Seul le silence
836 pages
Français

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Seul le silence

-

YouScribe est heureux de vous offrir cette publication

Description

Joseph Vaughan, écrivain à succès, tient en joue un tueur en série, dans l’ombre duquel il vit depuis bientôt trente ans. Joseph a douze ans lorsqu’il découvre dans son village de Géorgie le corps horriblement mutilé d’une fillette assassinée. La première victime d’une longue série qui laissera longtemps la police impuissante. Des années plus tard, lorsque l’affaire semble enfin élucidée, Joseph décide de changer de vie et de s’installer à New York pour oublier les séquelles de cette histoire qui l’a touché de trop près. Lorsqu’il comprend que le tueur est toujours à l’œuvre, il n’a d’autre solution pour échapper à ses démons, alors que les cadavres d’enfants se multiplient, que de reprendre une enquête qui le hante afin de démasquer le vrai coupable, dont l’identité ne sera révélée que dans les toutes dernières pages.
Plus encore qu’un roman de serial killer à la mécanique parfaite et au suspense constant, Seul le silence marque une date dans l’histoire du thriller. Avec ce récit crépusculaire à la noirceur absolue, sans concession aucune, R. J.Ellory évoque autant William Styron que Norman Mailer par la puissance de son écriture et la complexité des émotions qu’il met en jeu.

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 28 septembre 2018
Nombre de lectures 61
Langue Français
Poids de l'ouvrage 4 Mo

Informations légales : prix de location à la page €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Roger Jon Ellory
SEUL LE SILENCE VENDETTA LES ANONYMES
Roger Jon Ellory
SEUL LE SILENCE
Traduit de l’ahglais par Fabrice Poihteau
Ouvrage publié sur les conseils de François Verdoux Direction de collection : Arnaud Hofmarcher
Couverture : Rémi Pépin Photo couverture : © Plainpicture Millenium
Titre original :A Quiet Belief in Angels © R. J. Ellory Publications Ltd, 2007.
© Sonatine, 2012. Sonatine Éditions 21, rue Weber 75116 Paris www.sonatine-editions.fr
ISBN numérique : 978-2-35584-133-0
Dédié à Truman Capote (1U24-1U84)
RRemerciements
Peut-être, quelque part, est-il des efforts créatifs accomplis seuls. Ceci n’en est pas un. Comme toujours, mes remerciements infinis à Jon, à Genevieve, Juliet, Euan et Robyn. À Paul Blezard, Ali Karim et Steve Warne pour leur soutien constant. À Guy. À Victoria et Ryan.
Ce que nous nous rappelons de notre enfance nous no us le rappelons pour toujours – fantômes permanents, esta mpés, écrits, imprimés, éternellement vus.
Cynthia OZICK
P ro lo gue
Coups de feu, comme des os se cassant. New Yor : sa clameur infinie, ses rythmes métalliques âpres et le martèlement des pas, staccato incessant ; ses métros et cireurs de chaussures, carrefours embouteillés et taxis jaunes ; ses querelles d’amoureux ; son histoire, sa passion, sa promesse et ses prières. New Yor avala le bruit des coups de feu sans effort, comme s’il n’avait pas plus d’importance qu’un simple battement de cœur solitaire. Personne ne l’entendit parmi une telle abondance de vie. Peut-être à cause de tous les autres bruits. Peut-être parce que personne n’écoutait. Même la poussière, prise dans le clair de lune filtrant par la fenêtre du deuxième étage de l’hôtel, soudain déplacée sous l’effet des coups de feu, reprit son chemin errant mais régulier. Rien ne s’était produit, car c’était New Yor, et de telles morts solitaires et insoupçonnées étaient légion, presque indigènes, brièvement remémorées, oubliées sans effort. La ville continuait de vaquer à ses occupations. Un nouveau jour commencerait bientôt, et rien d’aussi insignifiant que la mort ne possédait le pouvoir de les différer. C’était juste une vie, après tout ; ni plus, ni moins.