Moi, mon double et ma moitié ?

Moi, mon double et ma moitié ?

-

Français
158 pages

Description

À Limoges, un jeune homme doté de capacités extraordinaires va découvrir l’existence d'univers parallèles. Amoureux de sa camarade de classe qui a déjà un petit ami, il va tenter sa chance avec le double de sa bien-aimée dans une autre dimension, mais il sera surpris lorsqu’il se rendra compte que la fille qu’il aime sort déjà avec son propre double dans cet autre univers.


Dans le futur, l’un de ses doubles l’accuse d’avoir provoqué un chaos à travers les univers et le tient responsable de la mort de sa bien-aimée. Il a la ferme intention de lui faire regretter ses actes.


Une juridiction sera créée afin de faire régner l’ordre et la paix à travers les dimensions. La découverte de l’existence des univers parallèles ne va-t-elle pas bouleverser l’équilibre des mondes ?


Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 20 avril 2018
Nombre de lectures 3
EAN13 9782414219568
Licence : Tous droits réservés
Langue Français
Poids de l'ouvrage 1 Mo

Informations légales : prix de location à la page €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème
Couverture
Copyright
Cet ouvrage a été composé par Edilivre 175, boulevard Anatole France – 93200 Saint-Denis Tél. : 01 41 62 14 40 – Fax : 01 41 62 14 50 Mail : client@edilivre.com www.edilivre.com
Tous droits de reproduction, d’adaptation et de traduction, intégrale ou partielle réservés pour tous pays.
ISBN numérique : 978-2-414-21954-4
© Edilivre, 2018
Remerciements
À mes parents Augustin Kombe Kalala et Séverine Mun ampelo Basibabweni qui m’ont toujours soutenu.
À Tsaraphine Mohamed qui a relu le récit à mesure q ue j’écrivais, ce qui m’a permis de poursuivre l’écriture.
À Luana Paula Timofte, pour ses précieux conseils e t son soutien tout au long de l’écriture de ce livre.
À Virginie Paz, pour ses encouragements et son aide à l’amélioration de l’écriture du récit.
À Élodie Karine Marbon, également pour ses encourag ements et son aide à l’amélioration de l’écriture du récit.
À Andy Abdallah, pour sa lecture attentive et ses c onseils éclairés.
À Laurine NORMAND, pour ses conseils.
On dit que tout n’arrive pas par hasard, mais… y a- t-il vraiment un ordre naturel aux choses ? Doit-il toujours y avoir une r aison à tout cela ? C’est ce que Teddy va apprendre à ses dépens.
Chapitre I Prémices et commencement
– Calme-toi, assieds-toi et écoute-moi ! J’ai beauc oup à te dire. – Je n’ai pas le temps d’écouter ton histoire, nous devons agir vite et en force ! répondit le jeune homme au bout de la pièce. – Tu vas l’adorer, tu voulais tout savoir n’est-ce pas ? Comment tout a commencé. – OK ! c’est d’accord, vas-y, raconte ! dit le jeun e homme.
L’histoire que je vais te conter se déroule en Fran ce. Teddy, un jeune étudiant de la faculté des sciences et techniques de Limoges, depu is son enfance, a des dons pour le moins particuliers. Pendant sa première année de fac, il tombe éperdume nt amoureux d’une jeune fille de sa classe… Claire. Si merveilleuse, toujours à l’écoute, belle fille a ux longs cheveux bruns avec des yeux magnifiques dont l’iris, à la lumière du jour, donne l’impression d’être face au reflet du soleil sur la mer. Pleine de vie, dégageant une telle aura qu’il ne po uvait que l’admirer et l’aimer.
Malheureusement, Claire a déjà quelqu’un dans sa vi e.
Teddy est un garçon réservé, aux yeux de son entour age, il est introverti et vit sur la lune. Mais il n’est pas tout à fait comme les autre s.
