//img.uscri.be/pth/114b354fd3c55dd5c9004af266ce39c84e701bb1
Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 10,99 € Lire un extrait

Téléchargement

Format(s) : EPUB

avec DRM

Le Jeune homme de la rue de France

De
234 pages
« Les fauteuils de la Promenade des Anglais étaient vides. Les derniers promeneurs flânaient dans la tendresse cobalt du crépuscule. On entendait des rires isolés, des exclamations. Lola descendit les escaliers du vieux port. La sirène du paquebot pour Livourne retentit, sourde, profonde. Lola leva les yeux : sur le pont supérieur du bateau, une femme avait attrapé la petite main d'un enfant et lui faisait faire des signes d'adieu.
Une fois, dans l'autre vie de Lola, le père de son fils, debout sur le ponton d'un lac, avait fait ce même geste et elle avait nagé vers eux pleine de joie, elle avait pris l'enfant dans ses bras. La chaleur douce du corps nu contre elle... Une libellule bleutée frôla les épaules du petit qui léchait l'eau sur la peau de sa mère. Cet instant, ce geste perdu dans la nuit des temps, et pourtant, à cette minute, si présent. Chaque détail était marqué au fer rouge dans la mémoire de Lola.
Le paquebot s'enfonça dans la brume. Lola resta immobile. Le bras levé pour personne. »

Scénariste et réalisatrice, Nadine Trintignant a publié en 1997, chez Fayard, Ton chapeau au vestiaire, un récit sur son frère atteint de la maladie d'Alzheimer ; puis, en 2001, son premier roman, Combien d'enfants.

Voir plus Voir moins
« Les fauteuils de la Promenade des Anglais étaient vides. Les derniers promeneurs flânaient dans la tendresse cobalt du crépuscule. On entendait des rires isolés, des exclamations. Lola descendit les escaliers du vieux port. La sirène du paquebot pour Livourne retentit, sourde, profonde. Lola leva les yeux : sur le pont supérieur du bateau, une femme avait attrapé la petite main d'un enfant et lui faisait faire des signes d'adieu.
Une fois, dans l'autre vie de Lola, le père de son fils, debout sur le ponton d'un lac, avait fait ce même geste et elle avait nagé vers eux pleine de joie, elle avait pris l'enfant dans ses bras. La chaleur douce du corps nu contre elle... Une libellule bleutée frôla les épaules du petit qui léchait l'eau sur la peau de sa mère. Cet instant, ce geste perdu dans la nuit des temps, et pourtant, à cette minute, si présent. Chaque détail était marqué au fer rouge dans la mémoire de Lola.

Le paquebot s'enfonça dans la brume. Lola resta immobile. Le bras levé pour personne. »

Scénariste et réalisatrice, Nadine Trintignant a publié en 1997, chez Fayard, Ton chapeau au vestiaire, un récit sur son frère atteint de la maladie d'Alzheimer ; puis, en 2001, son premier roman, Combien d'enfants.