Poids léger
160 pages
Français

Poids léger

-

Description

" Le gamin devait avoir seize ans, pas plus. Il s'appelait Karim. Je le connaissais de vue, Chef le tenait pour un des plus sûrs espoirs du club. Il s'est mis à me tourner autour et à décocher des petites droites, il avançait et je ne pouvais rien faire contre ça, je devais rester concentré et anticiper ses coups, ses poings heurtaient mes gants et parfois mes avant-bras. J'ai tenu un round sans qu'il parvienne à me toucher.

Chef m'a dit que je me débrouillais pas mal pour une épave. "

Antoine travaille dans une entreprise de pompes funèbres. Le soir, il boxe. Mais la vie n'est pas un ring. S'il n'y prend pas garde, Antoine risque de tout perdre : son travail, ses amours. Et sa liberté.


Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 03 février 2014
Nombre de lectures 34
EAN13 9782823604603
Licence : Tous droits réservés
Langue Français
Poids de l'ouvrage 1 Mo

Informations légales : prix de location à la page €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Olivier Adam, né en 1974, vit en Bretagne. Il est l’auteur de plusieurs romans, dont :Je vais bien, ne t’en fais pas, adapté au cinéma par Philippe Lioret et primé aux Césars en 2007, Poids léger, également adapté au cinéma, par JeanPierre Améris, À l’ouest,Passer l’hiver,Falaises,À l’abri de rien,Des vent contraires etLe Cœur régulier. Olivier Adam écrit également pour la jeu nesse et le cinéma.
O l i v i e r A d a m
P O I D S L É G E R
R O M A N
Éditions de l’Olivier
T E X T E I N T É G R A L
ISBN9782823604597 re (ISBN2879293472, 1 publication)
© Éditions de l’Olivier/Le Seuil, septembre 2002
Le Code de la propriété intellectuelle interdit les copies ou reproductions destinées à une utilisation collective. Toute représentation ou reproduction intégrale ou partielle faite par quelque procédé que ce soit, sans le consentement de l’auteur ou de ses ayants cause, est illicite et constitue une contrefaçon sanctionnée par les articles L. 3352 et suivants du Code de la propriété intellectuelle.
Pour Karine et donc Juliette
Le deuil n’existe pas. On se souvient. On se souviendra toujours de tout. Dans les moindres détails.
BERTRANDBETSCH
I
Un coup de latte, un baiser
(Bashung)
un coup de latte, un baiser