//img.uscri.be/pth/0d0b81ebbba93adccf65f63a1681f2fa9187bc7d
Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 4,25 € Lire un extrait

Lecture en ligne + Téléchargement

Format(s) : PDF

sans DRM

Voyage en Enfer

De
73 pages
Etudiante en fac d'archéologie à NAw York, une jeune femme:Megan rencontre l'un des plus grands archéologues du monde à la poursuite d'une Angesse de la Mort. Voyageant en Egypte,en France et même en Enfer,sortiront-ils vivants de cette aventure dans les ténèbres mélangeant amour et passion meurtrière?
Voir plus Voir moins

Vous aimerez aussi

Voyage en EnferGwenºll Dranzac
Voyage en Enfer
ROMAN' manuscrit.com, 2001
ISBN: 2-7481-1883-9 (pourle fichiernumØrique)
ISBN: 2-7481-1882-0 (pour le livreimprimØ)Avertissement de l Øditeur
DØcouvertparnotrerØseaudeGrands Lecteurs(libraires,revues,critiques
littØraires etde chercheurs),ce manuscritestimprimØ telunlivre.
D Øventuelles fautesdemeurentpossibles;manuscrit.com,respectueuse de
lamiseenformeadoptØeparchacundesesauteurs,conserve,àcestadedu
traitement de l ouvrage, le texte en l Øtat.
Nous remercions le lecteur de tenir compte de ce contexte.
manuscrit.com
5bis, rue de lA’ sile Popincourt
75011 Paris
TØlØphone:0148075000
TØlØcopie : 01 48 07 50 10
www.manuscrit.com
contact@manuscrit.comC Øtait l hiver à New York City. J Øtais assise
dansunbarentrela49eetla50esurla10eavenue. Je
sirotaistranquillementunwhisky-cocatoutenØcou-
tant d une oreille distraite mon voisin saoul, quand
la porte s ouvrit telle une porte de saloon dans un
western. JemeretournaiintØressØedevoirunenou-
velletŒte. Lesilences installadanslebarpuissefut
un tonnerre d applaudissement. J entendis un nom
parmi les hurlements des consommateurs : Brendy.
Soudain, ôtant son chapeau de cow-boy, il lan a au
patron :
- Salut Max ! Tu me files une biŁre !
Puis,toutens approchantdubar,etdoncdemoi,
il serrait des mains et embrassait certaines femmes.
ArrivØ à mes c tØs, il attrapa mon voisin par le col
etle jeta à terre pour s asseoir. Les autres ØclatŁrent
derire.Moi,jeleregardaismØprisante.Jenesais
comment il sut que je le dØvisageais ainsi mais il se
tourna vers moi :
- T es qui toi ? J t ai jamais vu ici !
J auraisvoululuidirequ ilauraitmieuxvalupour
luiqu’onneserencontrepascarj allaisluiapprendre
lesbonnesmaniŁres. Maislebarmanmemurmura:
- Fais gaffe, il a pas l air comme ça mais il en a
tuØ plus d un !
Alors je lui rØpondis, consciencieusement :
7