//img.uscri.be/pth/5daccbba309502aabb41dbfe47e49414711d6beb
Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

L'art dentaire en Egypte antique

De
228 pages
Les médecins égyptiens sont considérés comme les précurseurs de la médecine occidentale, bien avant Hippocrate. A partir de papyri égyptiens d'origine, d'études archéologiques très poussées, l'auteur nous emmène dans un voyage initiatique à la rencontre de la médecine et de la dentisterie. Passionnée d'égyptologie et d'histoire de l'art dentaire, Pauline Ledent a obtenu le prix George Villain d'histoire de l'art dentaire 2013.
Voir plus Voir moins
Pauline Ledent
L’art dentaire en Égypte antique
Préface du Docteur Xavier Riaud
L’art dentaire en Égypte antique
Médecine à travers les siècles Collection dirigée par le Docteur Xavier Riaud L’objectif de cette collection est de constituer « une histoire grand public »de la médecine ainsi que de ses acteurs plus ou moins connus, de l’Antiquité à nos jours. Si elle se veut un hommage à ceux qui ont contribué au progrès de l’humanité, elle ne néglige pas pour autant les zones d’ombre ou les dérives de la science médicale. C’est en ce sens que – conformément à ce que devrait être l’enseignement de l’histoire –, elle ambitionne une «vision globale » et non partielle ou partiale comme cela est trop souvent le cas. Dernières parutions Frédéric DUBRANA,L’expérience chirurgicale. De la vivisection... à l’expérimentation, 2013. Henri LAMENDIN,Les de Jussieu, une famille de botanistes aux e e XVIII etXIX siècles, 2013. Jean-Jacques TOMASSO,La vie et les écrits de Bernard Nicolas Lorinet (1749-1814). Un médecin des lumières dans lé Révolution, 2013. Jean-Pierre MARTIN,L’instrumentation médico-chirurgicale en e e caoutchouc en France (XVIII -XIX ), 2013. Michel A. GERMAIN,Alexis Carrel, un chirurgien entre ombre et lumière, 2013. Henri LAMENDIN,Antoni van Leeuwenhoek (1632-1723), le microscope médical et les spermatozoïdes, 2013. e Christian WAROLIN,Molière et le monde médical au XVIIsiècle, 2013. Jean-Louis HEIM,: de laLa longue marche du genre humain bipédie à la parole, 2013. Mathieu BERTRAND,Horace Wells (1815-1848) et Villiam T.G. Morton (1819-1868). La rencontre improbable de deux précurseurs de l’anesthésie, 2013. Xavier RIAUD,Des dentistes qui ont fait l’Histoire..., 2013. Mathilde FRADIN,Entretiens avec le Docteur Lévy-Leroy, médecin résistant, 2013. Xavier RIAUD,Histoire indépendentaire, 2013. Jean-Pierre MARTIN,Instrumentation chirurgicale et coutellerie e en France. Des origines auXIXsiècle, 2013.
Pauline Ledent L’art dentaire en Égypte antique
Préface du Docteur Xavier Riaud
© L’Harmattan, 2014 5-7, rue de l’Ecole-Polytechnique, 75005 Paris http://www.harmattan.fr diffusion.harmattan@wanadoo.fr ISBN : 978-2-343-02686-2 EAN : 9782343026862
À mon père, à mon grand-père, les instigateurs confraternels de ce travail…
3UpIDFH /¶(J\SWH« 7HUUH DULGH HQWUH RDVLV HW GpVHUW HQWUH FLWpV SOHLQHV GH YLH HW FLWpV GH SLHUUH YHVWLJHV G¶XQ SDVVp HW G¶XQH FXOWXUH IRLVRQQDQWH GRQW OHV ULFKHVVHV DUFKpRORJLTXHV QH FHVVHQW G¶pPHUYHLOOHU HQFRUH GH QRV MRXUV OHV FKHUFKHXUV GH WRXWHV QDWLRQDOLWpV« -¶DL WRXMRXUV pWp IDVFLQp SDU FH SD\V HW VHV S\UDPLGHV $YHF O¶,VODQGH F¶HVW XQ GHV GHX[ SD\V R MH UrYH G¶DOOHU XQH IRLV GDQV PD YLH -H QH VDLV SDV VL MH SRXUUDL XQ MRXU PDLV SDU PD SOXPH YDJDERQGH O¶RFFDVLRQ P¶HQ HVW GRQQpH DXMRXUG¶KXL (FULYDLQ HQ KLVWRLUH GH O¶DUW GHQWDLUH HW GH OD PpGHFLQH MH P¶pWDLV ODLVVp WHQWHU SDU XQH pWXGH FRQVDFUpH j FHWWH GLVFLSOLQH FKH] OHV SKDUDRQV PDLV WUqV YLWH MH PH VXLV UHQGX