//img.uscri.be/pth/65ec5d1db2e0c9ec648a8628925a24b3c7ab5872
Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 14,99 € Lire un extrait

Téléchargement

Format(s) : EPUB

avec DRM

Le vieux de la montagne

De
362 pages
Il s'agit d'un roman historique qui, évoquant un héros légendaire de l'ancienne Perse, ne songe, bien sûr, qu'à parler du présent iranien. Voici donc l'histoire de Hassan Sabbah, chef de la secte des ismaéliens, entre Ispahan, Bagdad et Alamout de 1075 à 1124. Mystique, ami du poète Omar Khayyam, Hassan est ce musulman qui, avant d'autres, prônera un retour aux sources de sa religion contre les sultans Seljoukides qui règnent alors sur l'Islam. Hassan regroupera autour de lui une troupe de musulman fanatisés, drogués au haschisch (d'où le mot "assassin") qui terrorisent l'empire des sultans jusqu'au jour où ils les manipuleront pour instaurer un véritable Etat théocratique qui durera plus d'un siècle, effrayant l'Occident des croisades par sa cruauté. Dans ce roman, on voit donc, de l'intérieur, comment se bâtit l'âme d'un intégriste. Pourtant Hassan était, aussi, un homme d'immense culture, ami des arts, poète à ses heures. Telle est l'énigme qui porte ce livre : comment peut-on être à la fois un Saint et un Monstre, un farouche défenseur du Bien et un tyran sans pareil, dans ce XIe siècle qui évoque étrangement la fin de notre propre millénaire en proie au fanatisme et à l'obscurantisme ?
Voir plus Voir moins
Il s'agit d'un roman historique qui, évoquant un héros légendaire de l'ancienne Perse, ne songe, bien sûr, qu'à parler du présent iranien. Voici donc l'histoire de Hassan Sabbah, chef de la secte des ismaéliens, entre Ispahan, Bagdad et Alamout de 1075 à 1124. Mystique, ami du poète Omar Khayyam, Hassan est ce musulman qui, avant d'autres, prônera un retour aux sources de sa religion contre les sultans Seljoukides qui règnent alors sur l'Islam. Hassan regroupera autour de lui une troupe de musulman fanatisés, drogués au haschisch (d'où le mot "assassin") qui terrorisent l'empire des sultans jusqu'au jour où ils les manipuleront pour instaurer un véritable Etat théocratique qui durera plus d'un siècle, effrayant l'Occident des croisades par sa cruauté. Dans ce roman, on voit donc, de l'intérieur, comment se bâtit l'âme d'un intégriste. Pourtant Hassan était, aussi, un homme d'immense culture, ami des arts, poète à ses heures. Telle est l'énigme qui porte ce livre : comment peut-on être à la fois un Saint et un Monstre, un farouche défenseur du Bien et un tyran sans pareil, dans ce XIe siècle qui évoque étrangement la fin de notre propre millénaire en proie au fanatisme et à l'obscurantisme ?