//img.uscri.be/pth/ef33a87fe9fd4b3afdfb1e348fd36e41952013fa
Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

Cinquante ans d'indépendance en Afrique subsaharienne et au Togo

De
298 pages
1960-2010: l'heure des bilans ou des interrogations pour l'Afrique indépendante ? Doit-on se réjouir d'une Afrique prétendument sur la bonne voie, avec un taux de croissance supérieur à 5% ? Ou s'offusquer des images misérabilistes montrant la sécheresse, la faim ou les conflits dans bien des régions du continent ? Il faudrait à l'Afrique plus d'un Mandela pour prétendre renouer avec un espoir raisonnable...
Voir plus Voir moins
se serait enîn réveillée et qui aurait commencé à « gagner », avec un taux de croissance supérieur à 5% – ce que lui envieraient, semble-t-il, bon nombre d’économies occidentales, à la croissance en berne au cours
faim et des conits interminables dans bien des régions du continent ? Que dire des espoirs suscités en Afrique par le « vent de l’Est » ? Avant les « Printemps arabes », l’Afrique subsaharienne avait connu, dans
Peu de dictateurs furent pourtant emportés par ce mouvement. La
3
0
Il faudrait à l’Afrique plus d’un Mandela pour prétendre renouer
Sous la direction de Théodore Nicoué Gayibor
CINQUANTE ANS D’INDÉPENDANCE en Afrique subsaharienne et au Togo
CINQUANTE ANS DINDÉPENDANCE
en Afrique subsaharienne et au Togo
Études africaines Collection dirigée par Denis Pryen et François Manga Akoa Dernières parutions Christian Thierry MANGA,Le Sénégal, quelles évolutions territoriales ?, 2012. N’deye Maty SENE, Le commerce des produits maritimes et fluviaux au Sénégal de 1945 à nos jours, 2012. Tiéman DIARRA,Santé, maladie et recours aux soins à Bankoni, Niarela et Bozola (Mali). Les six esclaves du corps, 2012. Tiéman DIARRA,Paludisme, cultures et communautés. Le cri du hibou, 2012. André SAURA,1975, une année sans pareille à Madagascar, 2012. Coordonné par Céline LABRUNE-BADIANE, Marie-Albane de SUREMAIN et Pascal BIANCHINI,L’école en situation postcoloniale, 2012. Jérôme TOUNG NZUE,Elites et compromission en Afrique. Légitimation d’un système et sous-développement au Gabon, 2012. Joachim E. GOMA-THETHET,Histoire des relations entre l’Afrique et sa diaspora, 2012. Amadou OUMAROU,Dynamique du Pulaaku dans les sociétés peules du Dallol Bosso (Niger), 2012. Marc-Laurent HAZOUMÊ,Développement du Bénin. L’éducation au cœur de l’ « Émergence », 2012. Andoche BAVUINDISI MATONDO,Le système scolaire au Congo-Kinshasa. De la centralisation bureaucratique à l’autonomie des services, 2012. Djibril DIOP,Urbanisation et gestion du foncier urbain à Dakar. Défis et perspectives, 2012. Hygin Didace AMBOULOU,Histoire des institutions judiciaires au Congo, 2012. Serge TCHAHA,La francophonie économique. Horizons des possibles vus d’Afrique, 2012. Godwin TETE,Histoire du Togo. Le coup de force permanent (2006-2011), 2012. Ulrich Kévin KIANGUEBENI,Le droit du patrimoine culturel congolais, 2012. Cyriaque Simon-Pierre AKOMO-ZOGHE,Les esclaves Bantu de Colombie, Evangélisation et acculturation, 2012. Hygin Didace AMBOULOU,Pratique et déontologie notariales en droit positif, 2012. Hopiel EBIATSA, La monarchie de droit ancestral TEKE. Sacralité et autorité, 2012. Georges KIBONG A MIRA,Régulation du marché des télécommunications en Afrique, 2012.
