//img.uscri.be/pth/55e8d054cefbce1ee20a32d9f2a13c53db3e467b
Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 13,99 € Lire un extrait

Téléchargement

Format(s) : EPUB

avec DRM

Mère et filles

De
396 pages
Une famille aujourd'hui.

Antoinette, la soixantaine, est veuve. Elle a adoré son mari, Serge, mort trop tôt, dont elle a deux grandes filles, Eliane et Delphine, l'une mariée, l'autre pas, mais toutes les deux ont des enfants, des fils.

L'été, la famille se retrouve dans la maison familiale saintongeaise, La Délicieuse. C'est un moment de trêve, de bonheur partagé.

Toutefois, les occupations ne manquent pas et, cette année-là, il va même y avoir un drame: Antoinette, la mère, est victime d'un malaise cardiaque. Sauvée, c'est Eliane, la célibataire, qui la prend chez elle.

A cette occasion s'amorce une lutte entre les deux soeurs qui révèle à la fois leur rivalité, très ancienne, leur jalousie l'une pour l'autre et leur différence qu'elles acceptent mal.

Dans un mélange de haine et d'amour, elles vont violemment tout se reprocher: leurs goûts, leurs façons de vivre, d'élever leurs enfants, et aussi leur rapport aux hommes... Elles commencent également à se déchirer sur l'héritage!

Pourtant, Antoinette se remet et même, à la stupéfaction générale, se remarie!

Mais rien ne peut plus interrompre la guerre entre les deux soeurs. Les hommes ne parviennent pas à s'interposer: cette passion _ c'en est une _ se vit à trois, entre mère et filles. Ce lien indéfectible est, dirait-on, ce qu'il y a de plus profond, il commande le passé comme l'avenir.

Eliane va rencontrer un homme plus jeune qu'elle, Delphine, de son côté, va connaître un grand amour... Les deux soeurs ne se lâchent pas pour autant, liées par la nostalgie de leur commune enfance et une souterraine tendresse.
Voir plus Voir moins
Une famille aujourd'hui.

Antoinette, la soixantaine, est veuve. Elle a adoré son mari, Serge, mort trop tôt, dont elle a deux grandes filles, Eliane et Delphine, l'une mariée, l'autre pas, mais toutes les deux ont des enfants, des fils.

L'été, la famille se retrouve dans la maison familiale saintongeaise, La Délicieuse. C'est un moment de trêve, de bonheur partagé.

Toutefois, les occupations ne manquent pas et, cette année-là, il va même y avoir un drame: Antoinette, la mère, est victime d'un malaise cardiaque. Sauvée, c'est Eliane, la célibataire, qui la prend chez elle.


A cette occasion s'amorce une lutte entre les deux soeurs qui révèle à la fois leur rivalité, très ancienne, leur jalousie l'une pour l'autre et leur différence qu'elles acceptent mal.

Dans un mélange de haine et d'amour, elles vont violemment tout se reprocher: leurs goûts, leurs façons de vivre, d'élever leurs enfants, et aussi leur rapport aux hommes... Elles commencent également à se déchirer sur l'héritage!

Pourtant, Antoinette se remet et même, à la stupéfaction générale, se remarie!


Mais rien ne peut plus interrompre la guerre entre les deux soeurs. Les hommes ne parviennent pas à s'interposer: cette passion _ c'en est une _ se vit à trois, entre mère et filles. Ce lien indéfectible est, dirait-on, ce qu'il y a de plus profond, il commande le passé comme l'avenir.

Eliane va rencontrer un homme plus jeune qu'elle, Delphine, de son côté, va connaître un grand amour... Les deux soeurs ne se lâchent pas pour autant, liées par la nostalgie de leur commune enfance et une souterraine tendresse.