Les cuisses du ciel

-

Livres
212 pages
Lire un extrait
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Les cuisses du ciel Rodrigue Atchaoué Les cuisses du ciel Roman ISBN : 978-99919-2-459-5 © texte : Les éditions Savane © Couverture : Valentin Atchaoué Pour Kimi, sur les joutes à venir... à Valentin, il y a frère et frère Mais elle passa devant lui sans un mot et se dirigea vers sa chambre. Il la suivit et la trouva assise sur son lit, le regard perdu, les mains entre ses cuisses serrées. Il s’approcha d’elle, se mit à genoux, écarta délicatement ses cuisses, et vit qu’elle avait saigné. Libar Fofana Décommander tout cela pour le caprice d’un revenant et d’un fou, c’était offenser l’usage, la raison et le ciel lui-même. Edmond About Un t elle installa sur la tête le panier rempli de E laitues, choux et carottes que lui avait commandés sa mère. Elle franchit le portail de bois et tôles éventrées, contourna la petite boutique de divers et s’engagea dans l’avenue des manguiers. Le feuillage épais des arbres la rendait sombre, ajouté au crépuscule naissant. Il n’y avait personne en vue, même pas un chien pouilleux. La jeune fille marchait seule sur le chemin ombragé. Au fur et à mesure qu’elle avançait, sa vue se réduisait. Elle hâta le pas, de peur que la nuit la surprenne, et pour éviter que sa mère la gronde. Nina était à mi-parcours quand elle vit une voiture. La bagnole était garée sur le côté et il lui semblait qu’une portière était ouverte. « C’est bien la voiture du surveillant !

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 01 janvier 2016
Nombre de visites sur la page 34
EAN13 9789991924595
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page 0,0000 €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème
Les cuisses du ciel
Rodrigue AtchaouÉ
Les cuisses du ciel
Roman
ISBN : 978-99919-2-459-5 © texte : Les éditions Savane © Couverture : Valentin AtchaouÉ
Pour Kimi, sur les joutes À venir... à Valentin, il y a frère et frère
Mais elle passa devant lui sans un mot et se dirigea vers sa chambre. Il la suivit et la trouva assise sur son lit, le regard perdu, les mains entre ses cuisses serrées. Il s’approcha d’elle, se mit à genoux, écarta délicatement ses cuisses, et vit qu’elle avait saigné.
 Libar Fofana