Nous serons au Touquet

Nous serons au Touquet

-

Livres
15 pages

Description

Habituellement, les Bretin-Valois, grande famille d’industriels du textile du Nord, migrent pour les vacances d’été dans la propriété familiale du Touquet. Mais cette année, cette noblesse régionale est touchée de plein fouet par la mauvaise passe du commerce du « linge de maison de qualité » et la propriété du bord de mer a été vendue.

Malgré tout, il faudra sauver les apparences.

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 01 mai 2016
Nombre de visites sur la page 1
EAN13 9791096379019
Licence : Tous droits réservés
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page  €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème
Nous serons au Touquet
DANY GRARD
ISBN : 979-10-96379-01-9
© 15K - Mai 2016
15K propose des textes courts inédits à lire et à écouter sur supports numériques.
www.15k.fr
our tout le monde, nous étions au Touquet, dans la propriété familiale, comme parenPts paternels, dix maisons de maître plus bas, et avions pris la route, jusqu’à chaque été au mois d’août. Nous avions fermé fenêtr es et volets, chargé les malles, salué ostensiblement le Général, étions pas sés prendre les grands-Dunkerque, nous laissant dépasser par la longue et joyeuse caravane des Ami 6 et autre Diane qui filaient vers leurs emplacements réservés des campings de la côte. Et à une heure où même les insomniaques de la rue dormaient d’un profond sommeil, nous étions revenus nous glisser par la porte de service. Nous avions effacé les traces de notre retour. D’abord la voiture, abandonnée dans un quar tier où personne ne l’aurait reconnue, ensuite le portail, refermé à double tour et enfin nous, les Bretin-Valois, constitués prisonniers pour une question d’honneur. Notre nom comptait dans la région. Un modèle de sta bilité, soutien de familles depuis cinq générations pour les ouvriers de la manufactur e et les nombreux bénéficiaires des œuvres de charité locales. Une marque de respectabi lité et un faire-valoir pour le petit cercle de la noblesse régionale. Écrasante responsa bilité donc que la nôtre, contraints de ne rien laisser paraître des ravages occasionnés pa r la mauvaise passe du commerce du « linge de maison de qualité » sur le patrimoine et les liquidités familiales. Les vacances au Touquet faisaient partie de ces traditions qui, si elles avaient été interrompues, auraient ébranlé ce rassurant équilibre local. Et p eu importait que la propriété du bord de mer ait été vendue. Ce mois d’août 1972, – il devai t y en avoir beaucoup d’autres – nous ferions comme si, offrant notre façade aux volets f ermés à toutes les autres belles endormies de la rue.