François Ier et Henri VIII. Deux princes de la Renaissance (1515-1547)
207 pages
Français

François Ier et Henri VIII. Deux princes de la Renaissance (1515-1547)

Description

Qui mieux que Shakespeare a su exprimer la nature des liens qui unissent les royaumes de France et d'Angleterre depuis que le jour de Noël 1066 le duc Guillaume de Normandie, Guillaume le Conquérant, devint aussi Guillaume Ier d'Angleterre ? Dans la chronologie de ce jeu complexe du « je t'aime moi non plus », de cette rivalité de deux États somme toute issus de souches communes, le xvie siècle, dans ses premières décennies, est celui de la prééminence française.De 1509 à 1547, Henri VIII mène - ou tente de mener - une politique interventioniste sur la scène politico-militaire continentale. Or, pour l'Angleterre, tant pour des raisons historiques que géographiques, la France constitue l'essentiel de cette scène. En revanche, sitôt la trève de Picquigny conclue le 29 août 1475, les rois de France tournent leurs convoitises et leurs armées vers la Bourgogne et la Bretagne, puis vers l'Italie. Fascinés par le mirage italien, les successeurs de Louis XI se désintéressent grandement de l'Angleterre. Gilbert Jacqueton a pu écrire à propos des clauses financières du traité de Londres de 1518 : « on dirait d'un gros chien d'humeur débonnaire agacé par un méchant roquet et lui abandonnant pour s'en débarasser un os à ronger ». Il est vrai que c'était en 1892 et qu'il répondait à des propos guère plus amènes de John Brewer.


Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 08 avril 2018
Nombre de lectures 4
EAN13 9782905637956
Licence : Tous droits réservés
Langue Français
Poids de l'ouvrage 1 Mo

Informations légales : prix de location à la page €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

