Le ministère des Affaires extérieures du Canada

-

Livres
508 pages
Lire un extrait
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Le ministère entretint des relations particulièrement étroites avec les dirigeants politiques sous la direction de Lester Pearson qui, après avoir été sous-secrétaire d’État pendant deux ans devint ministre des Affaires extérieures en 1948.




À la fin des années 1950, le consensus en matière de politique étrangère fut entamé à plusieurs reprises. L’élection du gouvernement Diefenbaker en 1957 confronta le ministre à de nouvelles priorités et façons d’agir. Malgré le retour de Pearson comme premier ministre en 1964, la contestation s’intensifia, dans le public comme au sein du parti au pouvoir et dans le Cabinet. On demandait au ministère de procéder à la révolution administrative enclenchée par la Commission royale d’enquête sur l’organisation du gouvernement (Commission Glassco) instituée en 1960. La remise en question des principes régissant la politique étrangère canadienne se fit de plus en plus sentir, alors que les attentes du public évoluaient plus rapidement que jamais et qu’une nouvelle génération de politiciens se voyait remettre les clés du pouvoir avec l’élection de Pierre Trudeau en 1968.

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 07 juin 2017
Nombre de visites sur la page 66
EAN13 9782760326026
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page 0,0218 €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème
Le ministere des Affaires exterieures du Canada
VolumeIL'essor 1946-1968
L’Institut d’administration publique du Canada : Collection en administration publique et gouvernance
Sous la dîrectîon de :
Peter Aucoîn, 2001-2 Donald Savoîe, 2003-7 Luc Bernîer, 2007-9 Patrîce Dutîl, 2010-
Cette collectîon est publîée sous l’égîde de l’Instîtut d’admînîstratîon publîque du Canada, dont un des buts est de promouvoîr la recherche sur les problèmes touchant l’admînîstratîon et les programmes publîcs. La collectîon vîse à favorîser une meîlleure compréhensîon de ces questîons dans les mîlîeux întéressés.
Depuîs plus de cînquante ans, l’IAPC appuî la publîcatîon de lîvres sur les grands déis de l’admînîstratîon publîque et de la gouvernance dans les deux langues oficîelles du Canada. Pour la lîste complète des tîtres parus, prîère de vîsîter le sîte Web : www.îapc.ca
Canada and Immigration : Public Policy and Public Concern* Freda Hawkins Histoire d'une institution. La Commission de Ia Fonction publique du Canada, 1908-1967 J. E. Hodgetts, William McC!oskey, Reginald Whitaker, V. Seymour Wilson Public par Jes Presses de l'Universite Laval La version anglaise portait le titre The Biography o f an Institution : The Civil Service Commission o f Canada, 1908-1967 Old Age Pensions and Policy-Marking in Canada Kenneth Bryden Provincial Governments as Employers : A Survey o f Public Personnel Administration in Canada's Provinces J.E. Hodgetts et 0 . P. Dwivedi Transport in Transition : The Reorganization o f the Federal Transport Portfolio John W. Langford Initiative and Response : The Adaptation o f Canadian Federation to Regional Economic Development Anthony G. S. Careless Canada's Salesman to the World : The Department o f Trade and Commerce, 1892-1939 0 . Mary Hill Conflict over the Columbia : The Canadian Background to an Historic Treaty Neil A. Swainson L'economiste et la chose publique Jean-Luc Migue Public par Jes Presses de I'Universite du Quebec Federalism, Bureaucracy, and Public Policy: The Politics o f Highway Transport Regulation Richard J. Schultz Federal-Provincial Collaboration : The Canada-New Brunswick General Development Agreement Donald J. Savoie Judicial Administration in Canada Perry S. Millar et Carl Baar Le frarn;ais dans Jes airs. Le conflit du bilinguisme dans le controle de la circu-lation aerienne au Canada Sanford F. Borins Public par Jes Presses de l'Universite du Quebec La version anglaise portait le titreSkies: The Bilingual AirThe Language o f the Traffic Control Conflict in Canada
* Les ouvrages en langue anglaise sont publies par McGill-Queen's University Press, Montreal, Kingston, Landres, Buffalo.
