Les liens défaits

Les liens défaits

-

Livres
162 pages

Description

Un jour, Christophe a lâché prise. Il n’en pouvait plus. La vie le minait, elle lui a explosé au visage. Pourtant il avait tout pour réussir : des amis, un travail et une famille. Pourquoi s’est-il coupé du monde et de la réalité ? Le narrateur, qui l’a connu lors de ses études, a partagé avec lui la passion du football, des relations fortes, des sorties et des voyages à l’étranger. Il recompose ici les événements des dernières années pour trouver des explications. En retraçant l’histoire tragique de son ami, il brosse le portrait d’une génération désabusée, celle de l’après-68, qui a vécu les années Mitterrand, la fin du communisme, les assauts du capitalisme, et se laisse à présent gagner par le cynisme ambiant. Le 11 septembre 2001 a secoué le monde, la peur a envahi la planète et les solitudes se sont multipliées. Aujourd’hui, plus que jamais, c’est « chacun pour soi et tous contre tous ». Certains n’en sortent pas vivants.

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 01 février 2006
Nombre de lectures 61
EAN13 9782234067172
Licence : Tous droits réservés
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème
Un jour, Christophe a lâché prise. Il n’en pouvait plus. La vie le minait, elle lui a explosé au visage. Pourtant il avait tout pour réussir : des amis, un travail et une famille. Pourquoi s’est-il coupé du monde et de la réalité ? Le narrateur, qui l’a connu lors de ses études, a partagé avec lui la passion du football, des relations fortes, des sorties et des voyages à l’étranger. Il recompose ici les événements des dernières années pour trouver des explications. En retraçant l’histoire tragique de son ami, il brosse le portrait d’une génération désabusée, celle de l’après-68, qui a vécu les années Mitterrand, la fin du communisme, les assauts du capitalisme, et se laisse à présent gagner par le cynisme ambiant. Le 11 septembre 2001 a secoué le monde, la peur a envahi la planète et les solitudes se sont multipliées. Aujourd’hui, plus que jamais, c’est « chacun pour soi et tous contre tous ». Certains n’en sortent pas vivants.