N

N'oubliez pas le guide

-

Livres
130 pages

Description

Comment évoquer le pire sans exhumer, dans un même mouvement, le meilleur ?

Irak, printemps 2004. Un journaliste et son guide arabe traversent la guerre en découvrant une amitié naissante. Mais le second est assassiné par la rébellion…
Grand reporter et correspondant de guerre, Alain Lallemand livre ici un hommage aux guides et interprètes anonymes qui permettent la survie de l’information.

Un récit aux accents de réalité, nourri de l'expérience d'Alain Lallemand !

EXTRAIT

Dans le lit de la rivière, il y avait des cailloux et des galets, secs et blancs au soleil, et l’eau était claire, et fuyait, rapide et bleue dans les courants. J’ai revisité ces images ensoleillées jusqu’à brûler leur souvenir, et cependant : quel qu’en soit le jugement de l’Histoire, mai 2004 demeure à mes yeux le temps de l’adieu aux armes, un printemps de brocart faufilé des ors d’un amour neuf. Tout m’était somptueux : j’étais vivant, et mieux que cela, indemne. Je regardais mes jambes, tâtais mes bras, mes doigts. Le corps, le cœur répondaient à l’appel. Vivant ! Combien cela pèse-t-il sur un compte en banque ? Question sans objet, je m’en félicite : je n’aurais su détailler le montant de mon bonheur aux notaires de ce monde. Combien ? Combien pour cette promenade à vélo, ce samedi-là au sud de Liège ? Osez me présenter la note de ce pique-nique sans fin sur les galets du lit de l’Ourthe, où j’ai compris que la pure liaison amoureuse que je m’arrogeais non sans égoïsme, comme réservée dans ce XXIe siècle promis à la terreur, me grandissait. Ce jour-là comme bien d’autres de ce printemps, délaissant un instant le pain, les fruits et les jeux d’eau, je jetais un regard à ma compagne, nous nous jaugions d’un sourire ou d’un trait d’esprit et, à la fin de l’heure ou du jour, nous étions meilleurs, transcendés l’un par l’autre. Enfin sereins, malgré la marche du monde.

CE QU'EN PENSE LA CRITIQUE

Avec son premier récit-roman, N'oubliez pas le guide, il sort des colonnes étroites du genre pour nous livrer une part de son expérience humaine, nous offrant une sorte d'incursion dans les coulisses, dans les marges des cahiers dont il nourrit ses reportages. - Thierry Detienne, Promotion des lettres

À PROPOS DE L'AUTEUR

Alain Lallemand, grand reporter au quotidien Le Soir de Bruxelles, fait la description d’un monde contaminé par les conflits, où l’humanité devient un mode de résistance. Ses reportages en Colombie lui ont valu le prix européen Lorenzo Natali.

Sujets

Informations

Publié par
Ajouté le 10 mars 2017
Nombre de lectures 1
EAN13 9782875543066
Langue Français
Signaler un abus
N'oubliez pas le guide