Sous la direction de Théodore Nicoué Gayibor CINQUANTE ANS DINDÉPENDANCE
en Afrique subsaharienne et au Togo
© L’Harmattan, 2012 5-7, rue de l’Ecole-Polytechnique, 75005 Paris http://www.librairieharmattan.com diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr ISBN : 978-2-336-00073-2 EAN : 9782336000732
Sommaire Cassandre ou Candide ?...................................................................................... 9 1. Cinquante ans d’indépendance de l'Afrique subsaharienne : quel bilan ? Théodore Nicoué Gayibor .............................................................................. 13 2. Cinquante ans d’indépendance des Etats africains francophones : bilan et perspectives Domba Jean-Marc Palm ................................................................................. 31 3. L’Unité Africaine, cinquante ans après les indépendances : quel bilan ? quel avenir ? Adimado Messan Aduayom ........................................................................... 53 4. Cinquante ans de discours sur l’unité nationale au Togo (1960-2010) : les leçons d’une politique toujours d’actualité Koffi Nutefé Tsigbé ........................................................................................ 67 5. L’institution d’un parti unique en Afrique noire ou l’illusion d’une unité nationale : l’exemple togolais (1961-1990) Essohanam Batchana ...................................................................................... 101 6. L’engagement dans les partis politiques au Togo : 1945-2005 A. Pépévi Kpakpo-Lodonou ........................................................................... 123 7. Cinquante ans de développement bloqué ou les espoirs économiques déçus Edo Kodjo Maurille Agbobli .......................................................................... 145 8. Cinquante ans de politiques éducatives en Afrique francophone : un manque de réalisme. Le cas du Togo François Gbikpi-Benissan............................................................................... 161 9. Les politiques éducatives et la construction nationale en Afrique noire des indépendances à nos jours : le cas du Togo Namiyate Yabouri........................................................................................... 179 10. Le centre hospitalier universitaire de Lomé-Tokoin, cinquante ans après l’indépendance du Togo (1960-2010) Komlan Kouzan ........................................................................................... 209
- 7 -
11. Les obstacles à la recherche en Afrique sub-saharienne : cas du domaine biomédical Moustafa Mijiyawa ...................................................................................... 23712. Le chemin parcouru par les femmes en cinquante ans d’indépendance du Togo : état des lieux Aminata Ayéva-Traoré................................................................................. 24713. Les arts plastiques cinquante ans après Joseph Adandé ...................................................................................271 En guise de conclusion....................................................................................... 287
- 8 -
CASSANDRE OUCANDIDE?
 «Dans le sens où vont les fleuves, Les fleuves continuent de couler» Ecclésiaste, I, 7. 1960-2010 : l’heure des bilans ou des interrogations pour l’Afrique indépendante ? Quel(s) bilan(s) ? Doit-on, comme bon nombre d’experts,se réjouir d’une Afrique prétendument sur la bonne voie, qui se serait enfin réveillée et qui aurait commencé à "gagner" avec un taux de croissance supérieur à 5% -ce que lui envierait, semble-t-il, bon nombre d’économies occidentales à la croissance en berne au cours des dix dernières années- ? Ous’offusquer des images misérabilistes qui passent parfois en boucle sur les chaînes de grande diffusion des télévisions occidentales, montrant les ravages de la sécheresse et de la faim ici et là sur le continent ; un drame récurrent dont l’un des derniers en date, qui fit des milliers de morts en Éthiopie il y a une trentaine d’années, fut si poignant que les artistes du monde entier se mobilisèrent pour venir en aide à ces malheureuses victimes ? Ne pouvait-on pas éviter la répétition de telles tragédies ? Sont-elles imputables aux seules rigueurs du climat ? Israël fait pourtant pousser des vergers, des légumes et des agrumes en plein désert du Néguev. Et les Hollandais, dès que les menaces du réchauffement climatique se sont précisées, ont commencé à prendre des mesures depuis les années 2000 pour rendre à l’eau les espaces incontrôlables pris sur la mer par les polders. Ils déménagent des pans entiers du pays afin de préserver le reste. Ils sont en train de construire des 1 maisons et des villes flottantes , dont le niveau variera avec celui de l’eau. Ils organisent même des exercices de simulation d’inondations catastrophiques grandeur nature afin de prévoir les réactions des populations victimes et les moyens à mettre en œuvre pour parer à ces éventualités : «Les Pays-Bas sont prêts pour faire face aux pires situations», dit un commentateur. Et un habitant, victime potentielle, apeuré par les moyens mis en œuvre, de répliquer : 2 «Espérons n’avoir jamais à faire face à de telles situations» . Convaincus de la nécessité et de l’efficacité de telles mesures, la plupart des agriculteurs néerlandais acceptent d’abandonner leurs terres et leurs maisons, pour aller s’installer ailleurs, alors que la menace n’est qu’une hypothèse de travail, qui pourrait n’advenir que dans des décennies plus ou moins proches. Au Mali, le Lac Faguibine s’est asséché. Tout le monde a vu le danger venir, mais rien de tangible n’a été fait. Les pêcheurs et les agriculteurs ont dû
1  Le principe des maisons flottantes est de coulisser autour de piliers centraux et de pouvoir ainsi flotter suivant le niveau de montée des eaux. 2 J’ai vu changer la terre, une série documentaire présentée en 2011sur France 5 sur les dangers du réchauffement climatique dans le monde. - 9 -