//img.uscri.be/pth/017272166ebb5d494806d0c8466c6c9192504a07
Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 5,95 € Lire un extrait

Lecture en ligne + Téléchargement

Format(s) : PDF

sans DRM

Rêveries d'une adolescente solitaire

De
115 pages
Entre rêve et réalité, tout est assez confus pour Sarah. Et puis, cette saleté de réveil qui ne cesse de sonner au moment où elle s'y attend le moins! Noyée dans le monde qu'elle s'est inventée, cette adolescente solitaire et effacée nous invite à prendre le métro de l'imagination pour traverser sa vie presque éteinte mais aussi ses rêveries enflammées. Seul petit problème, elle ne sait pas comment faire pour l'arrêter! Peut-être pourriez-vous monter à la prochaine station et lui donner un petit coup de main?
Voir plus Voir moins

Vous aimerez aussi

2 Titre
Rêveries d’une
adolescente solitaire

3Titre
Geneviève MERLO
Rêveries d’une
adolescente solitaire
Et si…
Roman
5Éditions Le Manuscrit























© Éditions Le Manuscrit, 2006
www.manuscrit.com

ISBN : 2-7481-6990-5 livre imprimé
ISBN 13 : 9782748169904 livre imprimé
ISBN : 2-7481-6991-3 livre numérique
ISBN 13 : 9782748169911 livre numérique

6 Rêveries d’une adolescente solitaire
.









Et si…










7 Rêveries d’une adolescente solitaire
8 Rêveries d’une adolescente solitaire






Marchant sur le bord d’un trottoir, une jeune
femme est seule. Elle regarde le ciel s’assombrir,
les nuages compacts, l’absence d’oiseaux. Que
dire à une femme aussi sombre qui a laissé aux
objets perdus son sourire égaré ? Elle marche
distraitement comme déjà partie de ce monde
infini.
Soudain, elle bouscule quelqu’un. Levant sa
tête, elle lance un regard noir mais face à elle,
ces yeux : purs et désolés. Ni bleus, ni verts,
seulement d’un marron doux et mémorable.
Juste ce qu’il faut pour être troublé. Elle se sent
presque absurde d’avoir de telles réactions.
Chacun reprend sa route. Il se retourne pour
la regarder mais le jeu de miroir ne fonctionne
pas. Elle est repartie dans son monde mais elle
a réussi à kidnapper le regard envoûtant de son
jeune chevalier ; celui-là même qui l’emmènera
dans de lointaines contrées.
Étendue au milieu de la rue, un corps ne vit
plus. Elle a fermé ses yeux sous un ciel tout
mouillé des larmes qu’elle n’a jamais fait couler.
Partie à cheval avec son prince charmant, enfin
tout du moins dans son imagination, dans sa
9 Rêveries d’une adolescente solitaire
douce rêverie, elle n’a pas vu le camion qui
roulait ou peut-être voulait-elle qu’il la délivre ?
Pendant ce temps dans un café, le chevalier
pense à sa Belle. S’il savait.

Et si…

Marchant sur le trottoir, une jeune femme
file droit sans penser aux autres qui l’entourent.
Quand elle est seule, elle se demande si les
autres, ceux qui disent être ses amis, pensent à
elle ; mais quand elle est avec eux, ils l’oublient
et elle aimerait fuir avec les oiseaux. Savent-ils
qui elle est ? Le sait-elle elle-même ?
Soudain, son portable se met à sonner. Elle
répond sans regarder devant elle. Une fois
encore, ils l’ont emportée.

Et si…

Marchant sur le bord du trottoir, une jeune
femme seule regarde les oiseaux migrer vers un
ciel bien plus ensoleillé. Par moments, elle
aimerait leur crier « Attendez-moi » mais elle est
sûre que même eux ne voudraient pas d’elle.
Soudain, elle bouscule quelqu’un. S’apprêtant
à jeter un regard noir, elle lève la tête et croise
ces yeux : doux et obsédants. Elle murmure un
vague « pardon » auquel il répond par un
sourire. Et quel sourire ! Parfait.
10 Rêveries d’une adolescente solitaire
Chacun reprend sa route. Il se retourne et le
jeu de miroir opère. Elle s’est retournée et a
souri. Geste banal mais quasi oublié. Elle
continue de marcher, distraite par son beau
chevalier qui, de son côté, ne pense plus qu’à
elle.
Sur une autre planète, elle traverse et se
retrouve projetée. Elle n’a pas entendu
klaxonner à l’inverse du chevalier, qui était
revenu lui parler, et qui lui a sauvé la vie.
Étendu sur la chaussée, un homme ne vit
plus. Même avec un baiser de sa dulcinée, il ne
se réveillera plus jamais.

Et si…

Soudain, elle bouscule un jeune homme. Elle
lève la tête et croise son délicieux regard :
enchanteur et rêveur. Elle murmure un léger
« pardon », il sourit et va pour s’en aller. Elle a
enfin compris que c’est avec lui qu’elle doit
s’envoler. Elle le retient par le bras et lui
chuchote à l’oreille : « Sauve-moi ».
11