Peine capitale

Peine capitale

-

Livres
256 pages

Description

Quels sont les secrets et les mystères qui pèsent sur le suicide des parents de Laurence ?

Etienne enleva le blouson et les bottes de moto de Laurence. Il admira ses formes parfaites et commença à la déshabiller de façon plus intime en commençant par son pull. Il la tourna ensuite sur le côté et lui défit l'agrafe de son soutien-gorge noir enveloppant sa ferme poitrine, ses seins lourds sortirent naturellement de l'enveloppe de tissu. Dans la foulée il déboutonna son jean moulant et le fit glisser lentement jusque sur ses pieds. "Que tu es belle, je vais me régaler avec toi."

Une enquête menée tambour batant pour ce nouveau polar de Serge Guéguen !

CE QU'EN PENSE LA CRITIQUE

- "Le rythme de l'enquête est sans temps mort [...] Réaliste et crédible, le lecteur est pris dans le tourbillon de l'enquête, suit Laurence puis Samia dans leurs investigations. Bien écrit et prenant, un vrai « policier » qui se déguste avec avidité. Un bon moment à passer avec des personnages intéressants et divers" (Quatresansquatre.com)

A PROPOS DE L'AUTEUR : Serge Guéguen

Je suis un écrivain français. Ma date de naissance n'a que peu d'importance, mais sachez que les cheveux blancs sont bien présents. Quant à ma carrière professionnelle elle a été riche en rencontres et mes voyages m'ont beaucoup inspiré.
Depuis les années quatre-vingt j'écris des scénarios, des pièces de théâtre, des nouvelles et des romans policiers.
Dans tout ce que j'écris, il y a une part de moi-même qui transpire alors à vous de trouver. Je pense, par ailleurs, que vous pouvez passer un bon moment en compagnie de mes héros.

EXTRAIT

L’avion perdait régulièrement de l’altitude et commençait à décrire de larges cercles autour de l’aéroport Charles de Gaulle. Laurence regardait par le hublot les pistes d’atterrissage qui se dessinaient de façon géométrique. L’airbus A330, s’approchait du sol, les roues touchèrent le bitume et le pilote inversa le sens des réacteurs pour réduire la vitesse de l’avion. Le roulage dura quelques minutes avant que l’avion ne s’immobilise en bout de piste et entame son approche vers le terminal.
« Mesdames, Messieurs, nous vous demandons d’attendre l’arrêt de l’avion avant de détacher vos ceintures. »

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 10 juillet 2015
Nombre de lectures 3
EAN13 9791095225027
Licence : Tous droits réservés
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème
Quels sont les secrets et les mystères qui pèsent sur le suicide des parents de Laurence ?

Etienne enleva le blouson et les bottes de moto de Laurence. Il admira ses formes parfaites et commença à la déshabiller de façon plus intime en commençant par son pull. Il la tourna ensuite sur le côté et lui défit l'agrafe de son soutien-gorge noir enveloppant sa ferme poitrine, ses seins lourds sortirent naturellement de l'enveloppe de tissu. Dans la foulée il déboutonna son jean moulant et le fit glisser lentement jusque sur ses pieds. "Que tu es belle, je vais me régaler avec toi."

Une enquête menée tambour batant pour ce nouveau polar de Serge Guéguen !


CE QU'EN PENSE LA CRITIQUE

- "Le rythme de l'enquête est sans temps mort [...] Réaliste et crédible, le lecteur est pris dans le tourbillon de l'enquête, suit Laurence puis Samia dans leurs investigations. Bien écrit et prenant, un vrai « policier » qui se déguste avec avidité. Un bon moment à passer avec des personnages intéressants et divers" (Quatresansquatre.com)

A PROPOS DE L'AUTEUR : Serge Guéguen

Je suis un écrivain français. Ma date de naissance n'a que peu d'importance, mais sachez que les cheveux blancs sont bien présents. Quant à ma carrière professionnelle elle a été riche en rencontres et mes voyages m'ont beaucoup inspiré.
Depuis les années quatre-vingt j'écris des scénarios, des pièces de théâtre, des nouvelles et des romans policiers.
Dans tout ce que j'écris, il y a une part de moi-même qui transpire alors à vous de trouver. Je pense, par ailleurs, que vous pouvez passer un bon moment en compagnie de mes héros.

EXTRAIT

L’avion perdait régulièrement de l’altitude et commençait à décrire de larges cercles autour de l’aéroport Charles de Gaulle. Laurence regardait par le hublot les pistes d’atterrissage qui se dessinaient de façon géométrique. L’airbus A330, s’approchait du sol, les roues touchèrent le bitume et le pilote inversa le sens des réacteurs pour réduire la vitesse de l’avion. Le roulage dura quelques minutes avant que l’avion ne s’immobilise en bout de piste et entame son approche vers le terminal.
« Mesdames, Messieurs, nous vous demandons d’attendre l’arrêt de l’avion avant de détacher vos ceintures. »