FRPSWH ± HW F¶pWDLW OD SUHPLqUH IRLV TXH MH UHVVHQWDLV FHOD GDQV WRXWHV PHV LQYHVWLJDWLRQV ± TX¶LO PH PDQTXDLW OD FXOWXUH OD FRQQDLVVDQFH UHTXLVH SRXU ELHQ DSSUpKHQGHU OH VXMHW $XVVL DSUqV TXHOTXHV DUWLFOHV GH SDOpRSDWKRORJLHV TXHOTXHV WH[WHV UHODWLIV j OD FDPSDJQH G¶(J\SWH GH %RQDSDUWH M¶DL DEDQGRQQp FH SURMHW SXUHPHQW HW VLPSOHPHQW (W YRLOj TX¶DSUqV XQH EHOOH UHQFRQWUH FRPPH M¶HQ DL IDLW WDQW GHSXLV TXLQ]H DQV MH PH UHWURXYH ODQFp GH QRXYHDX j OD UHQFRQWUH GHV PRPLHV pJ\SWLHQQHV (Q HIIHW OD 'U 3DXOLQH /HGHQW D SRVp VD FDQGLGDWXUH DX SUL[ *HRUJHV 9LOODLQ G¶KLVWRLUH GH O¶DUW GHQWDLUH QRXYHOOHPHQW FUpp SDU PHV VRLQV (OOH D JDJQp FHWWH UpFRPSHQVH GqV VD SUHPLqUH pGLWLRQ HW VD WKqVH GH GRFWRUDW P¶D WRXW GH VXLWH LQWHUSHOOp &¶HVW SRXUTXRL MH OXL DL WUqV YLWH SURSRVp GH OD SXEOLHU GDQV OD FROOHFWLRQ 0pGHFLQH j WUDYHUV OHV VLqFOHV TXH MH GLULJH GHSXLV  DX[ (GLWLRQV /¶+DUPDWWDQ GHYHQXH UpFHPPHQW OD Qƒ  HQ )UDQFH HQ KLVWRLUH GH OD PpGHFLQH DX QRPEUH GH OLYUHV SXEOLpV   (W F¶HVW DYHF XQH LPPHQVH ILHUWp HW XQH LPPHQVH MRLH TXH MH O¶DFFXHLOOH SDUPL WRXV OHV DXWHXUV TXL P¶RQW IDLW FRQILDQFHHW 
1 consacre sa thèse de doctorat soutenuerécemment dans une publication à caractère plus littéraire qui, j’en suis sûr, par sa diversité, par sa richesse et son érudition, ne manquera pas d’intéresser le plus grand nombre. Qu’elle en soit chaleureusement remerciée et félicitée ! Docteur Xavier Riaud Docteur en chirurgie dentaire Docteur en épistémologie, histoire des sciences et des techniques Lauréat et membre associé national de l’Académie nationale de chirurgie dentaire Membre libre de l’Académie nationale de chirurgie 1 Cf. Ledent Pauline,L’art dentaire dans l’Egypte antique, Thèse Doct. Chir. Dent., Bordeaux, n° 40, 2012.  8
Avant-propos L’Egypte ancienne intrigue et fascine. L’attrait qu’exerce l’Egypte sur la France n’est pas récent et remonte bien avant la découverte des hiéroglyphes par l’égyptologue français Jean-François Champollion en 1822. Il faut cependant reconnaître les apports incontestables de l’expédition scientifique que Napoléon Bonaparte a associé à sa campagne d’Egypte, entre 1798 et 1801. Fort d’une grande popularité à la suite de la campagne d’Italie et soucieux de ne pas dilapider ce capital, le général, futur empereur, a préféré marcher sur les traces d’Alexandre le Grand, plutôt que d’envahir l’Angleterre, démarche jugée militairement très risquée. Et c’est sur les bases de ce choix stratégique que des liens particuliers se sont tissés entre la France et l’Egypte. C’est ainsi que nous avons hérité de l’obélisque de Louxor, dressé place de la Concorde à Paris, don du vice-roi d’Egypte Méhémet Ali en 1830, lequel a fait suite à la girafe offerte à Charles X en 1826, aujourd’hui naturalisée et exposée au Muséum d'histoire naturelle de La Rochelle, et d’une passion pour les mystères de cette civilisation, qualifiée par certains d’Egyptomanie. C’est ainsi que j’ai été amenée à m’intéresser de plus près à la médecine égyptienne. Les médecins égyptiens peuvent être considérés comme les précurseurs de la médecine occidentale, bien avant Hippocrate. Ils ont su s’émanciper progressivement de la magie, sans totalement l’abandonner, et dégager précocement une vision rationnelle de la médecine. Leur sens de l’observation apparaît très aigu et leur soif d’expliquer, et de comprendre s’avère remarquable pour leur époque. Je vais essayer au cours du présent opus de chercher à appréhender les différentes facettes de l’art dentaire en Egypte antique, de la manière la plus objective possible.
9