La rue courte

La rue courte

-

Livres
458 pages

Description

La Rue courte est une chronique des bas-fonds provençaux, inondée de soleil et de larmes... A Châteauvieux, village de la banlieue de Marseille, une brave et jolie fille, Frisette Dieudonné, orpheline et femme de ménage, tente d'arracher Jean Balestra, voyou et souteneur, au milieu dans lequel il s'avilit... Autour de cette histoire, qui s'apparente à un sauvetage par l'amour, l'auteur a dressé un théâtre d'âmes simples, mues par des forces obscures et puissantes ; car cette " rue Courte ", c'est aussi le quartier des pauvres de Châteauvieux. Derrière ses maisons modestes se trame le mystère des " petites destinées " ployant sous le travail, bruissant de drames et de ragots. Chez les Sarrasin, le mari maçon boit et bat sa femme ; chez Chavanne, le beau-frère de Frisette, on est plutôt volage... Il y a aussi Constance Nègre, la vieille entremetteuse, et ses deux filles de joie, Honorine et l'infortunée Chouchou, tuée par une faiseuse d'anges. Sans compter cette vieille sorcière de Siffreine qui connaît le secret des herbes...

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 01 avril 2014
Nombre de lectures 38
EAN13 9782246149798
Licence : Tous droits réservés
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème
La Rue courte est une chronique des bas-fonds provençaux, inondée de soleil et de larmes... A Châteauvieux, village de la banlieue de Marseille, une brave et jolie fille, Frisette Dieudonné, orpheline et femme de ménage, tente d'arracher Jean Balestra, voyou et souteneur, au milieu dans lequel il s'avilit... Autour de cette histoire, qui s'apparente à un sauvetage par l'amour, l'auteur a dressé un théâtre d'âmes simples, mues par des forces obscures et puissantes ; car cette " rue Courte ", c'est aussi le quartier des pauvres de Châteauvieux. Derrière ses maisons modestes se trame le mystère des " petites destinées " ployant sous le travail, bruissant de drames et de ragots. Chez les Sarrasin, le mari maçon boit et bat sa femme ; chez Chavanne, le beau-frère de Frisette, on est plutôt volage... Il y a aussi Constance Nègre, la vieille entremetteuse, et ses deux filles de joie, Honorine et l'infortunée Chouchou, tuée par une faiseuse d'anges. Sans compter cette vieille sorcière de Siffreine qui connaît le secret des herbes...