifiste. L’homme est-il capable de vivre en paix ? Pourra-t-on un jour faire cesser les combats qui déciment les peuples du Royaume ? Le récit légendaire du professeur Garc nous entraîne dans un voyage fabuleux à travers le temps et l’espace où naît un rêve partagé : celui de peuples qui cohabitent en paix.

Sujets

Informations

Publié par
Ajouté le 20 juin 2011
Nombre de lectures 49
EAN13 9782304034981
Langue Français
Signaler un abus
2
Titre
La légende de Garc
3
Titre Arnaud Haddad
La légende de Garc
5 Éditions Le Manuscrit Paris
© Éditions Le Manuscrit, 2010 www.manuscrit.com ISBN : 978-2-304-03498-1 (livre imprimé) ISBN 13 : 9782304034981 (livre imprimé) ISBN : 978-2-304-03499-8 (livre numérique) ISBN 13 : 9782304034998 (livre numérique)
6
La légende de Garc
A Miry, Ma sur, ma première lectrice. Merci pour tes conseils et ton soutien indéfectible.
7
La légende de Garc
PROLOGUEJe me fais vieux. Jai fêté mes 110 ans hier. Seul. Comme unique compagnie, je me suis offert une bouteille dalcool, du Fartou, cet alcool de fruits fermentés qui était à la mode du temps de ma jeunesse. Dun autre âge, à mon reflet. Il est aujourdhui jugé dune saveur trop sucrée, la sensation de lalcool ny est pas assez prononcée, dit-on actuellement. Les modes passent, ensevelies sous les décennies. Le Fartou ne se trouve aujourdhui que dans quelques magasins spécialisés, placé tout en haut des étagères. Il maura fallu laide d'un vendeur pour en attraper une bouteille. Le vendeur, couvert dacnés, ne savait même pas quil sagissait dune boisson alcoolisée. Je me dis que son regard ne sétait certainement jamais égaré aussi haut ;« plus près du bon dieu », comme jaime à penser, et comme je me considère moi-même : vieillard remisé au dernier étage dun immeuble de banlieue, oublié après mon heure de gloire.
9
Arnaud Haddad
Rentré chez moi, je me sers un verre de Fartou, que je bois cul-sec. Et un autre. Puis encore un autre. La bouteille se vide ainsi, petit à petit. Je me sens de nouveau seul. Abandonné. Je ne sais ce qui ma pris, tout dun coup ; je me lève brusquement, et je descends les marches menant à la cave. Jy remonte deux énormes caisses. Les causes de ma solitude. Ma fierté. Ma vie. J'en sors un par un tous les dossiers qui sy trouvent, que jétale à même le sol. Enfin, je trouve ce que je cherchais, bien enveloppé dans une mousse de protection : « Le projet Lunaire » de Garc, ce livre mi-témoignage mi-fiction, écrit voilà deux siècles, dont seuls quelques spécialistes se rappellent lexistence. Et pour cause : je possède certainement lun des derniers exemplaires. Je m'endors à laube, la tête posée sur le manuscrit. Je rêve. Dans ce rêve éthylique, les principaux protagonistes du livre de Garc volent en rond au-dessus dun vieillard, assis face à un bureau jonché de feuilles volantes. Son visage semble triste. Il se met à pleurer. « Excusez-moi », implore t-il, « il le fallait, je devais le faire ». Son visage mest étrangement familier. Il me semble lavoir déjà vu quelque part. Quel mal le ronge ? On dirait que les
10