L'analyse des politiques gouvernementales. Trois monographies Michel Bellavance, Roland Parenteau et Maurice Patry Publie par Jes Presses de l'Universite Laval Canadian Social Welfare Policy : Federal and Provincial Dimensions Sous la direction de Jacqueline S. Ismael Maturing in Hard Times : Canada's Department of Finance through the Great Depression Robert B. Bryce Pour comprendre l'appareil judiciaire quebecois Monique Giard et Marcel Proulx Publie par !es Presses de l'Universite du Quebec Histoire de l'administration publique quebecoise 1867-1970 James Iain Gow Publie par Jes Presses de l'Universite de Montreal Health Insurance and Canadian Public Policy: The Seven Decisions That Created the Canadian Health Insurance System and Their Outcomes Malcolm G. Taylor Le ministere des Affaires exterieures du Canada : Les annees de formation, 1909-1946 John Hilliker La version anglaise portait le titreAffairs : TheCanada's Department o f External Early Years, 1909-1946 Getting it Right : Regional Development in Canada R.Harley McGee Corporate Autonomy and Institutional Control : The Crown Corporation as a Problem in Organization Design Douglas F. Stevens Shifting Sands : Government-Group Relationships in the Health Care Sector Joan Price Boase Le ministere des Affaires exterieures du Canada : L'essor, 1946-1968 John Hilliker and Donald Barry La version anglaise portait le titreCanada's Department o f External Affairs : Coming o f Age, 1946-1968
Le mînîstère des Affaîres extérîeures du Canada, volume II L'essor, 1946-1968
JOHN HILLIKER ET DONALD BARRY
LES PRESSES DE L’UNIVERSITÉ D’OTTAWA Ottawa
©
Sa Majesté la Reîne du chef du Canada et l’Instîtut d’admînîstratîon publîque du Canada, 2017
ISBN 978-2-7603-2610-1(couverture rigide) Imprîmé sur du papîer sans acîde
Publîé par l’Instîtut d’admînîstratîon publîque du Canada, en collaboratîon avec la Dîrectîon de la recherche sur les polîtîques étrangères d’Affaîres mondîales Canada et Travaux publîcs et Servîces gouvernementaux Canada.
Toutes les photographîes et les marques sont reproduîtes avec la permîssîon du mînîstère des Affaîres étrangères, du Commerce et du Développement. Catalogage avant publication de Bibliothèque et Archives Canada
Hîllîker, John, 1935-[Canada’s Department of External Affaîrs. Françaîs]  Le Mînîstère des affaîres extérîeures du Canada.
Traduction de: Canada’s Department of External Affairs. Les volumes 1 et 2 sont des réimpressions de ceux publiés antérieurement par: Presses de l'Université Laval, 1990-1995. Publié en collaboration avec l'Institut d'administration publique du Canada.Comprend des références bibliographiques et un index. Sommaire: Volume 1. Les années de formation, 1909-1946 / John Hilliker -- volume 2. L'essor, 1946-1968 / John Hilliker et Donald Barry. ISBN 978-2-7603-2611-8 (vol. 1 : couverture rigide). --ISBN 978-2-7603-2610-1 (vol. 2 : couverture rigide)
1. Canada. Ministère des affaires extérieures--Histoire. 2. Canada--Relations extérieures--Administration--Histoire. I. Barry, Donald, 1947-, auteur II. Halloran, Mary, auteur III. Donaghy, Greg, 1961-, auteur IV. Institut d’administration publique du Canada, organisme de publication V. Titre. VI. Titre: Canada’s Department of External Affairs. Français
JL103.E8H54142017
353.1’30971
C2017-905104-0
Les PUO reconnaîssent l’aîde inancîère du gouvernement du Canada par l’entremîse du Fonds de lîvre du Canada pour leurs actîvîtés d’édîtîon. Elles reconnaîssent également l’appuî du Conseîl des arts du Canada, du Conseîl des arts de l’Ontarîo et de la Fédératîon canadîenne des scîences humaînes par l’întermédîaîre des Prîx d’auteurs pour l’édîtîon savante. Nous reconnaîssons également avec gratîtude le soutîen de la Faculté des arts de l’Unîversîté d’Ottawa.
