Sang de plume

Sang de plume

-

Français
228 pages

Description

Julie, adolescente de quinze ans, s'échappe de la maison des Organdes, sorte de clinique pour aliénés. Hagarde, dans une nuit noire comme l'encre, elle trouve refuge chez sa grand-mère, en pleine forêt. Mais il n'y a personne. Elle s'abrite et attend, sent des présences étranges. Qui la persécute ? Serait-ce l'homme qui semble l'épier et qu'elle tuera d'un coup de fourche ? Ou serait-ce l'esprit fragile de Julie qui crée des ennemis imaginaires ? De quel dieu malin veut-elle si ardemment se venger ? De l'auteur de ses jours, c'est-à-dire l'écrivain ? Ce roman de la fuite et de l'attente se lit de deux manières, inséparables : comme un roman d'aventures, d'abord ; c'est le récit d'une escapade à travers une forêt magique, mouvante, qui déploie ses charmes et semble vivre. Mais derrière l'aventure de Julie, il y a un autre roman, auquel l'auteur prête toute son ironie. Bontempelli s'amuse à piéger le réel et ses personnages. On ne sait plus qui chasse qui. Réalité ou fiction ? Qui est paranoïaque ? Le lecteur ou Julie ? L'écrivain ou sa créature ?

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 01 avril 2014
Nombre de lectures 22
EAN13 9782246498292
Licence : Tous droits réservés
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème
Julie, adolescente de quinze ans, s'échappe de la maison des Organdes, sorte de clinique pour aliénés. Hagarde, dans une nuit noire comme l'encre, elle trouve refuge chez sa grand-mère, en pleine forêt. Mais il n'y a personne. Elle s'abrite et attend, sent des présences étranges. Qui la persécute ? Serait-ce l'homme qui semble l'épier et qu'elle tuera d'un coup de fourche ? Ou serait-ce l'esprit fragile de Julie qui crée des ennemis imaginaires ? De quel dieu malin veut-elle si ardemment se venger ? De l'auteur de ses jours, c'est-à-dire l'écrivain ? Ce roman de la fuite et de l'attente se lit de deux manières, inséparables : comme un roman d'aventures, d'abord ; c'est le récit d'une escapade à travers une forêt magique, mouvante, qui déploie ses charmes et semble vivre. Mais derrière l'aventure de Julie, il y a un autre roman, auquel l'auteur prête toute son ironie. Bontempelli s'amuse à piéger le réel et ses personnages. On ne sait plus qui chasse qui. Réalité ou fiction ? Qui est paranoïaque ? Le lecteur ou Julie ? L'écrivain ou sa créature ?