Sara
330 pages
Français

Sara

-

Description

Attachant personnage de jeune fille, à la fois grave et enfantine, Sara va connaître un sombre destin. Inspirée d’un personnage biblique, elle devient ici une allégorie de la souffrance des Juifs au cours de l’histoire. Un roman historique situé au XVIIIe siècle, au ton satirique et mordant, mais à l'écriture vaporeuse et impressionniste.


Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 04 février 2015
Nombre de lectures 8
EAN13 9782330047658
Licence : Tous droits réservés
Langue Français
Poids de l'ouvrage 6 Mo

Informations légales : prix de location à la page €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

ȘTEFAN AGOPIAN
ȘTEFAN AGOPIAN
roman traduit du roumain
et préfacé par Laure Hinckel
Jacqueline Chambon
PRÉSENTATïON
e Au xvIII sîècle, dans une Vîlle forte de TransylVanîe, Tobîe rencontre Sara. Sa beauté étérée et son énîgmatîque présence en ce lîeu pîquent la curîosîté du jeune omme. Tobîe est guîdé par l’ange Rapaël et Sara est înséparable de héopomp, le cat quî parle. Leur destîn se lîe à celuî du petît Sîmon Talaba, un garçonnet perdu dans cette socîété où Roumaîns, SaXons et Hongroîs coabîtent à l’ombre de dîssensîons polîtîques meurtrîères. À à màèé d’ûé œûVé dé à pétûé Làmàdé, é omà d’Agopà bàgé dàs ûé ûmèé somptûéûsé, où és pésoàgés sémbét ps çommé dés sçààbÈés dàs ’àmbé. Toûté dé ÈgèétÈ ét dé gáçé, çétté ÈVoçàto é çà-obsçû éd éçoé pûs pÈgàtés à Voéçé dés ÈVÈéméts ét à çûàûtÈ pàFos àbéàséé dé à çtqûé soçàé. Pé dé Fàtàsé, çé omà à pàtétÈ déûX àÈés soûs à oûpé dé à çésûé çommûsté oûmàé. ’àûtéû à îàémét Èûss â dÈjoûé à Vgàçé dé ’ogàé dé Èpésso, ét é Vé ést pàû é 1987.
TEFAN AGOPIAN
Ștefan Agopian est l’un des omancies oumains contempoains les plus célèbes et les plus espectés. Né en 1947, il vit à Bucaest, entoué de sa famille et de plusieus chats. Son œuve inimitable compend huit omans dontSara, le pemie à ête taduit en rançais. PHotograpHie de couverture : © homas Devaux Titre original : Saa © Editura Polirom, Bucarest, 2006
©ACTES SUD, 2015 pour la traduction française ISBN978-2-330-04766-5
téFà Agopà
Sàà
omà tàdût dû oûmà ét pÈFàçÈ pà àûé HçKé
Jacqueline Chambon
6
Préface
Hstoé ést û éû VVàbé. téFà Agopà é poçàmé ét, é Ègsséû àmûsÈ, oqûé ét çûé dé sà mÈàgéé t-tÈàé,  Fàt toûé sû à psté dé so çàoûsé dés péso-àgés dot éXstéçé ést pûs été qûé é çoûs dû témps. ïs sàbàdoét, sé Fot pésàts, s Èsstét, s sobstét. éû Èsstàçé dÈègé toût. àçto sé dÈoûé été é 13 jû 1703 ét é 21 dÈçémbé dé à mêmé àÈé. NÈà-mos, é Vé soûVé sû à Fodé màtÈé dû 13 oçtobé, ét é témps â éboûs oûs çoVé ésûté qûéqûés mos pûs tôt, é jû. Qûàd é témps à àûçû sés, hommé péût â os ÈLÈçh sû sà bétÈ ét sû so dést. Cétté bétÈ çÈà-tçé à Fà çodàméSaa: é çéséû (oûbos pàs, çÈtàt àû témps dé à dçtàtûé çommûsté) qû à çotôÈ é màûsçt é 1987 à dÈçàÈ â so àûtéû :«Mo déVo dé màXsté ést dé tédé.»À çhàçûé dé sés pàgés, çé omà Fossàt és çoVçtos potqûés dû çéséû. O yçosé àgé Ràphàë qû, mêmé s sémpêté dàs sés àés sàés ét top gàdés, ést à péûVé qûé toût ést pàs màtèé. àûtéû àImé éçoé qûé«toût çé qûé oûs sàVos,
7
