Mes putains sacrées

Mes putains sacrées

-

Livres
336 pages

Description

Il commence ainsi :
"Je m'appelle Jules, moi qui le suis si peu : les femmes me font peur; je suis une nouille : j'ai peur aussi des chiens, et les chiens qui le sentent, cherchent à me mordre, alors que les femmes, qui ne perçoivent rien de ma triste phobie, ont tendance à me violer d'une façon ou d'une autre."
Jules a un léger problème : s'est-il jamais remis des trucs que lui ont fourré dans le derrière sa mère et son archaïque nounou, sous prétexe de le guérir de ses maladies d'enfant ?
Jules a un problème : l'amour des femmes l'effraie plus encore que les femmes elles-même.
Jules a un gros problème : plus il veut fuir les femmes, plus elles le fascinent - plus il pense les détester, moins il peut s'en passer.
Jules a un énorme problème : les femmes veulent sa mort, c'est sa mort qu'il cherche à séduire en séduisant les femmes.
Un livre conçu comme un billard électrique où Jules rebondit de femme en femme - toutes plus différentes les unes que les autres, mais toutes comme un mal incurable dont Jules finit par jouir.

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 04 février 2004
Nombre de lectures 32
EAN13 9782246661597
Licence : Tous droits réservés
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème
Il commence ainsi : "Je m'appelle Jules, moi qui le suis si peu : les femmes me font peur; je suis une nouille : j'ai peur aussi des chiens, et les chiens qui le sentent, cherchent à me mordre, alors que les femmes, qui ne perçoivent rien de ma triste phobie, ont tendance à me violer d'une façon ou d'une autre." Jules a un léger problème : s'est-il jamais remis des trucs que lui ont fourré dans le derrière sa mère et son archaïque nounou, sous prétexe de le guérir de ses maladies d'enfant ? Jules a un problème : l'amour des femmes l'effraie plus encore que les femmes elles-même. Jules a un gros problème : plus il veut fuir les femmes, plus elles le fascinent - plus il pense les détester, moins il peut s'en passer. Jules a un énorme problème : les femmes veulent sa mort, c'est sa mort qu'il cherche à séduire en séduisant les femmes. Un livre conçu comme un billard électrique où Jules rebondit de femme en femme - toutes plus différentes les unes que les autres, mais toutes comme un mal incurable dont Jules finit par jouir.