Les Chênes de Montfort

Les Chênes de Montfort

-

Français
336 pages

Description

1900. Depuis des siècles, Montfort dans le Lauragais est la propriété des Charliet. Acculé par les dettes et la mauvaise gestion, insouciant du sort des fermiers, Edmond, l'héritier de la famille, est résolu à vendre ses terres.
Angélique Granzac n'est encore qu'une enfant lorsqu'elle assiste à la tragédie qui s'abat sur son père et les paysans du domaine, du jour au lendemain sans travail, sans ressources. Résolue à échapper à son destin, la petite fille se fait le serment qu'un jour, elle quittera Saint-Julien...

Dans cette saga où les destins individuels se mêlent à la grande Histoire, l'auteur des Hommes du canal et des Belles du Midi dépeint une société rurale en pleine mutation à l'aube de la Grande Guerre, évoquant avec émotion l'attachement des hommes à leur terre.

« Jean-Louis Magnon poursuit une oeuvre consacrée à la redécouverte d'une mémoire partagée par une immense majorité de lecteurs. Celle des racines terriennes du peuple essentiellement urbain que nous sommes devenus. » Le Populaire du Centre.
« Un roman attachant. »Ouest France.

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 21 mars 2013
Nombre de lectures 7
EAN13 9782226234964
Licence : Tous droits réservés
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème
1900. Depuis des siècles, Montfort dans le Lauragais est la propriété des Charliet. Acculé par les dettes et la mauvaise gestion, insouciant du sort des fermiers, Edmond, l'héritier de la famille, est résolu à vendre ses terres.
Angélique Granzac n'est encore qu'une enfant lorsqu'elle assiste à la tragédie qui s'abat sur son père et les paysans du domaine, du jour au lendemain sans travail, sans ressources. Résolue à échapper à son destin, la petite fille se fait le serment qu'un jour, elle quittera Saint-Julien...

Dans cette saga où les destins individuels se mêlent à la grande Histoire, l'auteur des Hommes du canal et des
Belles du Midi dépeint une société rurale en pleine mutation à l'aube de la Grande Guerre, évoquant avec émotion l'attachement des hommes à leur terre.

« Jean-Louis Magnon poursuit une oeuvre consacrée à la redécouverte d'une mémoire partagée par une immense majorité de lecteurs. Celle des racines terriennes du peuple essentiellement urbain que nous sommes devenus. » Le Populaire du Centre.
« Un roman attachant. »Ouest France.