Chronique du 8 août
8 pages
Français

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Chronique du 8 août

-

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
8 pages
Français

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Description

ATTENTION ÉVÉNEMENT : Découvrez en exclusivité numérique la toute nouvelle collection CHRONIQUE D'UN JOUR !



Plus qu’une éphéméride, retrouvez la Chronique d’un jour sur toute l’histoire de l’humanité.


Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur votre jour de naissance ou sur une date clef qui a marqué l’Histoire.


Des ouvrages précis et élaborés par les meilleurs auteurs des Éditions Chronique, réputées pour leur sérieux depuis plus de 30 ans.



Une collection à prix découverte unique pour apprendre sans se ruiner.

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 06 janvier 2014
Nombre de lectures 2
EAN13 9782366024876
Licence : Tous droits réservés
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page 0,0007€. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Exrait

Couverture

8 août

Plus qu’une éphéméride, retrouvez la Chronique d’un jour sur toute l’histoire de l’humanité.

Éditions Chronique
EAN : 9782366024876
Éditions Chronique
Mediatoon Licensing
15-27, rue Moussorgski – 75018 Paris
E-mail : contact@editions-chronique.com
Site Internet : http://www.editions-chronique.com
1963 - Le plus extraordinaire des hold-up
Grande-Bretagne

Stupéfiant, incroyable, du jamais vu : les Britanniques ne savent vraiment plus comment qualifier l'audacieux hold-up qui a eu lieu cette nuit à bord du train postal reliant Glasgow à Londres.

Il était un peu plus de trois heures du matin lorsque Jack Mills, mécanicien de la locomotive remorquant les douze wagons postaux de la Royal Mail, aperçut un signal orange après avoir dépassé la petite gare de Leighton Buzzard. Il stoppa normalement le convoi au feu rouge suivant, pensant que l'intensité du trafic ferroviaire en cette période de vacances perturbait la circulation des trains. Conformément au règlement, l'aide-conducteur Witby descendit vers le poste téléphonique en bordure de voie tandis que son chef de train, Tom Miller, descendait de la dernière voiture pour poser les pétards de voie chargés d'assurer la sécurité du train. Il est 3 heures 3. Le train postal, véritable coffre-fort roulant, n'a plus que quatre gardiens sur six, veillant sur les billets à l'effigie de la reine, et le règlement leur interdit de quitter leur poste.

A l'intérieur des wagons du courrier, soixante-quinze postiers s'occupent du triage, mais la circulation du train ne les concerne pas et ils n'ont pas, a priori, de raison de s'inquiéter de cet arrêt inhabituel, car le train est immobilisé en rase campagne… En un temps record, les pirates du rail assomment le mécanicien, détellent la motrice et les deux premiers wagons du reste de la rame et vont les conduire jusqu'au pont de Bridego, qui enjambe une route...