//img.uscri.be/pth/eb834325da21f13a7335f383e2efd1d9d8eb3b9c
Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 9,99 €

Téléchargement

Format(s) : EPUB

sans DRM

Pas de souci !

De
168 pages
Un recueil de nouvelles satiriques pour dénoncer les dérives du monde du travail.

Avez-vous déjà participé à une séance de travail censée renforcer l’esprit d’équipe, et qui, sous couvert de convivialité, annonce en « langue de bois » des mesures d’économies et une restructuration? Que feriez-vous si, lors d’une séance d’évaluation professionnelle, des questions perverses vous poussaient à vous déprécier? Dans un monde du travail toujours plus compétitif, un univers de surconsommation frénétique, de solitude et de délitement des relations, comment faire face? À travers les nouvelles de ce recueil, découvrez comment les personnages, plongés dans toutes sortes de situations, se résignent, se rebellent ou trouvent des alternatives. Que faire lorsque le quotidien nous laisse démunis? Pas de souci ! Il y a toujours un moyen de s’en sortir... ou pas.

D’une écriture acérée et souvent drôle, l’auteure dessine en finesse les tendances – actuelles ou parfois futuristes – d’un univers en pleine mutation.

EXTRAIT

Modulation, le mot le plus redouté dans la Division, après Restructuration, qui signifiait lui, fermeture de secteurs ou de filiales assortie de licenciements massifs. Les anciens de la cafétéria se faisaient un plaisir d’exposer les subtilités de la « Modulation » aux nouveaux. Sommers avait pour théorie qu’un cadre ayant exercé deux ou trois ans la même fonction s’amollit. Il “modulait” donc régulièrement, selon son vocabulaire, l’organigramme. On pouvait se retrouver avancé, rétrogradé, envoyé dans l’une des sept filiales de P&B dans le monde ou rappelé au siège. « Mais, demandaient invariablement les nouveaux, suscitant l’amusement renouvelé des anciens, on peut, disons, émettre... des vœux ? »
« Vœux, dans tes rêves. La boîte s’occupe de tout, tu as un mois pour faire tes paquets. »

CE QU'EN PENSE LA CRITIQUE

Un beau recueil de nouvelles résolument au goût du jour, cohérent et avec un message fort, un signal d’alarme lancé contre le côté sombre de la vie moderne, et qui saura trouver écho en chaque lecteur et lectrice... -Marie, The French corner

À PROPOS DE L'AUTEUR

Annik Mahaim, romancière et nouvelliste, vit au Mont-sur-Lausanne. Elle a emprunté de multiples chemins d’écriture, chanson, textes pour la scène, journalisme, radio, publications historiques. Lauréate du prix Bibliomedia 1991, Sélection Lettres Frontières 1995.

Elle se consacre actuellement à l’animation d’ateliers d’écriture et au suivi d’auteur-e-s, tout en poursuivant son œuvre de fiction.
Voir plus Voir moins

Vous aimerez aussi

Pas de souci !