er François I et Henri VIII. Deux princes de la Renaissance (1515-1547)
Roger Mettam et Charles Giry-Deloison (dir.)
Éditeur : Publications de l’Institut de recherches historiques du Septentrion Année d'édition : 1995 Date de mise en ligne : 8 avril 2018 Collection : Histoire et littérature du Septentrion (IRHiS) ISBN électronique : 9782905637956
http://books.openedition.org
Édition imprimée ISBN : 9782905637277 Nombre de pages : 207
Référence électronique er METTAM, Roger (dir.) ; GIRY-DELOISON, Charles (dir.).François I et Henri VIII. Deux princes de la Renaissance (1515-1547).Nouvelle édition [en ligne]. Lille : Publications de l’Institut de recherches historiques du Septentrion, 1995 (généré le 10 avril 2018). Disponible sur Internet : . ISBN : 9782905637956.
Ce document a été généré automatiquement le 10 avril 2018. Il est issu d'une numérisation par reconnaissance optique de caractères.
© Publications de l’Institut de recherches historiques du Septentrion, 1995 Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540
SOMMAIRE
Avant propos Charles Giry-Deloison
Liste des abréviations
Introduction Charles Giry-Deloison
Henry VIII's Foreign Policy and the Tudor Cult of Chivalry S. J. Gunn
The field of cloth of gold Robert J. Knecht I. Preparations II. The meeting
Une alliance contre nature ? La paix franco-ang laise de 1525-1544 Charles Giry-Deloison
er Henri VIII et François I , une rivalité artistique et diplomatique Sylvie Béguin
Anne Boleyn and the «Entente Évangélique» Eric W. Ives
Les évêques réformateurs français et leur personnel dans le choc de la réformation luthérienne (1523-1529) Nicole Lemaitre I. Une g énération formée par l’idéal pastoral II. Qui sont ces évêques avides de réformer ? III. Réforme humaniste et réforme luthérienne
er Henri VIII pensionnaire de François I Charles Giry-Deloison I. Écus d'or à la couronne ou au soleil ? II. Dette, pension viag ère ou rente perpétuelle ? III. Un difficile bilan IV. De ce qui est dû à ce qui est payé IV. Une couronne sans prix, une paix hors de prix
Henry VIII'S Attitude Towards Royal Finance: Penny wise and pound foolish? Sybil M. Jack
er Le contrôle des finances royales : un enjeu politique sous François I Philippe Hamon
Liste des ouvrages et articles cités
Index des noms propres
Table des illustrations
Avant propos
Charles Giry-Deloison
Ce volum e rassem ble certaines des com m unications données lors du colloque « Henri VIII et er François I : deux princes de la Renaissance » tenu à l'Instit ut français du Royaum e-Uni (Londres) du 9 au 11 m ai 1991. Je tiens à rem ercier tout particulièrem ent Conrad Russell, Patrick Collinson et Jean Jacquart qui ont présidé, à tour de rôle, les trois journées du colloque et qui, par leur présence et leurs interventions, ont g randem ent contribué au succès des débats. Mes rem erciem ents vont ég alem ent à laSociety for Renaissance Studieset à son secrétaire, Dr Sarah Hutton, qui nous ont fait l'honneur d'inviter les participants du colloque à la conférence de Michael Mallet, prononcée à l'Institute of Historical Research (Londres) lors du cong rès annuel de laSociety. Le succès d'un colloque tient aussi pour beaucoup à la qualité des lieux et de l'accueil. A l'Institut français du Royaum e-Uni, les conférencie rs furent chaleureusem ent reçus par Michel Oriano, directeur de l'Institut, qui m it à leur disposition les facilités de ses locaux et le savoir-faire de son équipe. Ces actes n'auraient pu être publiés sans les g énér eux concours de l'Institut français du Royaum e-Uni et du Centre d'Histoire de la Rég ion du Nord et de l'Europe du Nord-Ouest de l'Université Charles de Gaulle-Lille III. Bernard Ménag er, directeur du Centre, a bien voulu qu'ils paraissent dans sa collection « Histoire et Littérature Rég ionales ». Enfin, Martine Aubry, responsable adm inistrative du Centre, s'est charg ée de la com position de ce volum e. Qu'elle soit ici rem erciée pour ce long et m inutieux travail.
Liste des abréviations
AD : Archives départem entales
Add. MS: Additional Manuscript AJ: The Antiquaries Journal AN : Archives nationales BHR : Bibliothèque d'Humanisme et Renaissance BIHR:Bulletin of the Institute of Historical Research BL: British Library BM: The Burlington Magazine BN : Bibliothèque nationale Bod.L: Bodleian Library, Oxford BSHPF : Bulletin de la Société de l'Histoire du Protestantisme Français er C.A.F. : Catalogue des Actes de François I ,nationale, 1887-1908, 10 vol.prim erie Paris, Im C.S.P. For.:Calendar of State Papers Foreign Series, of the reign of Elizabeth 1559-July 1589, preserved in the Public Record Office, éd. Joseph STEVENSON, Allan J. CROSBY, Arthur J. B UTLER, Sophie CRAWFORD LOMAS, Allen B. HINDS, Richard B. WERNHAM, Londres, Long m an & Co. puis HMSO, 18654950,26 vol. C.S.P. Sp. : Calendar of Letters, Despatches, and State Papers, relating to the negotiations between England and Spain, preserved in the archives at Sim ancas and elsewhere,Gustav A. éd. BERGENROTH, Garrett MATTINGLY, Pascual DE GAYANGOS, Martin A.S. HUME et Royall TYLER, Londres, Long m an & Co. puis HMSO, 18624954, 13 vol. C.S.P. Ven.:of State Papers and Manuscripts, relating to English Affairs, existing in the Calendar archives and collections of Venice, and in other li braries of Northern Italy,Rawdon BROWN, éd. Georg e Cavendish BENTINCK, Horatio F. BROWN et Allen B. HINDS, Londres, Long m an & Co. puis HMSO, 1864-1947, 38 vol. CH: Church History Corps Diplomatique : Corps Universel Diplomatique d u Droit des Gens, etc., éd. Jean DUMONT, Am sterdam , P. Brunel, 17254731, 8 vol. Correspondance Castillan : Correspondance politique de MM. de Castilian, de Marillac, ambassadeurs de France en Angleterre, 1537-1542,ain LEFÈVRE- éd. Jean KAULEK, Louis FARGES et Germ PONTARLIS, Paris, F. Alcan, 1885. EHR: English Historical Review FoederaRYMER,Thom as  :  Foedera, Conventiones, Literae, etc., éd. Georg e HOLMES, La Haye, J. Néaulm e, 1739-1745, 10 vol. FH:French History FHS: French Historical Studies GBA: Gazette des Beaux-Arts