Il a la capacité de percevoir les émotions des gens qui l’entourent, de s’harmoniser grâce à ses sens, formant un tout dans l’espace dan s lequel il se trouve. Cette capacité est communément appelée « empathie ». Mais l’aptitude la plus intéressante chez lui, c’est qu’il peut voyager à travers le tem ps pendant son sommeil. En d’autres termes, ses rêves peuvent devenir une réalité. C’es t de laprémonition.
Teddy essaie tant bien que mal de gérer ses pouvoirs et sa vie quotidienne. Entre sa vie étudiante, ses dons et la fille qu’il aime, pou rrait-il s’en sortir et mener une vie de rêve ? Y a-t-il un avenir pour un garçon comme lui ?
Il est conscient de sa différence et du fait qu’il ne sera sans doute jamais comme les autres. C’est une chose qui l’affecte en tant qu’in dividu, provoquant une tendance à se replier sur lui-même.
Au fond, il aimerait juste être un type normal sans aucun don particulier comme la plupart des gens normaux.
Teddy se liant d’amitié avec Claire, ses sentiments à son égard grandissent de jour en jour, à chaque moment passé avec elle, à chaque sourire échangé, hélas, il n’a jamais osé lui avouer ses sentiments et ce, malgré les encouragements de ses amis.
Un soir, après avoir laissé Claire avec son petit a mi Ethan, Teddy a décidé de rentrer chez lui et a décliné l’invitation de ses amis Stee ve, Andy et Kevin pour la soirée de la
Saint-Valentin au Times Club.
Steeve et Andy sont des étudiants de la faculté de droit de Limoges, ils rêvent de devenir soit juges, soit avocats. Kevin a arrêté se s études après le bac, il travaille à temps plein comme manager dans un fast-food, mais s on rêve à lui c’est de devenir chef cuisinier dans un restaurant de renom.
Une fois rentré chez lui, alors qu’il était très tr iste, sous sa couverture et à moitié endormi, son psychisme s’est mis à s’éveiller jusqu ’à atteindre un stade très élevé, à telle enseigne que lorsqu’il a tendu sa main, accid entellement ou inconsciemment, Teddy ouvrit un portail dimensionnel en forme de vo ûte.
PORTAIL DIMENSIONNEL
Réveillé l’instant d’après par le bruit qu’émettait le portail, il fut terrifié par ce qu’il voyait et, à travers ce passage, il aperçut l’exact e réplique de sa chambre. Après plusieurs hésitations, il prit son courage à deux m ains et traversa le portail. De l’autre côté, il y avait quelqu’un qui se douchait, et lors que cet individu sortit de la salle de bains pour rejoindre la chambre, il prit peur et se retourna vers le portail qui se mit à rétrécir de telle façon qu’il ne pouvait plus reven ir de là où il était. La rencontre de deux individus n’était que très bouleversante : Teddy fa isait face à son double !
CHOC !
Un double (doppelgänger)
« Qui es-tu ??! » dit le Teddy de l’autre dimension , saisissant aussitôt la batte de base-ball qui se trouvait à proximité. Teddy ne com prenait pas ce qui se passait, il a commencé à stresser et s’est trouvé dans l’incapaci té d’expliquer quoi que ce soit à son double. Le premier sentiment qui lui vint était la peur. Son double avec un air menaçant se rapprochait de lui avec sa batte de bas e-ball et à chaque pas qu’il faisait pour se rapprocher de lui, son stress et sa peur mo ntaient de plus en plus jusqu’à un point où il a remarqué que le temps se ralentissait , son double bougeait de moins en moins vite et même ses paroles étaient au ralenti. C’est alors qu’il a eu le réflexe de se concentrer sur la petite brèche du portail et a réu ssi à l’agrandir afin d’y faire un plongeon spectaculaire en atterrissant dans son lit . Les deux Teddy se regardèrent stupéfaits pendant que le portail se refermait lentement.
