Chronique du 25 avril

-

Livres
26 pages
Lire un extrait
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

ATTENTION ÉVÉNEMENT : Découvrez en exclusivité numérique la toute nouvelle collection CHRONIQUE D'UN JOUR !



Plus qu’une éphéméride, retrouvez la Chronique d’un jour sur toute l’histoire de l’humanité.


Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur votre jour de naissance ou sur une date clef qui a marqué l’Histoire.


Des ouvrages précis et élaborés par les meilleurs auteurs des Éditions Chronique, réputées pour leur sérieux depuis plus de 30 ans.



Une collection à prix découverte unique pour apprendre sans se ruiner.

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 06 janvier 2014
Nombre de lectures 4
EAN13 9782366021424
Licence : Tous droits réservés
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page 0,0007€. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème
CHRONIQUEDU25AVRIL
Plus qu’une éphéméride, retrouvez la Chronique d’un jour sur toute l’histoire de l’humanité.
Éditions Chronique
© Éditions Chronique, Paris 2013, pour la présente édition.
L'œuvre présente sur le fichier que vous venez d'acquérir est protégée par le droit d'auteur.
Toute copie ou utilisation autre que personnelle constituera une contrefaçon et sera susceptible d'entraîner des poursuites civiles et pénales.
EAN : 9782366021424
Éditions Chronique Mediatoon Licensing 15-27, rue Moussorgski – 75018 Paris E-mail :contact@editions-chronique.com Site Internet :http://www.editions-chronique.com
Iran
1980 - L E SAUVETAGE DES OTAGES TOURNE AU DÉSASTRE
La tentative faite par les États-Unis pour libérer leurs ressortissants pris en otages à l'ambassade de Téhéran depuis le 4 novembre 1979 a échoué piteusement. Huit hélicoptères Sikorsky RH-53D partis du porte-avionsNimitz dans le golfe Persique devaient rejoindre à un point déterminé du désert iranien des avions de ravitaillement. Déjà, deux des hélicoptères avaient été victimes d'incidents techniques en cours de route et avaient dû interrompre les opérations ; un troisième, à la suite d’un nouvel incident technique, était abandonné dans le désert. En conséquence, le raid était annulé. Mais, après avoir effectué un plein de carburant, un autre hélicoptère entrait en collision avec un C-130 Hercules de ravitaillement, causant la mort de huit hommes. C'est un échec humiliant pour le commando, qui a dû rebrousser chemin, et une victoire psychologique pour l'Iran, qui a décidé de disperser les otages dans le pays, en des lieux sur lesquels le secret est bien gardé. À quelques mois de la présidentielle, le coup est dur pour Carter. Le 4 novembre 1979, donc, une foule de 500 étudiants iraniens s'est emparée de l'ambassade des États-Unis en prenant quatre-vingt-dix otages. Véritable cauchemar diplomatique, la situation ne cesse de se détériorer au fil des mois. Le président Carter a décidé de prendre des mesures de rétorsion en gelant les énormes avoirs iraniens aux États-Unis et en envoyant une force d'intervention navale dans l'océan Indien...