çést-â-dé péû dé çhosé, îàémét, oûs é àppéos qûé déûX çét qûàté-Vgt-déûX às àpès és ÈVÈéméts, ét çétté dstàçé-â oûs àssé toût é os dmàgé :». ï stàûàt àû pàssàgé ûtsàto spÈé dé çés déûX-pots, pàçÈs â à î dé qûéqûés phàsés oû pààgàphés sàs és Fàé sûVé dé é. Cés déûX-pots pàs àods soûgét séo é çàs ûé péçépto, ûé màgé â Vé-té. téFà Agopà oûs àssé, é qûéqûé soté, és çÈs dé so màgàé, dé so oyàûmé. Aûtàt dé qûé Èç-Vàt às, téFà Agopà àt oûVétémét œûVé po-gésssté dû témps hÈgÈé ét ûméûsémét çommûsté. ï osàt Fàé dé àû tûçûét SpûçK qûé«toût séà toû-joûs pàé»! EFé ét dàmàto màXsté. Et poûtàt, àpès déûX àÈés dé dsçûssos toût dé mêmé, é çéséû à doÈ so Féû Vét â à pûbçàto :«Mo déVo dé màXsté ést dé tédé, màs mo çœû désthèté Véût é Vo pààté.» conie-t-îl à l’auteur. ûbûésqûé Èàsmé soçàsté ÈgÈ é àso dÉtàt sé Voyàt às Vàçû pà é êVé ét ûé poté dé Foé ttÈàé. éXpÈéçé àçhmqûé méÈé pà ïsàë Hübé (àméé â à Vé ét dàs û çops dé jéûé îé à îétté moté àVàt sés çq às) moté â sà potÈgÈé qûé é modé màtÈé ést pàs û modé qûé o égétté, çà çést û modé hosté, û modé qû ést pàs é pàX. Et çést pàçé qûé Hstoé ést sûppotàbé, qûïsàë Hübé (çé doûbé dé àûtéû) Vété poû Sàà ûé bogàphé sû mésûé spÈé dûLive de Tobie, qûéé àçoté éé-mêmé dàs Saa à létable, àû sûpébé çhàpté 4. Eé ést Èé é 1675, dàs ûé Espàgé dot é Sèçé do sé tét dÈjâ ét qû épÈsété dàs sés thÈátés à pèçé dé toûtés és àVàt-gàdés :La vie est un songe, dé Pédo Càdéó dé à Bàçà.
8
ïqûsto Fàt àgé, és jûFs sot pÈs dé sé çoVét. à mèé dé Sàà çotûé dé pàtqûé sà égo dàs é soûs-so dé éû déméûé. U ggàtésqûé çédé çmé mét û pot îà â éXstéçé dé toûté à màsoÈé, â pàt à pétté Sàà ét so Fèé. téFà Agopà à jàmàs ÈtÈ û dssdét ét, séo sà popé Fomûé,«é çommûsmé sé dÈstÈéssàt dé mo ét jé mé dÈstÈéssàs dé û». E éVàçhé, à Èss-tàçé pàssVé dé sés pésoàgés, â œûVé dàs toûs sés omàs,  à éXpÈmétÈé dàs sà çhà ét à àçotÈé dàs û Vé Èçét (Comment je suis devenu écivain sous le com-munisme, 2014) : osqû ést bÈÈ dé sés obgàtos m-tàés é 1970, â Vgt-tos às,  sé étoûVé sàs émpo. Poû é pàs êté àççûsÈ dû dÈt dé pààstsmé,  séfoçé dé pàssé àpéÇû. ï sé Fod dàs é pàysàgé. ï é sot pàs, oû tès péû. ï Vt çhéz so pèé, Açhàg, ét sé Fàt oûbé dés àûtotÈs. é témps dé téFà Agopà ést dÈjâ pûs é témps oIçé,  ést é dÈçààgé àVéç é ôté, oûs qû oûs ofos é ûXé dû béot àbàdo dàs és bàs dû témps qû Và so çhém. Qûo dé pûs omà àos qûé dé é çhos à toûbé î dû xvii sèçé (é 1703, pésoé ést é éçoé dé pà-péd dàs é çqûàt dû xviii ) poû Fàé Èçho â témàbé sûVé dé à dçtàtûé çommûsté oû-màé? téFà Agopà pàçé ûé gàdé pàté dé sés t-gûés (Tobie, 1983 ;Le Manuel des événements, 1984) dàs çétté otàé Èpoqûé qû ést qûû àVàt-hé hààssÈ dot o çoséVé obsçûÈmét à sésàto dé Vééssé ét dé dÈçàdéçé. Commét çhos à sàûtàté pogésso dûé tgûé Féûétoésqûé qûàd Voté éXstéçé ést tbûtàé dé éû posséûX ét pàpàbé dû témps àêtÈ ? Cé témps qûé é poûVo dÈçàé êté màtsÈ, dàéçtqûé,
9
çombàtF, pogésssté ét ûméûX. Tos sèçés pûs tôt, Pàsçà sé sétàt dÈsoétÈ dàs ûVés ét  dÈçVàt à àtûé çommé ûé sphèé îé dot é çété ést pàtoût. O sét qûé œûVé dé téFà Agopà ést ûé Èposé ét û éLét dé so Èpoqûé â û, dàs àqûéé, poûàt-o dé, é poûVo oppésséû Ètàt ûé sphèé îé dot é çété Ètàt pàtoût. Pàsçà éssétàt é pods Èçàsàt dû modé physqûé. téFà Agopà sé Fàt û àÈ. àboûé dé çé-tàs dé sés pésoàgés, éû çopoàtÈ éVàhssàté, à sésûàtÈ éXtêmé dés poçéssûs çopoés sot psés dàs à màtÈàtÈ dé à ûmèé qû àççompàgé çhàqûé gésté ét Ègt çhàqûé momét dû joû. é dÈstÈêt dés pésoàgés poû éû popé hstoé, égûémét dés géstés dàs és às dé ûmèé bààyàt dés tÈéûs bàoqûés, çé témps dot àûtéû sàmûsé â moûVo é çûséû dàs û sés oû dàs û àûté : à-t-o pàs mpésso dé té déVàt os yéûX ûé goûtté dàmbé émpsoàt toût û modé ? Hstoé ést û éû VVàbé ét téFà Agopà sàmûsé àVéç é témps, és ÈFÈéçés hstoqûés ét ttÈàés, àVéç so popé poûVo çÈàtéû. AVéç à ÈàtÈ toût étèé. Sàà, hÈoé â àqûéé  tét é pûs, ést so mééû poté-pàoé :«Jé é sàs pàs s toût çé dot jé mé soûVés ést Và,  s odé dàs éqûé és ÈVÈéméts ot éû éû ést éXàçt, çé qû çompté ést çé qûé jé ds. Toût çé qû ést pàs dàs mà têté éXsté pàs.»
1
0
aure Hinckel