Lucky ?

Lucky ?

-

Livres
166 pages

Description

Six mois, c'est assez long pour transformer sa vie. Alors quand Luc se réveille à l'hôpital avec une amnésie de six mois, il est totalement perdu. Son amie Lily est introuvable. Pil, son copain d'enfance, est là mais il se montre plus que taciturne. S'il écoutait ses rêves, Luc pourrait facilement comprendre quelle est sa vie et quels sont les choix qu'il a faits ces derniers mois. Savoir, c'est une chose. Accepter en est une autre beaucoup plus difficile, surtout quand cela se heurte aux convictions de sa famille.

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 26 janvier 2012
Nombre de lectures 35
EAN13 9782748375480
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème
Hélène Thomas
LUCKY
 
?
Mon Petit Éditeur
Retrouvez notre catalogue sur le site de Mon Petit Éditeur :
http://www.monpetitediteur.com Ce texte publié par Mon Petit Éditeur est protégé par les lois et traités internationaux relatifs aux droits dauteur. Son impression sur papier est strictement réservée à lacquéreur et limitée à son usage personnel. Toute autre reproduction ou copie, par quelque procédé que ce soit, constituerait une contrefaçon et serait passible des sanctions prévues par les textes susvisés et notamment le Code français de la propriété intellectuelle et les conventions internationales en vigueur sur la protection des droits dauteur. Mon Petit Éditeur 14, rue des Volontaires 75015 PARIS  France
IDDN.FR.010.0117131.000.R.P.2011.030.31500
Cet ouvrage a fait lobjet dune première publication par Mon Petit Éditeur en 2012
À vous tous, réels ou imaginaires Vous nourrissez ma vie.
Jouvre les yeux. Je suis dans un étrange lieu. Autour de moi, une forêt. Je crois que je peux lui donner ce nom-là, bien quelle ne ressemble à aucune forêt de ma connaissance. Il y a de hauts sapins, un érable rouge, des rosiers en fleurs multicolores, des lianes qui pendent jusquà mes pieds nus. Je marche sur de lherbe fraîche. Je ne ressens pas lhumidi-té sur mes pieds mais vois des gouttes de rosée. Sans inquiétude, javance. Alors que je ne sais rien de cet énigmatique endroit. Au fond de moi, un sentiment minforme que je suis sur le bon chemin. Jentends un lointain bourdonnement, comme des mots qui ne seraient pas formés. Je poursuis ma route. Le paysage se métamorphose, inutile de regarder derrière moi, ça nexiste plus, je le sens. La lumière a changé, lobscurité de la forêt a laissé place à la clarté dune vaste plage. Je suis comme guidé par une force inconnue, qui mindiquerait le chemin sans même sadresser à moi. Le bourdonnement devient plus clair, je distingue des voix. Lucky, réveille-toi je ten prie. Quelquun me parle Lucky cest moi. Peu de personnes mappellent comme cela, ma mère quand jétais enfant. Mon père mais ce nest pas possible. Cest une voix dhomme ? Je poursuis ma douce promenade. Jai besoin de toi, ne me laisse pas.
7
LUCKY?
La plage sétend à perte de vue, elle est étonnamment vide. Au loin un homme sur un tabouret de pêche regarde la mer. Ce pourrait être mon père, je crois que cest mon père, mais le chemin, que je suis, ne mamène pas dans cette direction. Il nest juste pas prévu que cela soit ma destination. Oh, Lucky, je suis tellement désolé. La plage est belle. Le sable blanc se marie si bien avec le bleu outremer de locéan, jaimerais passer plus de temps à contem-pler le panorama mais je dois poursuivre mon chemin. Inexorablement, javance. Nouveau changement de décor, je suis dans une grotte aux parois humides, le son est amplifié, comme plus présent. Il me vient de partout en même temps et résonne dans ma tête. Jentends des sanglots ? Quelquun a mal, mon corps simprègne de cette douleur comme si cétait la mienne. Pourtant je ne ressens rien. Un doute inquiétant sinsi-nue en moi. Tout saccélère, mes pas, les battements de mon cur, ma respiration. Suis-je arrivé ? Le bout de la grotte est ouvert sur les profondeurs de locéan, comme un miroir qui ne refléterait rien, invitation pour un voyage avec juste un ticket aller. Une main et un visage apparaissent par la « porte » me fai-sant signe de la suivre. Je nai pas dautre choix, jaccepte cette main qui appartient à une charmante jeune femme blonde, les cheveux bouclés qui flottent autour delle comme un halo, elle a une queue de poisson. Une sirène ? Elle nest pas seule, un homme affublé comme elle de nageoires, attrape ma main res-tante. Ils mentraînent tous deux dans locéan. Je prends une grande respiration et plonge la tête la première dans ce drôle de liquide qui ne me mouille pas. Lun après lautre, ils minsufflent de lair par des baisers pour me permettre de respirer. Ils me
8
LUCKY?
guident vers la surface dans une langoureuse danse. Malgré loxygène quils me donnent mes poumons me font mal, je me sens oppressé. La luminosité devient plus vive et irrite mes yeux. Je voudrais les fermer, mais ils restent grands ouverts, hypnotisés par la famille sirène. Ma tête est lourde, comme prise dans un étau, je voudrais la serrer mais mes mains ne sont tou-jours pas libres. Jai mal : mes poumons me brûlent, mon crâne explose de douleur, mes bras écartelés entre Monsieur et Ma-dame Sirène. Tous deux ne semblent pas remarquer à quel point je souffre, ils me regardent confiant en continuant leur baiser. Il revient à lui. Monsieur Carburi, ouvrez les yeux ! Ma tête est lourde, je regarde mes deux guides disparaître, si je bouge je ne me souviendrai plus. Jouvre un il difficilement, puis lautre, je ne sais plus rien. Une panique sempare de moi, je sens mon cur saccélérer, je ne suis quinconfort et douleur. Monsieur Carburi, vous êtes à lhôpital, vous avez eu un accident, nes-sayez pas de bouger, tout va bien. Je ne sais pas doù vient cette voix, mais elle mapaise. Alors voilà ! Jai eu un accident. Je ne men souviens pas mais je sais quaprès un traumatisme, on ne se rappelle plus. Je finis par apercevoir Pil mon ami de toujours, il pleure, il me sourit, il sadresse à moi mais je ne comprends pas ce quil me dit, je sens quil me caresse la main. Que mest-il arrivé ?
9
LUCKY?
Où est Lily ? Les questions se bousculent si vite que je ne sais laquelle po-ser en premier. Jai eu un accident, Lily nest pas là, Lily cest mon amie, celle avec qui je vis.  Où est Lily ? Jai du mal à parler, ma voix est rauque. Lily ?interroge Pil.Est-ce quelle va bien ? Ma voix est plus fluide. Oui ! Toi et moi, on a eu un accident de canoë, ta tête a heurté un ro-cher, tu as perdu conscience, tu es ici depuis deux jours. Du canoë en plein hiver ! Dors, reposes-toi, je reviens te voir demain matin. Je vois Pil partir, il a lair affecté par mon accident. Il doit se sentir coupable. Je dors. Je rêve, je sais que je suis en train de rêver. Une plage im-mense étendue de sable blanc. Je ne la reconnais pas. Mes pieds nus, sont caressés par ce sable frais. Délicieuse sensation. La mer est bleu turquoise, presque irréelle tellement la couleur est intense. Puis, je me rends compte que je ne suis pas seul quel-quun marche derrière moi. Cette présence est douce et rassurante. Je voudrais me retourner, savoir qui me procure cette intense sensation dapaisement mais je ny arrive pas. Ma
10