//img.uscri.be/pth/5f9ccef294c805efa6d24bc16cafda1625c0e29d
Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 8,49 € Lire un extrait

Téléchargement

Format(s) : EPUB

avec DRM

Les Dames de la Ferrière

De
368 pages
Qui sont les messieurs de Grandval ?
Qui sont les dames de la Ferrière ?


Les sagas de Christian Signol ressuscitent souvent une France rurale en proie aux mutations qui ont bouleversé les siècles précédents. Après Les Messieurs de Grandval et ses maîtres de forge, le romancier revient dans ce Périgord qu'il aime tant, sur les bords d'Auvézère où, en 1912, la vie s'écoulait joyeuse et insouciante malgré les menaces de guerre. Entre les fils du château et les filles du métayer, les liens se sont tissés dès l'enfance. Amours contrariées, rivalités, conflits familiaux... leurs destins ne cesseront de se croiser au gré des soubresauts de l'Histoire.
Christian Signol réveille les images d'un monde disparu comme un enchanteur soufflerait sur des braises encore vives. Il nous fait partager les quêtes de ses héros dans ce qu'elles ont de plus noble et de plus désespéré, jusqu'à la paix retrouvée des temps meilleurs.
Voir plus Voir moins
Qui sont les messieurs de Grandval ?
Qui sont les dames de la Ferrière ?


Les sagas de Christian Signol ressuscitent souvent une France rurale en proie aux mutations qui ont bouleversé les siècles précédents. Après Les Messieurs de Grandval et ses maîtres de forge, le romancier revient dans ce Périgord qu'il aime tant, sur les bords d'Auvézère où, en 1912, la vie s'écoulait joyeuse et insouciante malgré les menaces de guerre. Entre les fils du château et les filles du métayer, les liens se sont tissés dès l'enfance. Amours contrariées, rivalités, conflits familiaux... leurs destins ne cesseront de se croiser au gré des soubresauts de l'Histoire.
Christian Signol réveille les images d'un monde disparu comme un enchanteur soufflerait sur des braises encore vives. Il nous fait partager les quêtes de ses héros dans ce qu'elles ont de plus noble et de plus désespéré, jusqu'à la paix retrouvée des temps meilleurs.