Funded by the Government of Canada
Financé par le gouvernement du Canada
Preface
Pendant la plupart des annees de 1909 a 1946 decrites dans le premier 1 tome le ministere des Affaires exterieures etait reste une institution de petite , taille aux responsabilites limitees. II avait certes beaucoup evolue au cours de cette periode, particulierement en reponse aux imperatifs de la Seconde Guerre mondiale, mais c'est apres 1946 qu' ii atteignit vraiment sa maturite. Dote pour la premiere fois de son propre ministre, le ministere entra dans une phase de croissance vigoureuse necessitee par la mise en reuvre d'une politi-que etrangere active s'etendant a des domaines plus nombreux que jamais au-paravant. En 1968, le ministere comptait environ deux fois et demie plus d'em-ployes (au dela de 3 000 personnes) que 20 ans plus tot. Cette evolution oc-cupera ici une place importante. A ses debuts, le ministere formait une petite troupe dont la croissance refletait largement l'activite de chacun de ses ac-teurs bien que le sous-secretaire et les dirigeants politiques jouassent les pre-miers roles. L'histoire relatee dans ce tome concerne tout autant le develop-pement de l'appareil institutionnel et des mecanismes dont il fut pourvu pour faire face a des situations de plus en plus complexes, que Jes contributions in-dividuelles. Les protagonistes restent sur le devant de la scene, mais Jes se-conds roles representent mieux I' ensemble. La politique etrangere active dans laquelle le gouvernement s'engagea apres 1946 repondait aux vreux exprimes depuis longtemps par Jes agents du ministere. Les succes dans ]'elaboration et la conduite de cette politique
Preface
confinnerent la maturite de I'institution ainsi que la justesse et I' influence du-rable des nonnes de recrutement etablies par O.D. Skelton comme sous-secretaire de 1925a1941. Pendant la decennie qui suivit la guerre, le con-sensus etabli dans le public et au Parlement sur les inten ts nationaux du Canada, de meme que la communaute de vues entre les decideurs de la fonc-tion publique et ceux du Cabinet faciliterent la tache des agents superieurs tout comme celle des nouvelles recrues. Le ministere entretint des relations particulierement etroites avec les dirigeants politiques apres 1948, lorsque l'ancien diplomate Lester Pearson devint ministre. Ensemble, ministres et hauts fonctionnaires obtinrent des resultats impres-sionnants apres 1946, mais au fil des ans il apparut de plus en plus clairement que l'essor du ministere impliquerait cgalement la remise en question des usages et des politiques etablis au cours de l'aprcs-guerre. A partir de la fin des annees 1950, le consensus en matiere de politiquc ctrangere fut cntamea differentes reprises, par exemple lors de la crise de Suez en 1956, du debat sur Jes annes nucleaires au debut des annees 1960, et de la guerrc du Vietnam plus tard dans cette decennie. L'election du gouvernement Diefenbaker en 1957 priva le ministere de la direction experimentee dont Pearson l'avait fait beneficier et le confronta a de nouvelles priorites et far;ons d'agir. Aprcs le retour de Pearson comme premier ministre en 1964, la contestation s'intensi-fia, non seulement dans le public mais aussi au sein du parti au pouvoir et au Cabinet. En meme temps, on demandait au ministere d'aligner ses pratiques administratives sur celles du reste du gouvernement, et de proceder a la revo-lution administrative enclenchee par la Commission royale d'enquete sur !'organisation du gouvernement (commission Glassco) instituee en 1960. Autre signc de maturite: beaucoup de membrcs du ministere maintinrent leur confiance dans Jes politiques et les methodes administratives qu'ils avaient elaborees et, malgre Jes critiques, continuerent a Jes juger adaptees aux besoins de l'epoque. On ne refusait pas toujours d'innover, mais on n'ac-ceptait pas non plus Jes changementsal'aveuglette. Comme le consensus d'apres-guerre Sur la politique etrangere n'avait pas ete remp]ace, Ja resis-tance etait souvent plus facile. Le ministere pouvait par ailleurs compter sur des appuis considerables au Cabinet, parce que ni le gouvernement Diefenbaker ni le gouvernement Pearson, diriges par des ministres apparte-nantala meme generation que Jes cadres superieurs des Affaires exterieures, ne se montraient disposesaattaquer de front leurs valeurs fondamentales. Un defi beaucoup plus important allait se faire jour au lendemain des elections de 1968, alors que Jes attentes du public evoluaient plus rapidcment que ja-mais et que des politiciens plus jeunes se voyaicnt remettre Jes cles du pou-voir par le regime de Pierre Trudeau. Le prochain tome traitera des conse-quences qu 'eut cette nouvelle donne sur le ministere.
X
Remerciements
Les origines de cette etude sont decritcs dans les Remerciements du tome I (pp. xm-xv). Comme pour ce demier, Jes recherches ont ete amorcees par une equipe travaillant sous la direction de Don Page. Nous avons utilise une etude de la periode de 1957a1963 preparee par John Hilliker, qui etait membre de ce groupe. Harry Carter, a la tete de l'ancienne Direction des affaires histori-ques de 1978a1983, a traite des annees 1948-1957. L'equipe comptait aussi !cs personnes suivantes : Anne Hillmer: 1963-1968 E.A. Kelly, pour I' Administration et Jes donnees financieres sur le Service exterieur F.J. McEvoy : 1946-1948 Louise Reynolds, pour le role des femmes Nous sommes reconnaissants d'avoir pu profiter de leur travail. Il faut aussi signaler les contributions de Greg Donaghy, Seanna Dumbrell, Mary Halloran et F.J. McEvoy, qui nous ont tous beaucoup aidesaeffectuer les nombreuses recherches supplementaires exigees par le present ouvrage, ainsi que celle d'Isobel Cameron qui a trouve la plupart des photographies. Pauline Sabourin et Gayle Frazer ont aussi ete tres utilesace demier egard. Brian Heamden a pour sa part adapte les cartes.