Rouge terril

Rouge terril

-

Livres
184 pages

Description

Cas de conscience pour d’Artagnac : faut-il tout mettre en œuvre pour retrouver l’assassin d’un tueur ?

La poitrine béante, le corps écartelé, le sexe exposé, Moché, dit Yvon, est retrouvé mort. Comme ses victimes, cinq jeunes femmes. Si le motif de la vengeance se profile, les motivations se troublent au fil des témoignages. Un nom tombe : les Identitaires, un groupuscule extrémiste. En les infiltrant, d’Artagnac découvre l’origine de cette barbarie. Et si Moché n’avait pas frappé le premier ? Le danger n’empêche pas le commissaire de flirter. Avec les femmes. Avec la mort. Avec les deux à la fois. Dans ce tourbillon de violence et de tendresse, d’Artagnac saura-t-il résoudre l’affaire ?

Une nouvelle enquête du commissaire d'Artagnac, suspense garanti !

EXTRAIT

– C’est dans cette position qu’on l’a trouvé, commissaire. Écartelé, comme les filles, sur le carrelage de la cuisine. Et la braguette ouverte.
C’est Poncelet qui me parle, l’un de mes quatre adjoints. Je m’appelle Philippe d’Artagnac et je suis commissaire à Lille. Il y a quelques heures à peine, j’étais au même endroit, adossé à l’arbre près duquel les gars du labo viennent de poser leur matériel.
– Si vous vous étiez plus approché ! déplore Poncelet.
– Ne t’apitoie pas trop ! je soupire. Le cadavre que tu as sous les yeux est celui d’un assassin.
– Mais d’une victime aussi, chef, dit Poncelet qui a la compassion papale.

À PROPOS DE L'AUTEUR

Originaire de Strasbourg, Jean-Paul Fosset a d’abord été enseignant puis directeur adjoint d’établissement spécialisé et rééducateur en psychopédagogie. Aujourd’hui psychothérapeute, il vit à Troyes et s’intéresse à la peinture. Grand voyageur et amateur d’art, il parcourt le monde depuis de longues années à la recherche de sensations esthétiques et émotionnelles qu’il retranscrit dans ses romans. Après deux ouvrages publiés chez Flammarion dans les années 1990, il s’est tourné vers le polar en créant le personnage du commissaire D’Artagnac, spécialiste des oeuvres d’art, dont les enquêtes ont pour cadre le milieu artistique.

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 11 septembre 2017
Nombre de lectures 0
EAN13 9782359736564
Licence : Tous droits réservés
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème
Cas de conscience pour d’Artagnac : faut-il tout mettre en œuvre pour retrouver l’assassin d’un tueur ?

La poitrine béante, le corps écartelé, le sexe exposé, Moché, dit Yvon, est retrouvé mort. Comme ses victimes, cinq jeunes femmes. Si le motif de la vengeance se profile, les motivations se troublent au fil des témoignages. Un nom tombe : les Identitaires, un groupuscule extrémiste. En les infiltrant, d’Artagnac découvre l’origine de cette barbarie. Et si Moché n’avait pas frappé le premier ? Le danger n’empêche pas le commissaire de flirter. Avec les femmes. Avec la mort. Avec les deux à la fois. Dans ce tourbillon de violence et de tendresse, d’Artagnac saura-t-il résoudre l’affaire ?

Une nouvelle enquête du commissaire d'Artagnac, suspense garanti !

EXTRAIT

– C’est dans cette position qu’on l’a trouvé, commissaire. Écartelé, comme les filles, sur le carrelage de la cuisine. Et la braguette ouverte.
C’est Poncelet qui me parle, l’un de mes quatre adjoints. Je m’appelle Philippe d’Artagnac et je suis commissaire à Lille. Il y a quelques heures à peine, j’étais au même endroit, adossé à l’arbre près duquel les gars du labo viennent de poser leur matériel.
– Si vous vous étiez plus approché ! déplore Poncelet.

– Ne t’apitoie pas trop ! je soupire. Le cadavre que tu as sous les yeux est celui d’un assassin.
– Mais d’une victime aussi, chef, dit Poncelet qui a la compassion papale.

À PROPOS DE L'AUTEUR

Originaire de Strasbourg, Jean-Paul Fosset
a d’abord été enseignant puis directeur adjoint d’établissement spécialisé et rééducateur en psychopédagogie. Aujourd’hui psychothérapeute, il vit à Troyes et s’intéresse à la peinture. Grand voyageur et amateur d’art, il parcourt le monde depuis de longues années à la recherche de sensations esthétiques et émotionnelles qu’il retranscrit dans ses romans. Après deux ouvrages publiés chez Flammarion dans les années 1990, il s’est tourné vers le polar en créant le personnage du commissaire D’Artagnac, spécialiste des oeuvres d’art, dont les enquêtes ont pour cadre le milieu artistique.