Teddy (effrayé) : J’ai… j’ai traversé une autre dim ension ? Waouh ! Les mondes parallèles existent vraiment ?! Alors, ce n’est pas qu’une fiction cette théorie. Oh mon Dieu !! Je n’arrive toujours pas à y croire… La res semblance était frappante, j’ai vu mon double, c’était vraiment moi ! Oui, sans l’ombre d’un doute, il est moi. Et c’est quoi ce portail bizarre en forme de voûte ? Est-ce moi q ui l’ai ouvert ? Suis-je capable d’ouvrir un portail dimensionnel ?
Une semaine plus tard, Teddy a réussi à maîtriser l ’aptitude d’ouverture du portail dimensionnel. Il n’en ouvrait pas seulement un, mai s plusieurs, dont chaque portail menait à une dimension parallèle différente. Il s’e st rendu compte qu’il y avait autant de Teddy que de dimensions. Il se dit que si cette hyp othèse était vraie alors il y avait également autant de Claire ! C’est alors que Teddy a eu une idée, une très mauva ise idée, mais, à ce moment-là, il ne s’en rendait pas compte… Son idée était de tr averser un portail et d’y trouver la Claire de cette dimension afin de lui avouer ses se ntiments, juste pour voir la réaction de celle qu’il aime. Mais c’était surtout pour se r assurer, savoir s’il pouvait avoir une
chance avec celle de son univers. Il s’était même d it que s’il se faisait repousser par elle, il réitérerait avec toutes les Claire des autres dimensions. Rien ne pouvait l’arrêter.
Alors il s’est préparé et a mis aussitôt son plan à exécution. Il a traversé un portail dimensionnel au hasard, mais cette fois il s’est re trouvé devant l’exacte réplique de sa faculté de sciences.
a moitié (Claire)
À la seconde d’après, coïncidence ou effet du desti n, il a aperçu Claire venir de loin. Teddy était stressé, très stressé, il s’est ressais i et s’est résolu à mener son plan jusqu’au bout, il était déterminé, il a avancé vers elle. Lorsqu’il s’est rapproché suffisamment au point de la saluer et d’avouer enfin ce qu’il ressentait, c’est ainsi que l’inattendu s’est produ it… Claire s’est jetée dans ses bras et l’a embrassé tendrement :« Hey salut chéri ! Comment tu vas ? » Teddy :Quoi ????!
Sa réalité était comme un rêve… Teddy était plus que surpris. Cla ire(Dimension. Parallèle 1)Pourquoi tu as l’air si surpris ? C’est moi qui : devrais l’être pourtant, tu ne m’avais pas dit que tu ne pouvais pas te libérer aujourd’hui ? Teddy : Ah… oui… eh ben. C’est-à-dire que… (rire jaune) J’avais tellement envie de te voir que je n’ai pas pu résister… je voulais te voir avant que tu n’ailles en cours. Mais tu peux aller en cours, je ne veux pas te reta rder plus longtemps. Cla ire(Dim. 1)Hum, t’es un peu bizarre ( : inquiète), on a passé toute la nuit ensemble et tu veux encore me revoir (rire) c’est l’amour fou, dis donc ! Teddy : Ah ouais on l’a vraiment fait ?!… Euhhh, je voulais dire (tousse), mais oui bien sûr qu’on l’a fait hier… (tousse) qu’on s’est vu hier, mais tu sais… je t’aime de plus en plus, je ne pouvais m’empêcher de te revoir (gêné). Claire(Dim. 1): Ça me fait vraiment plaisir que tu me dises ça, ces derniers temps, je te trouvais un peu distant avec moi et hier soir , on s’est retrouvé certes, mais j’avais l’impression que tu pensais secrètement à me quitte r (prenant un air triste). Teddy : Comment ?! Qui serait assez fou pour te qui tter ? C’est impossible, tu es la copine idéale, celle que tout homme rêverait d’avoi r (enthousiaste). Claire(Dim. 1) : Merci beaucoup chéri ! Je suis consciente de n’a voir pas été une bonne copine ces derniers temps, mais ça va s’arran ger, tout va redevenir comme avant ! Je t’aime énormément ! Teddy : Moi aussi ! Je t’ai toujours aimé et cela n ’est pas près de changer ! Claire(Dim. 1) : u cours et comme tuBon, je dois te laisser, c’est bientôt l’heure d n’avais pas prévu d’y assister, je te passerai mon cours, ne t’en fais surtout pas.
