Le treizième apôtre

-

Livres
89 pages
Lire un extrait
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

L'homme africain a-t-il réellement compris le message de l'Evangile ? La question demeure posée dans un contexte marqué par la floraison des sectes et autres courants de pensée se réclamant de Jésus-Christ à travers le continent. De l'extrémisme religieux à un obscurantisme profond ? La foi nouvelle se traduit par des actes et des prises de position défiant l'entendement. Quel est le sort des suiveurs d'un gourou qui marche lui-même à tâtons ? Suivons donc le "Treizième apôtre"...

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 01 novembre 2009
Nombre de lectures 249
EAN13 9782296219960
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page 0,0062€. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème

LeTreizièmeapôtre
Sectes et obscurantismes enAfriqueFELICITEFOUNGBE
LeTreizièmeapôtre
Sectes et obscurantismes enAfrique©L’Harmattan, 2009
5-7, rue de l’Ecole polytechnique, 75005Paris
http://www.librairieharmattan.com
diffusion.harmattan@wanado.fr
harmattan1@wanadoo.fr
ISBN: 978-2-296-07817-8
EAN: 9782296078178Les textes marqués en gras dans le texteproviennent pour la
plupart de la Sainte Bible en français courant. Dans tous les
cas, l’essence des Ecritures Saintes a été respectée autant que
possible.PREFACE
èmeLe 13 Apôtre. C’est avec ce titre insolite, évocateur et
provocateur que l’auteur, Félicité Annick Foungbé, nous
plonge dans l’univers à la fois passionnant et fascinant,
intriguant et troublant de l’une des nombreuses petites
églises qui, de par la volonté de prophètesauto-proclamés
surgissent et fourmillent aujourd’hui un peu partout dans
les quartiers de nos villages et de nos villes. Le titre dece
roman est insolite parce qu’il rompt brutalement avec la
présentation habituelle des évangiles qui rapportent que
Jésus n’a choisi que douze Apôtres et non treize. Ce
chiffre sournois laisse déjà entrevoir le drame, voire la
tragédie que peut provoquer l’usurpation des titres, des
droits et des missions qui ne sont conférés que par Dieu.
Cet horizon constitue le fonds sociologique et humain,
spirituel et théologique de ce roman chrétien original à
maints égards.
D’une manière haletante et pathétique, intuitive et
complice, l’auteur raconte avec une succulence rare,
l’histoire exaltante, touchante et douloureuse d’un homme
qui dit avoir été investicomme Apôtre par le ChristJésus
lui-même pour exercer une mission prophétique. Avec
zèle, courage et ténacité, il prêche l’évangile à temps et à
contretemps dans les lieux publics et inédits,
particulièrement dans lesbus età la maison de l’Apostolat
où il résideavec des membresacquisà sacause.L’Apôtr e,
sûr et conscient d’être animé par une foi infaillible et
indéfectible, avec suffisance, nourrit et manifeste haine et
mépris vis-à-vis des disciples duChrist qui l’ont trahi et à
l’endroit de tous ceux qui végètent dans les églises
traditionnelles établies qu’il dénomme assemblées de
léthargie collective. Au réveil d’un rêve où il participe en
7personne à la passion du Christ durant laquelle il trahit ce
dernier, l’Apôtre prendconscience de son erreur et de son
imposture.Il se ravise, révèle la véritéà lacommunauté de
ses fidèles et tente de ramenercelle-ci sur le droitchemin.
C’est là que l’inattendu se produit.Drame…
Drame humain et spirituel qui révèle l’actualité tragiqu e
du sujet abordé, la gravité des problèmes évoqués, la
profondeur de la pensée intuitive de l’auteur, pensée
habillée d’un style tissé de souffle diaphane.Œuvre d’un e
chrétienne laïque non théologienne, ce roman par sa
maturité, marque la présence critique qualitative
nécessaire des intellectuels dans l’univers de la foi et de
ses effets en Afrique et, toutes propositions gardées, nous
ouvre à la grâce du temps des premiers écrivains de
l’Eglise…
En effet, dans ce roman, l’auteur peint et analyse le
phénomène et le mécanisme complexes de la naissance et
du fonctionnement des petites communautés chrétiennes
séparées vivant sous l’égide d’un guide spirituel. La
maison de l’Apostolatapparaîtcomme une prison libre où
la vie se construit à huis clos, où les fidèles eux-mêmes
sont pris au piège de leur quête de sécurité, de libération,
et le guide dans le filet dans son autorité absolue
recherchée par lui et exigée par les fidèlescomme garantie
de leur propre suivie… L’auteur faitbien sentir au lecteur
l’ambiance ambiguë de ce milieu de souffrances, d’êtres
blessés, désorientées, désemparées, en panne de vie, en
quête d’espérance, d’asile de repos et de liberté, où s e
côtoient la bonne foi et la naïveté, la crédulité et la foi, le
zèle et l’intransigeance, l’amour pourDieu et le mépris de
l’homme, le dévouement et l’exploitation, la ferveur et
l’hypocrisie, les chants et le chantage, la recherche de la
lumière et l’aveuglement, le désir de liberté et
8