Chronique du 26 septembre

-

Français
8 pages
Lire un extrait
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

ATTENTION ÉVÉNEMENT : Découvrez en exclusivité numérique la toute nouvelle collection CHRONIQUE D'UN JOUR !



Plus qu’une éphéméride, retrouvez la Chronique d’un jour sur toute l’histoire de l’humanité.


Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur votre jour de naissance ou sur une date clef qui a marqué l’Histoire.


Des ouvrages précis et élaborés par les meilleurs auteurs des Éditions Chronique, réputées pour leur sérieux depuis plus de 30 ans.



Une collection à prix découverte unique pour apprendre sans se ruiner.

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 06 janvier 2014
Nombre de lectures 13
EAN13 9782366021844
Licence : Tous droits réservés
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page 0,0007€. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème
Couverture

26 septembre

Plus qu’une éphéméride, retrouvez la Chronique d’un jour sur toute l’histoire de l’humanité.

Éditions Chronique
EAN : 9782366021844
Éditions Chronique
Mediatoon Licensing
15-27, rue Moussorgski – 75018 Paris
E-mail : contact@editions-chronique.com
Site Internet : http://www.editions-chronique.com
1986 - Michel Vaujour arrêté lors d'un hold-up
Paris, France

La cavale de Michel Vaujour aura duré quatre mois. Celui que l'on a surnommé « le roi de l'évasion » après sa fuite spectaculaire de la prison de la Santé en hélicoptère le 26 mai a été blessé d'une balle dans la tête par un policier au cours du hold-up d'une agence du Crédit Lyonnais, rue Belgrand à Paris. L'opération s'est moins bien déroulée que prévu. Les employés, affolés, ont mis quelque temps à ouvrir le sas. Si ça n'a pas empêché Michel Vaujour et ses deux complices de rafler la caisse, leur départ a été retardé… et la police était là. Nadine Vaujour, sa femme, a été arrêtée peu après à Paleyrac, en Dordogne. Un numéro de téléphone trouvé sur un des complices l'a trahie.

La célèbre évasion avait été aussi bien préparée qu'exécutée. Le 26 mai 1986, à 10 h 27, un hélicoptère Alouette 2 de couleur crème décolle de l'aérodrome de Saint-Cyr-l'Ecole. Aux commandes, une femme âgée d'une trentaine d'années, menue, les cheveux châtains. Six mois plus tôt, elle s'était inscrite à la société AirContinent ; elle possédait un brevet de pilote d'hélicoptère et volait deux fois par mois pour des excursions. Elle payait chaque location 2 200 F l'heure, en liquide, et sans discussion.

Soudain, l'appareil se met à survoler la capitale. La...