Claire embrasse de nouveau Teddy et se dirige vers le portail de la fac, mais, avant d’y entrer, elle s’arrête un instant, se retourne e t l’appelle : Hey ! Hier après que tu es parti je repensais encore à ton histoire comme quoi tu aurais rencontré ton double et qui se serait volatilisé en traversant un portail, à chaque fois que je me remémore ton récit, ça me fait mourir de rire ! Faudrait penser à arrêter de trop boire et trop mater des films de science-fiction (rires de nulle), mais bon t’es adorable avec tes histoires sortie part, bon, je te laisse, bisous mon cœur !! Teddy : Ah ouais ! (rire) Bisous et très bonne journée à toi mon amour !
Après le départ de Claire, Teddy comprit que la dim ension dans laquelle il avait atterri n’était que la première dimension dont il a vait ouvert le passage et il le baptisa la
« dimension parallèle 1 ».
Est-ce une coïncidence ou le destin ? se demanda-t- il. Mais peu lui importait, il était heureux, heureux qu’enfin Claire puisse éprouver le s mêmes sentiments que lui, c’est tout ce qui comptait.
Teddy retourne dans sa dimension.
Dans la nuit d’un futur lointain, Une vingtaine d’années plus tard dans l’une des dimensions parallèles, Teddy du futur fait face à un autre Teddy.
Teddy du futur (imension parallèle inconnue) : Et voici donc le fameux double… enfin on se rencontre (rireai) c’est comme se regarder dans une glace… Ah ! j’en presque la chair de poule (ironie). Teddy du futur (Dimension 0) : J’aurai besoin de ton aide mec, pour tout arran ger et réparer mes erreurs. Je suis désolé et je le regret te sincèrement… Je suis conscient que si tu es devenu comme ça, c'est en partie à cau se de moi. Teddy(Dim. inconnue)rement tu veux: Je t’arrête tout de suite !! En partie ??! Entiè dire ! Tout est de ta faute. Je suis l’homme le plu s recherché dans quasiment toutes les dimensions, tu m’as pris ma vie, ma Claire. TU M’AS DÉTRUIT TEDDY !! Tu as découvert que tu avais des capacités extraord inaires, que tu pouvais voyager à travers le temps pendant ton sommeil, tu aurais p u t’en contenter et continuer à mener tranquillement ta vie… mais non ! Il t’en fal lait plus hein TEDDY ?! Tu n’as pas pris en considération les risques qu’al lait engendrer ton geste ! Tu as joué avec le temps, te prenant pour un être supérie ur avec un égoïsme démesuré ! En ouvrant le portail dimensionnel tu as changé nos vi es. Tu as bousillé la mienne. Ce n’est pas moi le méchant dans l’histoire, je peu x même dire que tu m’as créé Teddy, assume maintenant tes responsabilités. Tu sais ce qui me répugne le plus, Teddy ? C’est le fait que tu portes mon visage… mais cela peut vite s’arranger, n’est-ce pas Teddy ? (Rire machiavélique.) Teddy (Dim. 0) : Je ne veux pas me battre contre to i, je suis venu en paix et je compte bien mettre un terme à ce chaos. Teddy(Dim. inconnue) : i déjà prisC’est trop tard ! Beaucoup trop tard Teddy ! J’a ma décision il y a très longtemps, je vais te tuer, mais avant je vais d’abord arracher la peau de ton visage puis j’irai dans une autre dimen sion trouver Claire. Pas besoin de te dire que je tuerai aussi son Teddy. Je récupérerai tout ce que tu m’as pris ! J’en fais le serment !! Teddy (Dim. 0) : Je t’en empêcherai ! Moi vivant ja mais ! Tu as assez commis de crimes comme ça !! Teddy(Dim. inconnue): C’est pour cela queTU DOIS MOURIR !
