//img.uscri.be/pth/370294ff388093a90e1a807667ac38ba9e44dd67

Villégiatures

-

Livres
180 pages

Description

Le point commun de tous ces récits d'inspiration fantastique est de graviter autour d'un événement bizarre venu troubler l'ordre du monde.
Ainsi, dans Les Mathurins, est-il question d'un port de pêche apparemment ordinaire qui, chaque soir, à l'heure du crépuscule, s'écroule et disparaît pour renaître à l'identique le lendemain.
Esprit de famille est une histoire de fantôme à ce point insérée dans le quotidien qu'on oublie très vite le début "extraordinaire" du récit.
Dans Les Arpenteurs, la narratrice s'amuse à inverser les rapports habituels entre le vagabond et le sédentaire : c'est l'histoire d'un village errant, atteint de bougeotte, infixable sur la carte d'état-major.
Villégiatures articule une variation sur le thème de l'éternité et une réflexion sur l'amnésie.
C'est aussi un monde qui cherche ses repères, où le lecteur est toujours surpris.
Ces textes sont écrits avec une grâce troublante et paraissent d'autant plus réussis qu'ils parviennent souvent à donner de la réalité à un pur ressort dramatique. Cette voix singulière au rendu précis, sans fioritures, sait conférer à ses histoires une forte et inquiétante étrangeté.

Avant d'écrire, Christiane Rolland Hasler était hôtesse de l'air. Devenue bibliothécaire, elle est une spécialiste de la nouvelle et collabore depuis de nombreuses années à la revue Brèves, qui défend avec constance cette forme injustement méconnue ou dépréciée.

Sujets

Informations

Publié par
Ajouté le 29 mars 2000
Nombre de lectures 31
EAN13 9782213673783
Licence : Tous droits réservés
Langue Français
Signaler un abus
Le point commun de tous ces récits d'inspiration fantastique est de graviter autour d'un événement bizarre venu troubler l'ordre du monde.
Ainsi, dans Les Mathurins, est-il question d'un port de pêche apparemment ordinaire qui, chaque soir, à l'heure du crépuscule, s'écroule et disparaît pour renaître à l'identique le lendemain.
Esprit de famille est une histoire de fantôme à ce point insérée dans le quotidien qu'on oublie très vite le début "extraordinaire" du récit.
Dans Les Arpenteurs,
la narratrice s'amuse à inverser les rapports habituels entre le vagabond et le sédentaire : c'est l'histoire d'un village errant, atteint de bougeotte, infixable sur la carte d'état-major.
Villégiatures articule une variation sur le thème de l'éternité et une réflexion sur l'amnésie.
C'est aussi un monde qui cherche ses repères, où le lecteur est toujours surpris.
Ces textes sont écrits avec une grâce troublante et paraissent d'autant plus réussis qu'ils parviennent souvent à donner de la réalité à un pur ressort dramatique. Cette voix singulière au rendu précis, sans fioritures, sait conférer à ses histoires une forte et inquiétante étrangeté.


Avant d'écrire, Christiane Rolland Hasler était hôtesse de l'air. Devenue bibliothécaire, elle est une spécialiste de la nouvelle et collabore depuis de nombreuses années à la revue Brèves, qui défend avec constance cette forme injustement méconnue ou dépréciée.