Hatfield:Historical Manuscripts Com m ission,Calendar of the Manuscripts of the Most Honourable the Marquess of Salisbury preserved at Hatfield House Hertfordshire,Londres, HMSO, 1883-1976, 26 vol. HJ: The Historical Journal HL: Hunting ton Library IHA : Information d'Histoire de l'Art JBAA : Journal of the Archaeological Association JBS: Journal of British Studies JEH: Journal of Ecclesiastical History JWCI: Journal of the Warburg and Courtauld Institutes LC: The Library Chronicle L.P.:Letters and Papers, Foreign and Domestic, of the reign of Henry VIII preserved in the Public Record Office, the British Museum, and elsewhere in England,eséd. John S. BREWER, R. H. BRODIE and Jam GAIRDNER, Londres, HMSO, 1861-1932, 22 vol. ΜΗ: Medieval History NRO: Northam ptonshire Record Office Ordonnances:Ordonnances des rois de France. Règne de François 1er, Paris, Im prim erie nationale, 1902-1973, 9 vol. PRO : Public Record Office
RA : Revue de l'Art
RH : Revue Historique RHE : Revue d'Histoire Ecclésiastique RHMC : Revue d'Histoire Moderne et Contemporaine RLMF:Revue du Louvre et des Musées de France R N:Revue du Nord RS : Renaissance Studies SCJ:The Sixteenth Century Journal SHF : Société de l'Histoire de France SP: State Papers UBHJ: University of Birmingham Historical Journal m onnaie : d. : pence dt : denier tournois ls. : livre sterling lt : livre tournois s. : shilling st : sous tournois
Introduction
Charles Giry-Deloison
«(...) the contending king dom s Of France and Eng land, whose very shores look pale With envy of each other's happiness»1. Qui m ieux que Shakespeare a su exprim er la nature des liens qui unissent les royaum es de France et d'Ang leterre depuis que le jour de Noël 1 066 le duc Guillaum e de Norm andie, er Guillaum e le Conquérant, devint aussi Guillaum e I d'Ang leterre ? Dans la chronolog ie de ce jeu com plexe du « je t'aim e m oi non plus », de cette rivalité de deux États som m e toute e issus de souches com m unes, le XVI siècle, dans ses prem ières décennies, est celui de la préém inence française. De 1509 à 1547, Henri VIII m ène - ou tente de m ener - une politique interventioniste sur la scène politico-m ilitaire continentale. Or, pour l'A ng leterre, tant pour des raisons historiques que g éog raphiques, la France constitue l'essentiel de cette scène. En revanche, sitôt la trève de Picquig ny conclue le 29 août 14752, les rois de France tournent leurs convoitises et leurs arm ées vers la Bourg og ne et la Bretag ne, puis vers l'Italie. Fascinés par le m irag e italien, les successeurs de Louis XI se désintéressent g randem ent de l'Ang leterre. Gilbert Jacqueton a pu écrire à propos des clauses financières du traité de Londres de 1518 : « on dirait d'un g ros chien d'hum eur débonnaire ag a cé par un m échant roquet et lui abandonnant pour s'en débarasser un os à rong er »3. Il est vrai que c'était en 1892 et qu'il répondait à des propos g uère plus am ènes de John Brewer4. Tandis que le reg ard du Français est ferm em ent braq ué sur les richesses « par-delà les m onts », sur ces trésors artistiques que Charles VIII, avant lui, a com m encé à piller au nom de droits bien ténus, l'Ang lais pense encore aux jo utes, tournois et fêtes de l'époque bourg uig nonne. Deux m ondes. Si Henri VIII rêve de r econquérir la couronne de France, er François I ne rêve pas de ceindre celle d'Ang leterre. Pour autant, le roi de France ne peut exclure le ro yaum e Tudor de ses projets politiques. Pour porter la g uerre en Italie, pour s'affirm er fa ce à Charles Quint, il lui faut préserver la er paix avec Henri VIII. A défaut de vouloir l'obtenir par les arm es, François I , à l'instar de ses prédécesseurs, s'évertuera à l'acheter en versant des pensions, souvent élevées, au roi d'Ang leterre et à plusieurs de ses conseillers et courtisans. Nouveau parent pauvre après les heures de g loire d'Henri V, le roi d'Ang leterre observe avec envie son « très cher et très am e frere cousin et bon com pere » de France. Pour l'élite ang laise, la France devient alors un m odèle. Politi que bien sûr. On sait depuis les travaux pionniers de David Starkey qu'Henri VIII créa en 15 18 la charg e de g entilhom m e de la Cham bre privée (gentleman of the Privy Chamberitation de la Cour de France) à l'im 5. À cette charg e il nom m e ses plus proches com pag nons, ceux qui font partie du cercle le plus intim e de ses fam iliers, ceux que les contem porains nom m en t, à la m ode française, sesminions6. Mais peut-être plus encore, la France offre à l'ari stocratie ang laise un m odèle culturel· La