CHOC !
Et c’est ainsi qu’a commencé la première bataille interdimensionnelle !
Les univers parallèles
La théorie des univers parallèles fut introduite pa r le physicien américain Hugh Everett en 1957. Et à ce jour, certains scientifiqu es pensent qu’il existerait des milliards d’univers parallèles parmi lesquels se trouve le nô tre.
Teddy est la preuve ultime de l’existence des unive rs parallèles et chaque dimension qu’il peut ouvrir vibre ou résonne à une fréquence qui lui est propre et, grâce à son don d’empathie, il peut distinctement les dif férencier. Il lui est donc facile de retrouver la dimension dans laquelle il souhaite al ler. Son cerveau exceptionnel enregistre immédiatement toutes les fréquences des portails ouverts.
e retour chez lui, dans le présent…
Claire, Claire… Claire !!! Attends !… Mais je t’aim e… Ne t’en va pas, s’il te plaît. Je vais tout t’expliquer, ce n’est pas du tout ce que tu crois, je te jure, je… dimension… Tedd… crois-moi… Arrête… Ethan ?!… Non ! Nonnnnn !… J’ai mal… (bruit de voiture) … plus d’autre choix… je vais le faire… sa place… m ’en fiche !!!
Teddy s’est réveillé en sursaut ! C’était quoi ça ? se demanda-t-il, un rêve ou une prémonition ?
Teddy (Dimension parallèle 0) : Pourquoi faire un tel cauchemar juste après avo ir passé un si bon moment avec Claire ? Ah c’est vrai, ça me revient, ce n’était pas ma Claire, mais celle de la dimension une. Et pourquoi je transpire autant ? Mes mains n’arrêtent pas de trembler sans arrêt. Pourquoi sui s-je à ce point terrifié ? Calme-toi ! C’est juste un mauvais rêve, il n’y a pas à s’inqui éter, je n’ai rien fait de mal. Je n’ai rien à me reprocher… c’est juste un cauchemar, tout va bien !
Il est important de bien connaître le fonctionnemen t du temps entre les différentes dimensions. Quand on passe d’une dimension à une au tre, il n’y a aucun décalage temporel, la seule différence se situe dans la tournure des événements.
Exemple : Admettons que si on assiste à la célébrat ion d’un mariage à la mairie de Limoges un vendredi à 12 h 35 et par la suite qu’on traverse le portail dimensionnel à l’instant d’après on se retrouve toujours à la mairie de Limoges sauf que cette fois il n’y a pas de célébration de mariage, par contre le temp s reste identique. Ça sera toujours la même date, le même vendredi à 12 h 35, mais une ligne temporelle différente.
Donc lorsque Teddy est allé dans la dimension paral lèle 1 dans le but de rencontrer Claire, cette dernière allait assister à son cours, mais dans la réalité de Teddy la dimension 0, il n’y avait pas cours et donc il étai t libre toute la journée.
De retour à la fac. Teddy veut oublier son rêve et essaye de penser à autre chose. Il n’a pas eu du mal à le faire lorsqu’il a croisé Claire. Claire : Hey ! Salut Teddy. Teddy : Salut Claire… (Heureux) Comment tu vas ?! Claire : Oui ça va et toi ? Il a fallu se motiver p our venir hein, je n’aime pas trop les cours de 8 heures du matin. Teddy : Ça va aussi merci ! Exact, j’ai hésité à ve nir, c’était un rude combat de sortir de mon lit. Claire : Haha ! Teddy : Au fait… Tu as prévu un truc ce week-end ? Disons ce samedi ? Claire : Oui et non, moi et mon amoureux, nous comp tions passer plus de temps ensemble ce week-end, mais nous n’avons pas encore prévu quelque chose. Pourquoi ? Il y a un truc qui se passe en ville ? L imoges est réputé pour n’avoir pas trop d’événements intéressants (rire). Teddy : Haha, ça, c’est ce que les gens disent, en fait… Claire : Tiens ! quand on parle du loup, coucou Eth an !! Ethan : Coucou ma puce.
Claire et Ethan se sont mis à s’embrasser et à s’en lacer devant Teddy qui ne pouvait que contempler la scène et après un petit moment d’ échange de regards amoureux… Ethan : Salut Teddy ! Ça va ? Teddy : Euuh oui ça va. Ethan : En forme pour attaquer le cours de ce matin ? Teddy : Oui… oui il le faut bien (force un sourire). Claire : Alors Teddy y a quoi ce samedi ?! Teddy : Ah oui… ben… en fait… ben (gêné) avec mes amis Steeve, Andy et Kevin nous irons prendre un verre au Lord John. Claire : C’est bien le bar qui se trouve à proximité de la gare ? Teddy : Oui c’est cela. Claire : Ça te dit Ethan qu’on aille les rejoindre comme nous n’avons encore rien de prévu ce samedi ? Ethan : Oui pourquoi pas, ben Teddy on te tiendra a u courant. Merci pour ton invitation, c’est sympa. Teddy : Mais de rien ! (Force un sourire) Et si vous aviez un truc de prévu, vous n’êtes pas obligés de venir, on se fait d’autres so irées un autre jour. Claire : C’est d’accord ! On se tient au jus. (Sourit).
Après cette conversation, ils sont tous allés assis ter au cours dans l’amphithéâtre.
Le samedi soir arriva et, comme Teddy l’espérait bi en, Claire a envoyé un texto deux heures avant, qui disait : « Coucou Teddy ! J’ espère que tu vas bien ! Au fait, je suis désolée on ne pourra pas vous rejoindre au Lor d John. Nous avons un autre truc de prévu pour ce soir, on remet ça un autre jour. B onne soirée à toi et amusez-vous bien ! Bisouuus !! »
exto de Teddy:« Coucou Claire ! Je vais bien merci ! Il n’y a pas de soucis, on remet ça quand tu veux ! Amuse-toi bien aussi !! »
Teddy (se parlant à lui-même)Je suis content qu’ils ne soient pas venus, je : n’aurai pas supporté de les voir ensemble, ça aurai t été au-dessus de mes forces… Steeve : Teddy, Teeeeddy… Allôôôô ! Teddy : Oh excuse-moi ! j’étais ailleurs. Steeve : Toujours en train de penser à ta chère Cla ire sûrement, elle t’obsède à ce point ? (Rire) Andy : Cette fille t’a jeté un sort ou quoi ? (Rire) Kevin : Sacré Teddy ! J’espère que tu ne t’ennuies pas avec nous, hein ! Ou sinon tu peux toujours aller la rejoindre et passer du temps avec elle (Rire) Teddy : C’est ça, moquez-vous de moi ! Elle est ave c son copain. Mais devinez quoi les gars, j’ai embrassé Claire ! Steeve, Andy et Kevin : Dans tes rêves ! Oh le pauv re ! Kevin : Il se met même à faire des hallucinations, ça devient grave. Andy : Va la voir si tu en as tellement envie ! (Rire) Steeve : Non, personne ne sort d’ici, en tout cas p as avant de vous avoir annoncé la bonne nouvelle ! Écoutez les gars, je suis officiel lement en couple !! Andy : Sérieux ?! C’est vraiment bon entre vous ? Steeve : Oui c’est depuis hier, c’est devenu officiel. Andy : Ooh ! Suis content pour toi mec. Bravo. Steeve : Merci !!! Kevin : C’est bien Steeve, tu as suivi mes sages co nseils, je devrais peut-être penser aussi à me caser.